Frappé par une vague de Covid dans son effectif, Everton avait réclamé le report de sa rencontre de Premier League face à Burnley, dimanche pour le Boxing Day (16 heures). Une requête refusée par la Premier League, malgré 11 absences dans les rangs des Toffees.

Deux poids, deux mesures? La Premier League avait accédé à la demande des clubs anglais de reporter Liverpool-Leeds et Wolverhampton-Watford, dimanche prochain pour le Boxing Day. Le match entre Burnley et Everton n’a lui pas été mangé à la même sauce. Durement frappés par l’épidémie de Covid et amputés de pas moins de onze éléments, les Toffees avaient formulé une demande de report de leur rencontre face aux Clarets.

Requête refusée par la PL, qui a argué que son règlement stipule que pour jouer, une équipe doit pouvoir aligner au moins 13 joueurs de champ et un gardien de but sur la feuille de match. Ce qui est le cas d’Everton, malgré sa pléthore d’éléments hors d’état de marche. « Nous avons six blessés et cinq joueurs malades du Covid. Je pense que ce n’est pas juste », a toutefois pesté en conférence de presse l’entraîneur du club, Rafael Benitez. Les cas de Leeds et de Watfordn’ont pas connu le même sort puisque les entraîneurs n’étaient pas en mesure d’aligner 14 joueurs à leur groupe respectif.

« Nous avons neuf joueurs de champ disponibles plus trois gardiens »

« Mon principal travail maintenant est d’avoir 11 joueurs qui peuvent rivaliser contre Burnley. Ce n’est pas facile. Je suis vraiment surpris que nous jouions ce match. Nous avons neuf joueurs de champ disponibles plus trois gardiens, a regretté Benitez, révélant que son club est donc à l’extrême limite de rentrer dans les cases du règlement.

En difficulté en championnat où son équipe occupe une inhabituelle 14e place au classement, le coach sait que cette décision va l’obliger à aligner une équipe loin d’être compétitive pour tenter d’enrayer une sale spirale (1 seul succès lors des 11 dernières journées). « Nous devons amener cinq jeunes joueurs qui semblent avoir suffisamment d’expérience pour jouer en Premier League. C’est assez dangereux pour nous car pouvons être amenés à inclure des joueurs qui ne sont pas prêts, qui ont des coups ou qui doivent jouer à un poste qui n’est pas le leur. »

Prévu tout au long de la journée de dimanche, le Boxing Day, événement-phare du championnat d’Angleterre, est à son tour perturbé par la recrudescence des cas de Covid-19 causés par le variant Omicron en Grande-Bretagne. Les reports de Liverpool-Leeds et Wolverhampton-Watford s’étaient ajoutés à dix autres lors des deux dernières semaines. Au total, 18 affiches des quatre premières divisions anglaises prévues pour le Boxing Day ont déjà été reportées.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Everton #colère #report #match #contre #Burnley #refusé

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)