RMC Sport est en mesure de confirmer l’information du quotidien L’Equipe selon laquelle quatre ultras du PSG ont été sanctionnés d’une interdiction de stade, car impliqués dans les incidents entre le Paris FC et l’OL en Coupe de France.

Deux semaines après les graves incidents survenus à la mi-temps du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l’OL, les pouvoirs publics ont décidé de faire preuve de la plus grande fermeté pour sanctionner les individus responsables de la montée des tensions en tribunes qui a conduit à des scènes apocalyptiques. Quatre ultras du PSG, impliqués dans les bagarres avec des supporters lyonnais à la mi-temps du match, ont reçu un cadeau très spécial pendant les fêtes de fin d’année.

Les fauteurs de trouble, dont le leader de la Ferveur Parisienne, un groupe rattaché au Collectif Ultras Paris, se sont vus notifier une interdiction de stades au sens large puisqu’elle ne concerne pas que les matches du Paris Saint-Germain. Selon une information du quotidien L’Équipe, que nous sommes en mesure de confirmer, les interdictions de stade concernent également les rencontres du PSG handball et celles du Paris FC du Red Star et de Créteil, et sont toutes assorties d’un pointage au commissariat, pour toutes les compétitions.

Lyon et le Paris FC éliminés sur tapis vert de l’épreuve

La commission de discipline de la Fédération Française de football (FFF) a tapé fort elle aussi en décidant décidé lundi dernier de donner match perdu pour le Paris FC et Lyon après les incidents survenus en tribunes le 17 décembre. Après cette décision forte de la FFF, Nice, qui devait rencontrer le vainqueur de ce match en 16e de finale, est par conséquent directement qualifié en 8e. Les deux clubs, désormais éliminés de la Coupe, ont écopé d’autres sanctions. 

L’OL est ainsi suspendu de la Coupe de France avec sursis, à compter de l’édition 2022-2023. Le club lyonnais sera privé en outre de ses supporteurs en parcage extérieur jusqu’à la fin de la saison. Une sanction qui s’appliquera aussi en Ligue 1. Le Paris FC devra lui jouer cinq matches à huis clos à Charléty. Les deux équipes écopent en outre d’amendes, 10.000 euros pour le Paris FC, 52.000 euros pour Lyon.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #des #ultras #PSG #interdits #stade #dans #plusieurs #clubs #parisiens

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)