L’attaquant français Jean-Christophe Bahebeck n’est plus sous contrat avec le Partizan Belgrade. Selon son ancien dirigeant, Milos Vazura, il souffrirait de dépression et ne souhaitait plus revenir en Serbie.

Assistera-t-on prochainement à un retour de Jean-Christophe Bahebeck sur les pelouses françaises ? L’attaquant n’est en tous cas plus un joueur du Partizan Belgrade, le club qu’il avait rejoint la saison dernière. D’après le directeur sportif du club Milos Vazura, interviewé par Mozzartsport, il a résilié son contrat il y a deux mois. Il souffrirait de « problèmes de santé » et serait « déprimé ». Il ne souhaitait plus revenir en Serbie.

À l’octobre 2020, Bahebeck s’était engagé pour trois ans avec le Partizan, vice-champion de Serbie lors des deux dernières saisons. Mais le Français n’avait eu que peu de temps de jeu au club: d’abord blessé, il avait ensuite ciré le banc, cumulant quelques entrées en jeu, avant de sortir définitivement de l’effectif. Au total, il a disputé sept matchs de Super Liga Serbe au cours de la saison passée, inscrivant un but, et aucun cette année.

>> Les infos mercato EN DIRECT

« Ça ne s’est pas passé comme prévu »

Selon Vazura, le joueur souffrirait de « problèmes psychologiques ». Le dirigeant aurait « échangé avec ses avocats » pour obtenir une résiliation du contrat. Un litige aurait impliqué les deux parties plus tôt dans la saison: deux mois de salaire auraient été retenus au Français, qui ne s’était pas présenté à la reprise de la saison à cause de sa dépression. « J’espérais que cela réussirait, nos recruteurs ont vu quelque chose en lui, mais cela ne s’est pas passé comme nous l’avions prévu », a regretté Vazura.

Lancé au Paris Saint-Germain et grand espoir du centre de formation, Bahebeck n’a jusque-là jamais confirmé les espoirs qui étaient placés en lui. Prêté à de multiples reprises dans des clubs français (Troyes, Valenciennes, Saint-Étienne), il avait finalement choisi l’exil à la fin de son contrat avec le PSG, en s’engageant au FC Utrecht. Après deux ans, son aventure avait pris fin sans prolongation, après une série de blessures. En octobre, il avait réussi à s’engager avec Belgrade dans les derniers moments du mercato.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #déprimé #Bahebeck #rompu #son #contrat #avec #Partizan #Belgrade

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)