La commission de discipline de la LFP n’a pris aucune mesure dans le dossier d’accusations de propos racistes qui auraient été prononcés par Johan Gastien à l’égard d’Islam Slimani. Aucune preuve n’a été apportée.

Le dossier est classé. La Ligue de football professionnel (LFP) n’a pris aucune mesure dans l’affaire des soupçons de propos discriminatoires de Johan Gastien à l’encontre d’Islam Slimani lors de la victoire 3-1 du Stade Brestois contre le Clermont Foot 63. La commission de discipline annonce, dans son procès-verbal communiqué mercredi soir, ne pas disposer de suffisamment d’éléments.

« Après instruction du dossier, audition du joueur et des représentants des clubs, la commission constate qu’elle ne dispose pas d’éléments suffisamment probants lui permettant d’établir la matérialité des faits de propos à caractère discriminatoire du joueur Johan Gastien à l’encontre du joueur Islam Slimani durant la rencontre. En conséquence, la commission décide qu’il n’y a lieu à sanction », indique le communiqué.

Gastien a toujours nié

En plein match, l’attaquant algérien Islam Slimani s’était plaint auprès du quatrième arbitre d’avoir été traité de « sale arabe ». Avant d’apporter quelques précisions sur les propos qui auraient été tenus: « Je trouve que c’est grave de nos jours de se faire traiter de sale blédard ».

Johan Gastien, les larmes aux yeux en zone mixte lors de ce match, a catégoriquement nié: « Après plus de 400 matchs en professionnel, dans 4 clubs différents et contre de nombreuses équipes, je n’aurais jamais pu croire un jour être accusé de tels propos. Je me sens profondément atteint dans mon intégrité d’homme après de telles accusations. Cela ne correspond aucunement à mes valeurs et à mon éducation. Je n’ai jamais été une personne raciste et je condamne fermement toutes personnes qui pourraient être auteurs de tels propos ».



Source link
rmcsport.bfmtv.com #faute #déléments #aucune #sanction #commission #discipline

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)