Le Red Star défiera l’OL en 8es de finale de la Coupe de France et cela ravit le club francilien, très chambreur sur les réseaux sociaux depuis le tirage. Plus officiellement, le club, en pleine mutation, se réjouit de cette visibilité.

Après s’être offert le scalp du cinquième de Ligue 1, le Red Star défiera l’actuel troisième du championnat en huitièmes de finale de la Coupe de France. Le tirage au sort a désigné l’OL comme futur adversaire du club francilien, tombeur héroïque de Lens (3-2) au tour précédent. Et la nouvelle a enflammé le compte Twitter du club qui enchaîne les messages un brin chambreurs depuis lundi soir.

Il s’est interrogé sur la présence de Memphis Depay pour cette rencontre programmée le 6 ou 7 avril, moins d’une semaine après la trêve internationale qui pourrait valoir une septaine à l’international néerlandais en cas de sélection.

Sidney Govou, révélé par un doublé face au Red Star en 2000, s’est aussi fait interpeller par le compte Twitter du club de Seine Saint-Denis qui ne craint pas cet adversaire redoutable et concurrent au titre en Ligue 1. Après tout, il n’est situé que “deux places plus haut” que Lens, battu au tour précédent.

Joint par RMC Sport, Vincent Bordot, entraîneur, se montre plus mesuré mais se réjouit de cette aubaine en termes de visibilité pour le club en pleine mutation. “L’OL, c’est un super club, reconnait-il. Médiatiquement, c’est important pour le Red Star par rapport à son projet de rénovation du stade et de construction du centre de formation de recevoir une équipe de ce prestige. Pour tout le monde, le club, les joueurs, ça va être exceptionnel. On est toujours mitigé parce qu’en 8e de finale, il reste des équipes de N1, N2 ou N3, on se dit qu’on pourrait passer en quart. Mais il faut faire attention parce que notre objectif, c’est le championnat.”

Distancé pour les deux premières places en National synonymes de montée directe en Ligue 2, le Red Star, actuellement 6e, est toujours en course pour la troisième place pour un barrage face au 18e de Ligue 2. L’équipe compte quatre points de retard sur Le Mans, qui occupe actuellement ce rang. La réception de l’OL sera une cerise sur le gâteau au milieu des affaires courantes pour le club du président Patrice Haddad.

“C’est un match exceptionnel pour son club, confie encore l’entraîneur. Il faut penser à ce qu’il fait depuis dix ans pour amener ce club au plus haut niveau et ce qu’il est en train d’accomplir au niveau du stade. On va profiter de l’occasion de recevoir le club qui sera peut-être premier à cette période de la saison. On va essayer de tenir notre rang et d’être le plus digne du championnat de National.”

Cela se fera vraisemblablement sans spectateur, même si les supporters, souvent nombreux à Bauer quand le stade est ouvert, se sont fait entendre depuis l’extérieur de l’enceinte face à Lens. “Ils nous ont fait un accueil digne d’une grande équipe, sourit Vincent Bordot. C’est encore plus motivant pour les joueurs. Ils ont réussi à nous encourager sur la deuxième période du match. Ça nous manque en championnat parce qu’ils sont souvent 2.500. On va voir ce qu’ils vont nous faire sur ce match.”

Source de l’article, 2021-03-09 08:58:06