A deux jours du déplacement à Clermont pour la reprise de la Ligue 1, Christophe Galtier a fait l’éloge de Sergio Ramos ce jeudi devant la presse. L’entraîneur du PSG considère le défenseur espagnol comme un cadre de son vestiaire et compte s’appuyer sur son expérience pour la saison à venir.

Plus qu’un coéquipier, c’est une légende vivante. Sergio Ramos possède l’un des plus beaux palmarès de l’histoire, avec une Coupe du monde, deux Euro, quatre Ligue des champions et une pléiade d’autres trophées. Fort de son vécu, de son charisme et de son aura, le défenseur de 36 ans (671 matchs et 101 buts avec le Real Madrid) est un taulier parmi les tauliers sur la planète foot. Christophe Galtier en a bien conscience. Et il compte bien en tirer profit à l’aube de la reprise de la Ligue 1, que Paris entamera samedi à Clermont (21h).

« Sergio fait partie des cadres du vestiaire, a expliqué le coach du PSG ce mercredi devant la presse. Ce profil de joueur-là, qu’il joue ou qu’il ne joue pas, doit vous amenez l’exigence du très haut niveau. On ne peut pas avoir joué 800 matchs, gagner x trophées et x fois la Champions League, sans avoir été exemplaire, exigeant et très professionnel. Automatiquement, il fait partie des cadres du vestiaire. Il m’est arrivé d’avoir des cadres qui quelques fois ne jouaient pas, parce qu’il y avait meilleur. Mais je m’appuie toujours sur ce profil de joueur, avec un parcours extraordinaire. Ces cadres-là doivent amener en termes de professionnalisme, aux uns et autres, et ils peuvent m’apporter à moi-aussi à travers des échanges sur leur vécu, que je n’ai pas. Ils peuvent m’amener aussi des réponses à des questions que je peux me poser. »

Un choc sur le quadriceps lors du Trophée des champions

Reste à savoir si Ramos sera capable de mettre à profit ses qualités sur le terrain dans les prochains mois. Miné par les blessures depuis son arrivée à Paris, en juillet 2021, il n’a disputé que 13 rencontres la saison passée (843 minutes). Mais sa préparation estivale a été plutôt rassurante à ce niveau-là. Dans un système à trois centraux, l’international espagnol (180 sélections, 23 buts) est monté en puissance lors de la tournée au Japon. Avant de livrer un match solide lors du Trophée des champions remporté face à Nantes, dimanche dernier à Tel-Aviv (4-0). Avec un but en talonnade à la clé.

« Sergio n’a manqué aucune séance d’entraînement lors de la préparation, rappelle Galtier. Il a fait beaucoup de matchs de préparation. Il est bien physiquement, il travaille. Il a eu un choc sur le quadriceps lors du Trophée des champions. Je lui ai demandé deux fois s’il se sentait capable de finir le match. Comme c’est un grand compétiteur et qu’il n’avait pas énormément joué la saison passée, même s’il avait mal, il a tenu à finir le match. Pour montrer qu’il était prêt cette année à être performant et disponible. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Galtier #compte #sur #vécu #Ramos #assure #quil #est #prêt #être #performant #cette #saison

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)