La suite après cette publicité

Hugo Lloris est à la croisée des chemins. L’avenir du portier français est au coeur des débats puisque Tottenham chercherait à attirer Mike Maignan (LOSC) dans ses filets pour le remplacer. De son côté, le capitaine des Bleus pourrait rebondir à Manchester United. A moins d’un retour à Nice, qui travaille pour le rapatrier. Mais il n’y a pas qu’en club que son cas fait parler. Présent en conférence de presse à Clairefontaine ce mardi, Lloris a évoqué son futur chez les Bleus, lui qui aura 35 ans en décembre prochain.

«Je ne peux pas voir plus loin que ça (l’Euro) honnêtement je suis plus proche de la fin que du début (rires). C’est évident qu’après j’essaye de donner le maximum que ce soit en club et en sélection. Je ne me fixe pas de limite précise. On pensait jouer l’Euro l’année dernière, on le joue cette année. On démarre les phases qualificatives du Mondial 2022. On a envie d’aider l’équipe à bien faire, de se qualifier. Je ne projette pas plus que ça. Je me concentre sur mon travail et sur le fait d’aider l’équipe.» Ensuite, il sera temps de penser à son avenir.

Footmercato