Il y a presque deux mois maintenant, Frank McCourt avait décidé de changer l’organigramme de l’OM à commencer par le président. Exit un Jacques-Henri Eyraud très critiqué et qui s’était mis les supporters à dos. Mais le désormais ex-président ne quitte pas totalement le club puisqu’il vient d’être nommé vice-président du conseil de surveillance. Une décision qui agace Eric Di Meco. Sur les antennes de RMC, l’ancien joueur olympien et désormais consultant regrette cette décision.

La suite après cette publicité

« Il y a un truc que je ne comprends pas. Pourquoi cette information sort aujourd’hui ? J’ai peur que, même s’il n’est pas là au club au jour le jour, son pouvoir de nuisance soit important. Ce n’est pas de la parano, mais je me demande s’il ne va pas user de son pouvoir pour nuire au club. Je ne comprends pas la relation qu’il a avec McCourt pour qu’il soit toujours là »

Footmercato