Le récit d’une première plaignante

En attendant les prochains témoignages des plaigantes, la cour a pu visionner l’enregistrement vidéo du récit fait par une première victime présumée de Benjamin Mendy.

Elle a notamment dévoilé une phrase que lui aurait glissé le Français au cours d’une soirée commune en octobre 2018. « Quand il ne regardera pas, je te kidnapperai. » Une phrase qu’elle prenait alors comme une plaisanterie.

Les personnages clés du procès Mendy

Le grand public a découvert le visage de l’une des victimes présumées de Benjamin Mendy même lors des premiers jours du procès. Toutefois, les 12 autres plaignantes n’ont pas encore parlé et demeurent encore des anonymes que seule la justice connait.

A la place, plusieurs personnes occupent déjà une place clé dans cette affaire comme le procureur en charge de l’accusation et les deux avocates de Benjamin Mendy et Louis Saha Matturie.

Louis Saha ne veut pas être confondu avec Louis Saha Matturie

En France, le passage de Benjamin Mendy devant la justice suscite beaucoup de curiosité et de questions. Mais le footballeur n’est pas le seul accusé dans cette triste affaire.

Avec lui, son ami Louis Saha Matturie fait également l’objet de poursuites. Mais attention, le co-accusé du procès Mendy n’a aucun lien de parenté avec l’ancien footballeur français de Manchester United Louis Saha.

Bonjour à tous,

Débuté voilà bientôt un peu plus d’une semaine, le procès de Benjamin Mendy se poursuit devant le tribunal de Chester. L’international français de 28 ans est accusé de huit viols, une tentative de viol et une agression sexuelle par sept femmes différentes mais nie tous les faits reprochés.

Après la déclaration liminaire du procureur décrivant le latéral gauche de Manchester City et de l’équipe de France comme un prédateur sexuel, le procès a vu une première plaignante prendre la parole. Via un enregistrement vidéo, une première victime présumée a raconté sa version des faits.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #DIRECT #procès #Benjamin #Mendy #avec #nouveaux #témoignages #plaignantes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)