Galtier sur le changement de système tactique

« Il a fallu travailler sur un système au départ. C’était très clair avec Luis Campos. Un schéma différent par rapport à la saison dernière. Au fur et à mesure, je l’ai fait évoluer pour deux raisons. La première: nous avons recruté trois milieux de terrain, arrivés très tard dans la préparation. Avec des degrés de forme très différents. (…) Ce système [à trois défenseurs centraux] a ses limites, notamment pour les deux milieux ».

« Ce système avec deux milieux et trois offensifs vous laisse soit en bloc haut, soit en bloc bas. Il n’y a pas de juste milieu. Pour avoir ce juste milieu, il faut ajouter ce milieu ».

Galtier fait un premier bilan

« J’ai un groupe de grande qualité, avec lequel je prends plaisir à travailler. Il y a une grande attente autour du club, de l’équipe. Depuis le début de la saison, j’ai des joueurs présents au quotidien, qui se sont très bien préparés en amont, qui ont une grande envie de réaliser quelque chose ensemble. C’est très important, ça a été un des axes importants de mon travail. Sur ces 15 premières journées, on a des stats très intéressantes, on est devant, on est invaincus ».

C’est parti !

Cet entretien exceptionnel est à suivre sur le direct radio RMC et en vidéo sur la chaîne Twitch RMC Sport.

Avant l’interview, Christophe Galtier joue… au Kikadi

En attendant le début de Rothen s’enflamme, Christophe Galtier prend part au traditionnel Kikadi dans le Super Moscato Show !

Rendez-vous à 18h

Christophe Galtier est l’invité exceptionnel de Rothen s’enflamme à partir de 18 heures. L’entraîneur du PSG répondra aux questions de Jérôme Rothen, Jean-Louis Tourre, Jean-Michel Larqué et Mathieu Bodmer.

Une interview à suivre en direct sur la radio RMC, mais aussi dans ce live RMC Sport et en vidéo sur la chaîne Twitch RMC Sport.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #DIRECT #PSG #Christophe #Galtier #invité #exceptionnel #Rothen #senflamme #sur #RMC

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)