Le Barça va officialiser l’arrivée de Ferran Torres ce lundi en provenance de Manchester City. Si le transfert de l’ailier espagnol serait acté dès l’ouverture du mercato hivernal, le 1er janvier, il ne pourra pas jouer tant que le club catalan n’aura pas dégagé les finances pour respecter le plafond salarial de la Liga.

Malgré une dette colossale et de finances dans le rouge écarlate, le FC Barcelone va réussir à se payer Ferran Torres pour 55 millions d’euros (plus divers bonus) lors du mercato hivernal. En marge de l’officialisation du transfert de l’ailier de Manchester City ce lundi, de gros doutes subsistent sur la validité de son contrat en Liga.

Après avoir déjà posé problème cette année avec la prolongation avortée de Lionel Messi ou les arrivées longtemps figées de Memphis Depay, Eric Garcia et Sergio Agüero, le règlement de la Ligue espagnole pourrait à nouveau handicaper le club blaugrana dans le dossier Ferran Torres.

>> Les infos et rumeurs du mercato en direct

Le Barça doit alléger sa masse salariale en janvier

Entre les arrivées de Xavi et de son staff ainsi que l’augmentation salarial de la pépite Ansu Fati, le Barça serait déjà proche d’atteindre son plafond salarial selon les éléments du quotidien AS. Si le journal madrilène ne se penche pas en profondeur sur les détails financiers du club catalan, il insiste sur le besoin de vendre et d’alléger la masse salariale en janvier.

A l’instar de Luuk de Jong dont le prêt pourrait s’achever plus tôt que prévu, le club présidé par Joan Laporta explore d’autres pistes afin de réduire les salaires versés au groupe pro. Le départ hivernal du prometteur Yusuf Demir, prêté par le Rapid Vienne, devrait éviter le déclenchement de sa clause d’achat automatique en cas de 10 apparitions ( il en est à 9). De la même manière, Barcelone chercherait des portes de sorties pour plusieurs joueurs de son effectif comme Sergiño Dest et surtout les très onéreux Samuel Umtiti et Philippe Coutinho.

>> La Liga est à suivre via l’offre RMC Sport-beIN Sports

Dani Alves bientôt qualifié

A l’instar de Ferran Torres, Daniel Alves n’est pas encore qualifié pour jouer en Liga avec le Barça. Mais le cas du vétéran brésilien ne devrait pas poser de problème. Arrivé libre pendant l’automne, le latéral de 38 ans s’est engagé pour un salaire très faible (et plusieurs bonus liés aux performances) avec le club où il a déjà évolué entre 2008 et 2016.

S’il n’a pu, pour le moment évoluer que lors du match en l’honneur de Diego Maradona, l’ancien défenseur du PSG et de la Seleçao pourra jouer avec le Barça lorsque la période d’inscription des joueurs en Liga débutera, le 3 janvier. D’ici-là, le club catalan aura à cœur de tout faire pour réduire sa masse salariale et inscrire également Ferran Torres, le renfort offensif tant désiré par Xavi.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #débuts #retardés #pour #Ferran #Torres #avec #Barça

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)