Un peu plus d’un an après avoir quitté son poste de directeur technique de l’AS Roma en larmes, son club de toujours, au terme d’un mandat miné par les dissensions internes et les luttes de pouvoir, Francesco Totti s’est trouvé un nouveau dada. Avec l’agent FIFA Giovanni De Montis, l’ancienne gloire giallorossa a créé CT10 Management, une société de conseil, et IT Scouting, une entreprise de détection de talents. Avec une ambition claire.

La suite après cette publicité

«J’ai donc pensé pour les futurs athlètes, pour les footballeurs professionnels d’aujourd’hui et de demain, pour tous ceux qui veulent grandir dans ce sport, à créer une équipe qui puisse apporter le soutien que j’ai reçu. De manière encore plus professionnelle. Notre société n’est pas seulement une société de conseil pour les joueurs et les clubs, c’est une organisation destinée à amener au plus haut niveau, sous tous les aspects, les athlètes que nous choisissons de suivre et de nous occuper. Notre tâche principale est d’éduquer et de valoriser les athlètes», explique-t-il sur le site officiel de CT10.

Une nouvelle vie passionnante

Parmi ses prises, on trouve notamment l’attaquant argentin de Boca Juniors Mateo Retegui (21 ans) et plusieurs jeunes de la Roma, évidemment. «J’étais à la maison et on m’a appelé pour me dire que Francesco Totti souhaitait me parler. Le lendemain, on parlait en visioconférence, il était là. Imaginez dans quel état nous étions avec mon père ! C’est une fierté et une joie qu’une personne aussi importante que lui pense à moi, je suis vraiment très heureux», expliquait récemment le jeune homme au micro de TyC Sports.

Heureux, le champion du monde 2006 aux 58 sélections avec la Squadra Azzurra l’est lui aussi de mener cette nouvelle activité, comme il l’a expliqué dans les colonnes de La Repubblica ce mardi. «La situation est la suivante : après les larmes en fin de saison passée (à son départ de l’AS Roma), je me suis réinventé une vie professionnelle intéressante et plaisante. Je travaille avec de vieux amis : Vincent Candela suit le marché en France, Aldair en Amérique du Sud», a-t-il expliqué avant de poursuivre.

«Nous cherchons ensemble des jeunes joueurs avec des qualités de base notables et on leur explique la mentalité nécessaire pour aller au plus haut niveau. Les contrats viennent ensuite, comme conséquence du travail. Moi, je te dis ce que tu dois vivre et faire pour mériter un contrat. Et c’est plutôt normal qu’un garçon qui entend Totti lui dire ça soit attentif». Le Transalpin de 43 ans s’amuse encore aujourd’hui de la réaction de ses clients lorsqu’ils le voient débarquer en réunion.

L’AS Roma toujours dans un coin de sa tête

«C’est très amusant quand, au moment d’entrer dans la salle de réunion, ils se trouvent nez à nez avec moi. Les joueurs et leurs entourages s’attendent à parler avec un agent. Et au lieu de ça, c’est moi qui suis face à eux et, sur le moment, ils restent bouche bée. Je dois dire que je suis toujours discret avec les jeunes et leurs parents», a-t-il confié, taquin. Épanoui dans cette nouvelle activité (il est davantage en charge du scouting et du conseil que de l’activité d’agent à proprement parler, laissée à son associé), le Romanista n’en oublie pas pour autant son amour de toujours.

«Je suis devenu quelqu’un là-bas. J’y retournerai le moment venu. (…) Pour le moment, il n’y a eu aucun contact. (…) Tôt ou tard, la Roma et moi nous nous retrouverons, mais c’est moi qui déciderai du timing. En attendant, je ne voulais pas rester sur le canapé de mon salon à ne rien faire», a-t-il assuré, fidèle à lui-même, attendant que Dan Friedkin, le nouveau propriétaire américain du club, l’invite à aller boire un café pour discuter. «Sincèrement, je pense que ça arrivera». L’art de la négociation et de la persuasion, Francesco Totti, le scout et agent, les a visiblement faits siens.

Source de l’article, Alexis Pereira 2020-09-02 17:06:31

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link