Si l’ESTAC a misé sur Bruno Irles pour succéder à Laurent Batlles, le club troyen avait également entamé des discussions avec Gustavo Poyet, un visage bien connu de la Ligue 1.

« J’aimerais revenir en France », confiait Gustavo Poyet en mai 2020. L’ex-entraîneur de Bordeaux (janvier-août 2018) était toujours disposé à rebondir dans le championnat de France ces dernières semaines, puisque selon nos informations, Troyes avait entamé des discussions avec le technicien uruguayen de 54 ans pour éventuellement occuper la place laissée vacante par Laurent Batlles sur le banc troyen. L’ancien joueur de Tottenham et Chelsea n’aura toutefois pas besoin de préparer son déménagement dans l’Aube, car un autre entraîneur lui a été préféré.

>> Les infos mercato EN DIRECT

Un novice en Ligue 1 ?

Il s’agit de Bruno Irles (46 ans), toujours à la tête du club de Quevilly-Rouen (Ligue 2) à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais plus pour très longtemps cependant. Après une demi-saison réussie (11e place à mi-parcours) dans la foulée de la remontée du club dans l’antichambre de l’élite, Bruno Irles s’en ira au terme du 16e de finale de Coupe de France de son équipe normande, contre l’AS Monaco (ce dimanche à 18h30), quel que soit le résultat d’ailleurs. S’il y a qualification, la nouvelle sera d’autant plus difficile à avaler pour ses dirigeants, mais Bruno Irles s’en ira bien lundi matin pour rallier Troyes où il devrait signer son contrat avec l’actuel 15e de Ligue 1.

Formé à Monaco en tant que joueur, le Rochefortais, passé par Arles-Avignon, le Sheriff Tiraspol et Pau, en tant qu’entraîneur, après avoir été superviseur pour Didier Deschamps du côté de l’ASM, s’apprête à gravir une nouvelle marche dans sa carrière. Bruno Irles va en effet découvrir la Ligue 1 dans le costume d’entraîneur, après le National et la Ligue 2.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Irles #arrive #lundi #Poyet #été #contacté

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)