Selon une enquête du Sun, de nombreuses traces de cocaïne ont été retrouvées ces dernières semaines dans plusieurs stades de Premier League. Les témoignages indiquent une hausse constante de la consommation de cette drogue dans les enceintes sportives anglaises, ce qui renforcerait la violence des fans.

Le football anglais a été confronté en cette année 2021 à de nombreux épisodes de violence, notamment lors du dernier Euro avec une finale à Wembley marquée par plusieurs débordements. L’UEFA avait sanctionné la fédération anglaise à la suite des incidents.

Selon une récente enquête interne de la Fédération anglaise, de nombreuses traces de cocaïne ont été retrouvées à Wembley lors de cette finale de l’Euro, pouvant être un des facteurs d’explication de ces violences. Selon une enquête du Sun à la suite de ces révélations, le fléau toucherait aussi de nombreux stades de Premier League. « Alors que nous assistons à de plus en plus d’incidents violents, la cocaïne est l’un de ces facteurs, avec l’alcool, qui aggravera la situation et rendra les gens plus violents », a déclaré Mark Roberts, chef de police chargé des questions de sécurité liées au football.

« Un problème de société »

Selon plusieurs témoignages, cette drogue serait de plus en plus répandue dans les stades anglais, avec certains spectateurs qui snifferaient même de la cocaïne à leur siège lors des matchs. Des traces de cette substance illicite auraient été prélevées aussi dans les toilettes de Stamford Bridge, l’Emirates Stadium, l’Etihad Stadium et du Tottenham Hotspur notamment, au cours des dernières semaines. 44 tests se seraient avérés positifs sur les 58 réalisés par le Sun.

« La cocaïne est désormais plus courante dans la société au sens large que jamais auparavant, et cela inclut les clubs de football et les fans de football, poursuit Mark Roberts. C’est un problème de société mais cela étant dit, cela aura clairement un impact sur le football également. Pour les gens, quand vous ajoutez la consommation de cocaïne aux riches émotions que vous ressentez dans le football, c’est un mélange assez toxique comme le comportement des gens et cela conduit souvent à une violence extrême. »

Mark Roberts préconise une ordonnance d’interdiction de football pour les personnes prises en flagrant délit de consommation. Ces prochains jours, le gouvernement britannique va proposer un projet de loi pour interdire, dans une période allant de 3 à 10 ans, les fans qui lancent des insultes racistes aux joueurs sur les réseaux sociaux. Cette loi s’inscrit dans un dispositif déjà existant, qui sanctionne notamment les faits de violence dans le football, et qui pourrait peut-être à terme prévoir d’autres mesures concernant la drogue dans les stades.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #des #traces #cocaïne #détectées #dans #plusieurs #stades

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)