Auteur de sa cinquième réalisation de la saison jeudi contre la Roma (3-1), Olivier Giroud démontre à 35 ans qu’il n’a rien perdu de son efficacité. Et semble avoir chassé les mauvais esprits qui hantaient le numéro 9 milanais depuis Filippo Inzaghi.

Difficile de retrouver trace d’un numéro 9 ayant marqué de son empreinte le grand AC Milan. Il faut, pour cela, faire un saut au début du siècle. Lorsque le renard des surfaces par excellence, Filipo Inzaghi, mettait toujours un pied ou une tête là où il fallait, scorant 126 buts entre 2011 et 2012.

Avant « Super Pippo », Marco Van Basten (1988-89-92) ou George Weah (1996) pour ne citer qu’eux avaient rayonné affublés de ce numéro symbolique. Après lui, Alexandre Pato, Alessandro Matri, Fernando Torres, Mattia Destro, Luiz Adriano, Gianluca Lapadula, André Silva, Gonzalo Higuain, Krzysztof Piatek et Mario Mandzukic se sont cassés les dents, créant bien malgré eux cette supposée malédiction du numéro 9 milanais.

« Je dois avouer qu’entre le Covid, le dos, la cheville… »

Dernier en date à le porter, Olivier Giroud semble bien avoir chassé les mauvais esprits depuis son arrivée en Lombardie l’été dernier. Buteur sur penalty, ce jeudi soir contre l’AS Roma (3-1), le Français a planté pour la 5e fois en 11 rencontres de Serie A. Interrogé par Milan TV après la victoire lombarde, Giroud a commenté avec humour cette infortune chronique à son poste.

« Je ne crois pas vraiment à la malédiction du maillot numéro 9. Après, je dois avouer qu’entre le Covid, le dos, la cheville…, s’est-il amusé, en italien, faisant référence à ses pépins physiques réguliers. Je suis content pour mon but, je me sens mieux physiquement. » A 35 ans, l’international tricolore prouve semaines après semaines qu’il peut toujours rendre de fiers services. Sur les dix derniers n°9 milanais, aucun n’est parvenu à terminer une saison à plus de 10 buts en Serie A. Giroud, s’il conserve ce rythme, brisera à coup sûr ce plafond de verre.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Giroud #samuse #malédiction #numéro

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)