Daniel Alves (39 ans), accusé de viol et actuellement incarcéré, se serait dit prêt à accepter les décisions sur son sort même si le Brésilien continue de clamer que la relation avec la femme qui l’accuse était consentie.

Le journal La Vanguardia dévoile des indiscrétions de la vie en prison de Daniel Alves, incarcéré depuis près de deux semaines pour une accusation viol présumé commis le 30 décembre dans une boîte de nuit. Il a intégré une cellule de l’établissement Brians 2, à Sant Esteve Sesrovires au nord-est de Barcelone.

Son avocat va présenter un recours devant le tribunal pour demander la libération conditionnelle du Brésilien en promettant qu’il résidera dans la ville catalane dans l’attente de son procès. En attendant, l’ancien joueur s’acclimate à son nouvel environnement où il ne bénéficie pas de traitement de faveur.

Il aurait confié ses états d’âme à certains de ses co-détenus en assurant être prêt à encaisser. « Le footballeur a été laissé de côté, et le Dani qui est ici est un (détenu) de plus », aurait-il lancé. « J’accepterai tout ce qui arrivera, aurait-t-il ajouté. Je suis partie de chez moi quand j’avais à peine 15 ans. J’ai surmonté des situations très difficiles et compliquées dans ma vie. C’en sera d’une de plus, ça va passer. Rien ne me fait peur. »

L’ancien joueur du PSG et de la Juventus notamment aurait aussi assuré que la relation avec la femme qui l’accuse était consentie. Il indiquerait également que ses hésitations dans ses déclarations à la police étaient dues au fait d’être mal à l’aise que sa femme apprenne son infidélité.

Dani Alves partagerait sa cellule avec Coutinho, un Brésilien qui était le garde du corps de Ronaldinho dans certaines boîtes de nuit de Barcelone. Le latéral droit, dont le contrat avec son club mexicain des Pumas a été résilié, aurait participé à un match de foot dans la prison avec d’autres détenus. Selon la dernière modification de la Loi appelée « un oui est un oui », les peines oscillent entre quatre et douze ans de prison dans ce genre d’agression.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Jaccepterai #tout #qui #arrivera #les #confessions #Daniel #Alves #prison

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)