La suite après cette publicité

Didier Deschamps et les Bleus s’apprêtent à disputer l’Euro avec une première rencontre face à l’Allemagne le 15 juin prochain. L’équipe de France fera partie des grandes favorites de la compétition, comme c’était d’ailleurs le cas des Espoirs pour l’Euro de leur catégorie d’âge. Sauf que les Bleuets ont vécu une sacrée déconvenue ce lundi en perdant dans le temps additionnel dès les quarts de finale contre les Pays-Bas (2-1) après avoir dominé la seconde période notamment. Une désillusion de plus pour les Espoirs qui les enchaînent depuis plusieurs années, même si sous Sylvain Ripoll, il y a tout de même du mieux avec deux qualifications de suite pour l’Euro (la France avait manqué les six précédentes). En conférence de presse avant la rencontre des A face au Pays de Galles ce mercredi, Deschamps a eu un mot pour son collègue et a jugé le match des moins de 21 ans.

«Je n’ai pas vu la première mi-temps, j’ai vu la deuxième, l’équipe de France a été dominatrice. Le résultat amène une certaine analyse. À quoi ça tient ? Un but à la 92e… Et avec notre système, il n’aurait sans doute pas été validé (référence à la VAR). C’est une catégorie où il y a beaucoup de joueurs de qualités, certains sont venus avec moi, malgré tout, pendant des années, l’équipe de France ne s’est pas qualifiée, ça s’est joué à peu. Il y a une énorme déception, de là à tout remettre en cause… On a une capacité à former des joueurs qui jouent rapidement, certains dans de très grands clubs. C’est une déception, il y avait le potentiel pour continuer, même si je n’oublie pas qu’il y a eu des impondérables. Cela s’est joué à peu de choses, l’équipe de France aurait mérité de se qualifier.» Voilà qui est dit.

Footmercato