Selon L’Equipe et 20 Minutes, l’ex-président du LOSC Gérard Lopez a transmis une offre de rachat pour les Girondins de Bordeaux à la banque Rotschild, mandatée pour gérer la cession du club.

L’intérêt a pris un tournant plus concret en ce début de semaine. Selon L’Équipe et 20 Minutes, l’ancien président du LOSC Gérard Lopez est intéressé par les Girondins de Bordeaux. L’homme d’affaires hispano-luxembourgeois, approché par la banque Rotschild, mandatée pour gérer la cession du club, a déposé une offre de rachat. Soutenu par un fonds prêteur américain, Gérard Lopez se range désormais aux côtés des autres candidats intéressés par un potentiel rachat du club: Didier Quillot, l’attelage Pascal Rigo-John Williams et l’homme d’affaires Nicolas Hoang.

Lopez cherche un club à reprendre

Depuis son départ mouvementé du LOSC en décembre dernier, en raison d’une gestion qui a débouché sur une situation extrêmement critique, Gérard Lopez, propriétaire de Boavista et Mouscron, cherchait à acheter un nouveau club. Son nom circulait à Bordeaux depuis le mois d’avril et a été récemment associé à une reprise de Southampton. Il est aussi question de lui au Genoa. Bref, l’ex-patron du LOSC est sur plusieurs fronts en même temps. Pas sûr que cela soit de nature à rassurer les supporters des Girondins de Bordeaux. D’un autre côté, Gérard Lopez a été l’un des architectes de l’équipe de Lille championne de France en 2021.

Mais sa candidature fait grincer des dents dans le microcosme bordelais, rapporte 20 Minutes, surtout en raison de la fin de son aventure lilloise, lorsqu’il a laissé le club dans une situation financière très délicate. Mais ses proches, cités par nos confrères, rappellent qu’il a surtout laissé le club “sans une ligne de crédit auprès d’une banque et que l’effectif de cette saison a une valeur de 300 millions d’euros”. C’est l’une des réussites de son bilan mitigé à Lille. Gérard Lopez a directement participé, avec son plus proche conseiller à l’époque, le Portugais Luis Campos, à la construction d’un effectif qui a peu d’équivalents en France en termes de valeur marchande.

Source de l’article, 2021-06-07 23:17:40