Jeudi dernier, à l’issue de son conseil d’administration, la Ligue de football professionnel (LFP) a organisé un point presse. Au cours de ce dernier, l’instance a annoncé la fin des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, mais a laissé la place à l’organisation des deux finales de coupe (de la Ligue et de France) début août si cela était bien entendu possible. L’OL et l’ASSE auront donc peut-être l’occasion de s’offrir une place en Europe, s’ils battent le Paris SG.

La suite après cette publicité

Mais, bien entendu, ces deux rencontres se joueront à huis clos. Une solution qui est très loin de satisfaire le Roland Romeyer, le président du directoire de l’AS Saint-Étienne. « La Coupe de France est la plus belle des Coupes qui soit, avec une communion des supporters. C’est ça, le football. J’étais très heureux à l’idée de la jouer, car Saint-Étienne a vécu une saison particulière, cette année. Être parvenus à se qualifier devant Rennes ( 2- 1, le 5 mars) pour notre première finale de Coupe de France depuis 1982, contre le Paris-SG qui plus est, nous permettait de sauver la saison, entre guillemets. Mais là, on nous parle de jouer dans un stade vide. Il n’y aurait plus de saveur », déclare-t-il dans L’Équipe.

Le coup de pression de Noël Le Graët

Mais il ne s’est pas arrêté là et s’en prend un petit peu à la Fédération française de football (FFF), présidée par Noël Le Graët et qui organise cette compétition contrairement à la Coupe de la Ligue, dont l’organisation est l’apanage de la Ligue. « La Ligue 1 est arrêtée et pas la Coupe de France ? Pourquoi, continuerait-elle au-delà de cette saison ? On marche sur la tête ! C’est une aberration complète ! Après, je ne dirige pas le football français. Je dis simplement ce que je pense. Je suis peut-être un âne, je suis peut-être bête. C’est juste une question de bons sens. Les plus grosses conneries, c’est d’avoir joué Lyon-Juventus avec du public, puis PSG-Dortmund à huis clos. Ça a été catastrophique, avec quatre mille supporters dehors, devant le Parc des Princes », a ensuite asséné Romeyer.

Des déclarations qui n’ont bien évidemment pas plus à celui qui semble diriger le football français en ce moment de crise, Noël Le Graët. Le boss de la FFF a avoué qu’il préférait évidemment jouer cette rencontre avec du monde, mais que cela ne sera pas possible au début août, période obligatoire si on veut voir les deux formations s’affronter. Il a ajouté un petit coup de pression en expliquant que si l’ASSE ne souhaitait pas jouer, elle connaissait la décision de la Fédération, probablement une défaite sur tapis vert…

Source de l’article, Constant Wicherek 2020-05-03 12:01:00

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link