Keylor Navas: 6

Malgré les deux buts encaissés, le gardien costaricien a fait son match et a su retarder l’échéance. D’abord en captant intelligemment un bon centre de Jadon Sancho (24e), puis en réussissant un arrêt exceptionnel sur une frappe enroulée de ce dernier (27e). Il s’en sort bien également face à Achraf Hakimi, en début de seconde période (49e). 

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Thomas Meunier: 4

Un match assez insipide, car le jeu a penché à gauche et dans l’axe. Mais aussi parce que son positionnement naturel, très haut, a finalement laissé à Marquinhos et Idrissa Gueye le gros de la charge de la défense parisienne sur l’insaisissable Jadon Sancho. Conclut la rencontre en écopant d’un carton jaune sur Reyna, qui le prive du match retour au Parc des Princes.

Thiago Silva: 3,5

Face aux vagues jaunes qui ont déferlé par moments, le défenseur brésilien a été efficace dans les interceptions. Mais après l’avoir rendu muet, le capitaine a fini par perdre son match face à Erling Haaland. Son marquage n’est pas bon sur l’ouverture du score et sa distance d’intervention est trop laxiste sur le deuxième but. Quant à sa qualité de passe notoire, il ne s’est pas du tout exprimé dans ce domaine, laissant la primeur des passes risquées à Marco Verratti.

Presnel Kimpembe: 3,5

Titularisé dans l’axe gauche de la défense, le “Titi” a surtout veillé à couvrir les montées de Layvin Kurzawa. Un rôle qu’il a bien rempli en première période, avant de souffrir comme ses autres partenaires. Après avoir été dominé par Erling Haaland sur l’une des premières grandes occasions du BVB, il s’est rendu coupable d’une affolante perte de balle à la 50e minute.

Layvin Kurzawa: 4

Bénéficiant de la méforme physique de Juan Bernat, à peine de retour de blessure, le latéral gauche de 27 ans s’est d’abord montré encourageant en remportant ses duels sur Achraf Hakimi (2e, 16e) et avec son beau contre consécutif au premier arrêt spectaculaire de Keylor Navas (27e). Puis il a sombré, en étant pris de vitesse par son vis-à-vis (49e) puis s’est complètement raté sur un contre à la 61e.

Idrissa Gueye: 2,5

Encensé lors du premier match de la campagne européenne, le milieu sénégalais n’a toujours pas retrouvé ce niveau de jeu. Inutile à la construction, aussi bien par ses passes frileuses que par son placement, le numéro 27 a été grandement mis en difficulté par la liberté et les accélérations de Jadon Sancho. Il n’a pas non plus réussi à se rendre utile au pressing ou le quadrillage du terrain, en particulier lors de l’ouverture du score. L’une de ses pertes de balle a bien failli être dévastatrice (36e).

Marquinhos: 3,5

Soirée peu évidente pour celui qui a été titularisé à la surprise générale dans l’axe droit. Il a été très juste, voire dépassé, face à Jadon Sancho qui s’est finalement souvent retrouvé dans sa zone. Son marquage est difficilement compréhensible sur l’ouverture du score.

Marco Verratti: 5

Tout n’a pas été parfait, mais heureusement pour le PSG qu’il était là. Désormais le joueur le plus capé en Ligue des champions dans l’histoire du club, devant Paul Le Guen, le milieu de terrain italien a plusieurs fois sauvé ses partenaires sur des retours défensifs ou des couvertures indispensables. En tant que seule rampe de lancement dans l’entrejeu, il faut saluer son obstination à jouer verticalement. De quoi empêcher Paris de maintenir un minimum de rythme et d’empêcher le BVB de remonter son bloc. Cela a occasionné du déchet, mais ce n’était sans doute pas seulement de son fait. Grosse ombre au tableau: il prend un carton jaune pour contestation, synonyme de suspension pour le match retour.

Angel Di Maria: 3

À la mi-temps, il n’avait pas réussi à trouver une seule fois Kylian Mbappé et Neymar. Une statistique qui en dit long sur le match très décevant du milieu offensif argentin, très haut sur le côté droit et seulement impliqué sur deux situations (39e, 66e). Il n’a eu que très peu de ballons à exploiter et n’a pas proposé grand-chose sur le plan défensif. Remplacé à un quart d’heure de la fin par Pablo Sarabia.

Kylian Mbappé: 3,5

Le champion du monde a encore montré toutes ses limites dans le rôle d’attaquant de pointe. Ce n’est probablement pas un hasard si sa passe décisive pour Neymar est la conséquence d’une des rares actions où il a pu partir de plus bas pour exploiter sa vitesse. Car pour le reste, le “génie français” n’a jamais su peser en étant collé aux défenseurs ou en décrochant dos au but, a accumulé les perte de balle et s’est finalement retrouvé isolé de ses partenaires. Sa première frappe est survenue à la 64e minute, avant d’enchaîner sur un autre tir à la 66e qui était sans doute la meilleure occasion avant l’égalisation parisienne.

Neymar: 4

Pour son grand retour depuis le 1er février, il semblait être dans un bon jour sur les dix premières minutes, conclues par un coup-franc très dangereux obtenu par ses soins. La suite de la première période n’a été que passes manquées, initiatives trop lentes ou tout simplement mauvaises à l’image de son coup-franc lointain gâché bêtement, dribbles non suivis d’effets et pertes de balles. Il est moins catastrophique au retour des vestiaires, avec notamment une reprise de volée intéressante (66e) et une frappe à bout portant qui passe tout près du cadre (81e). Finalement, son but sauve son match bien en-deçà des standards requis en Ligue des champions.



Source de l’article, 2020-02-18 11:04:29

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link