Dans un match comptant pour la 20e journée de Premier League, Chelsea a dû concéder un nul mérité Brighton (1-1), après l’égalisation de Danny Welbeck dans le temps additionnel.

Douche froide dans le temps additionnel pour Chelsea. Ce mercredi, au cours de la 20e journée d’une Premier League toujours agitée par le coronavirus, les Blues ont été accrochés par Brighton (1-1), après une égalisation tardive de Danny Welbeck. Un nul presque bien payé au vu de la physionomie de la rencontre, où les Seagulls ont dominé les Londoniens, qui ont encore perdu deux joueurs sur blessure.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct la Premier League

Pour la rencontre, Thomas Tuchel avait déjà dû composer sans Kai Havertz et Timo Werner, qui ont contracté le coronavirus, tandis que N’Golo Kanté, négatif depuis quelques jours, a démarré sur le banc. Des absences qui ont pesé sur le début de rencontre, puisque les dix premières minutes ont été nettement à l’avantage de Brighton, qui aurait même pu obtenir un penalty. Mais Chelsea a ensuite su hausser le rythme. Sur corner, César Azpilicueta a d’abord touché le poteau alors que le but était vide (17e).

But litigieux pour Lukaku

Dix minutes plus tard, c’est Romelo Lukaku qui a finalement ouvert le score d’une tête piquée sur un nouveau corner (1-0, 28e). Un but qui a mis longtemps à être validé par la VAR, l’attaquant belge ayant touché du coude le visage de Neal Maupay avant de marquer. Il a toutefois permis aux Blues de rentrer devant aux vestiaires, non sans inquiétude: en cours de première mi-temps, ils ont perdu deux défenseurs, Reece James, touché à la cuisse et sorti à la 25e, et Andreas Christensen, remplacé au retour des vestiaires.

En deuxième période, ce que les supporters de Chelsea craignaient s’est confirmé: leurs joueurs ont dû faire le dos rond, largement malmenés par les Seagulls. Ils s’en sont remis à Edouard Mendy, auteur de plusieurs parades décisives, et à un retour salvateur de Trevoh Chalobah devant Neal Maupay (60e) pour préserver le score. L’entrée en jeu de Kanté a bien permis aux Blues de retrouver un semblant d’équilibre, mais tout a fini par s’effondrer dans le temps additionnel.

La possession pour Brighton

La sanction est venue d’un revenant: l’ancien grand espoir du football anglais Danny Welbeck. Entré en jeu en fin de rencontre, l’Anglais, bien que pris en sandwich entre Chalobah et Rüdiger, a réussi à s’élever plus haut que tout le monde pour reprendre victorieusement de la tête un centre de Marc Cucurella (1-1, 90e+1). Malgré la tentative de rébellion tardive de Chelsea, rien n’y a fait: dominateur, Brighton, qui a eu la possession et le plus grand nombre d’occasions, a accroché un nul mérité.

Au classement, les Blues réalisent une mauvaise opération: ils pourraient se voir ravir leur place de dauphin de la Premier League par Liverpool, qui compte un point en moins et un match de retard. Quant à Manchester City, le leader, il pourrait s’échapper en tête, avec huit points d’avance, en cas de succès à Brentford, ce mercredi.

>> Brentford-Manchester City EN DIRECT

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #dans #temps #additionnel #Chelsea #concède #nul #face #Brighton

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)