La suite après cette publicité

Performant avec la France respectivement contre l’Ukraine (1-1) et le Kazakhstan (2-0), Kingsley Coman et Ousmane Dembélé ont marqué des points sur ce rassemblement du mois de mars. Avant d’affronter la Bosnie-Herzégovine ce mercredi soir lors des qualifications pour la Coupe du monde 2022, Didier Deschamps a pris la parole en conférence de presse. Satisfait de ses deux joueurs, il s’est livré au jeu des comparaisons tout en expliquant que les deux joueurs peuvent jouer ensemble.

«Ils sont un peu dans le même profil, mais pas tout à fait quand même. Ce sont des dribbleurs capables d’éliminer l’adversaire. Ousmane a la capacité de la vitesse, et d’aller un peu plus sans ballon. Il se balade un peu partout avec le Barça. Dans l’absolu, ils ne sont pas incompatibles. Kinglsey peut jouer des deux côtés même s’il en a un préférentiel, tout comme Ousmane. Mais ce n’est pas le même» a expliqué avec le sourire le sélectionneur de la France. Avec Kingsley Coman et Ousmane Dembélé, les Bleus peuvent donc se sentir pousser des ailes.

Footmercato