Sans dévoiler ses plans, Didier Deschamps a reconnu qu’il pourrait procéder à quelques ajustements, notamment sur le côté droit, lors du deuxième match des Bleus face au Danemark (samedi, 17h) à la Coupe du monde.

Didier Deschamps n’est pas du genre à donner sa composition la veille d’un match. Tout en gardant le mystère, le sélectionneur a tout de même ouvert la porte à des changements tactiques face au Danemark, samedi (17h) pour la deuxième rencontre de l’équipe de France à la Coupe du monde. Quid d’un changement au poste de latéral droit (Koundé pour Pavard)? Rabiot pourrait-il évoluer à droite du milieu de terrain pour renforcer l’équilibre sur ce côté? « Mamma mia, que de questions », a-t-il répondu ce vendredi avec sourire.

>> Suivez les infos de l’équipe de France EN DIRECT

« Des ajustements » sur le positionnement de certains joueurs

« Je peux tout faire, a-t-il embrayé. En plus du but (concédé face à l’Australie, ndlr), il y a trois autres situations qu’on doit mieux gérer. Chacun aura son propre ressenti en disant que ce n’est que l’Australie, c’est peut-être trop ou pas énorme mais ça demande des ajustements de par le positionnement de certains joueurs. Sur une action, ça peut être le placement ou la responsabilité d’un seul joueur. Il y a des choses qu’on peut améliorer à chaque fois même si on a mis beaucoup de qualité offensive. L’idéal pour toutes les équipes, c’est d’être dangereux et de ne pas concéder (d’occasions). On fait en sorte de se rapprocher du match parfait, ça passe par différents choix, des complémentarités. C’est logique qu’on ait des choses à améliorer. Après, changer… Je vous laisse l’initiative des débats. Je choisirai. »

A son avantage face à l’Australie, Ousmane Dembélé pourrait-il pâtir d’un réajustement tactique pour offrir un meilleur équilibre? « Demande-moi si je vais le faire jouer, ce sera plus clair », a-t-il répondu de son légendaire ton taquin avant de louer les capacités du joueur du Barça à participer au repli défensif.

« Il fait partie des joueurs offensifs capables de bien défendre, a-t-il assuré. Il a énormément progressé sur cet aspect parce qu’il a des demandes plus importantes dans le club où il joue quotidiennement. J’en discute régulièrement avec lui. C’est du placement pour avoir des efforts moins importants. Sur ce match contre l’Australie, il en a eu un peu défaillantes (il fait référence au courses de repli), je lui ai dit de corriger, il l’a bien fait. Ousmane a un gros volume de jeu. Cela remonte un peu, mais quand il était à Dortmund, il jouait dans un triangle au milieu de terrain. Les efforts, je préfère qu’il les fasse dans le sens du but adverse. Mais selon les situations, il devra faire comme il l’a fait. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Deschamps #ouvre #porte #des #ajustements #droite #contre #Danemark

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)