Ismaïla Sarr va finalement rejoindre le Sénégal. Retenu dans un premier temps par Watford qui affirme que son joueur est blessé, le club anglais a finalement accepté selon The Athletic de laisser l’ailier s’envoler pour l’Afrique pour réaliser des examens médicaux.

Absent des terrains depuis plusieurs semaines à cause d’une blessure au ligament du genou, Ismaïla Sarr (23 ans) va rejoindre le Sénégal et réaliser des examens médicaux. Retenu dans un premier temps par Watford, The Athletic assure que le 17e de Premier League a finalement autorisé l’ailier à rejoindre sa sélection. Mais sa participation pour la Coupe d’Afrique des nations n’est pas totalement assurée.

Le média anglais affirme que cette décision fait suite aux nombreuses pressions subies par le club anglais. Notamment de la part de la Fédération sénégalaise de football qui via un communiqué avait « informé de sa décision de s’en référer aux instances compétentes de la FIFA en cas de persistances par Watford dans son refus délibéré de libérer le joueur au profit de son équipe nationale. »

Watford s’attend à voir revenir Sarr

Même si le club coaché par Claudio Ranieri a finalement donné son accord pour le départ de l’ancien Rennais, la formation reste convaincue que le Sénégalais ne restera pas longtemps en Afrique. La presse anglaise affirme que Sarr va rencontrer le personnel médical du Sénégal afin d’évaluer la gravité de sa blessure.

Watford s’attendrait à voir le joueur de 23 ans revenir en Angleterre d’ici peu lorsque les résultats médicaux tomberont. Ce qui confirmerait les déclarations des dirigeants il y a quelques jours au sujet de l’état de santé du Sénégalais: « Ismaïla Sarr a subi une blessure au ligament du genou le 20 novembre pendant le match contre Manchester United (…) Nous avons informé la Fédération du processus de réhabilitation d’Ismaïla et du calendrier probable de son rétablissement. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Ismaïla #Sarr #rejoindre #Sénégal #réaliser #des #examens #médicaux

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)