Touché à un genou mardi à l’entraînement, Christopher Nkunku a été contraint de déclarer forfait pour la Coupe du monde. Le joueur de Leipzig est maintenant déterminé à revenir au top pour la reprise de la Bundesliga en janvier.

Les mondialistes de l’équipe de France se sont réveillés assez tristes ce mercredi matin au moment de décoller du Bourget (Île-de-France) pour rejoindre Doha. Après Presnel Kimpembe, contraint de déclarer forfait lundi dernier, c’est Christopher Nkunku qui a dû dire au revoir à ses coéquipiers. L’attaquant de Leipzig s’est blessé la veille à l’entraînement.

>> Toutes les infos sur les Bleus en direct

Lors d’une opposition assez classique, Nkunku a donc été touché au genou. L’action va très vite, Eduardo Camavinga, qui joue avec l’équipe adverse, arrive à toute vitesse. Le milieu du Real Madrid prend le ballon, l’ancien Parisien glisse. Si dans un premier temps les images laissent penser qu’il y a eu un choc, il n’en est rien. Suite à ce fait de jeu, Nkunku peine à se relever. Tout le monde se veut optimiste dans un premier temps mais les examens passés dans la foulée à Clairefontaine vont révéler une entorse au genou gauche : trois à cinq semaines d’indisponibilité.

Nkunku veut vite revenir à son meilleur niveau

Le coup est rude pour un joueur apprécié de tous, qui restait sur une saison affolante statistiquement (35 buts, 20 passes décisives en 52 matchs), primé par le titre de meilleur joueur de Bundesliga. Le début de saison était du même niveau (17 buts, 4 passes décisives en 23 matchs) et tout laissait penser que le natif de Lagny-sur-Marne allait être un élément moteur de cette équipe de France durant ce séjour au Qatar. Ses coéquipiers ne s’y sont pas trompés. Kylian Mbappé a été l’un des premiers à aller à son chevet pour lui apporter son soutien. Lorsqu’il a annoncé la mauvaise nouvelle à certains de ses partenaires dans l’une des salles de soins, la stupeur se lisait sur les visages.

Camavinga semblait plus marqué peut-être, alors même qu’il n’a rien à se reprocher. Il a discuté et pris des nouvelles de Nkunku à plusieurs reprises. L’ancien Parisien n’a d’ailleurs pas manqué de réconforter le milieu de terrain relayeur dans un communiqué publié ce mercredi sur les réseaux sociaux : « Une pensée pour mon coéquipier Eduardo Camavinga injustement pris pour cible ». En effet, une vague de commentaires nauséabonds et racistes a envahi les réseaux du jeune joueur. Son équipe de communication a fait le ménage, notamment en signalant de nombreux comptes. Dans l’entourage de Camavinga on assure qu’il n’est pas perturbé. Fort psychologiquement, il est pleinement concentré sur la compétition.

Nkunku, lui, était entouré de ses proches au lendemain de cet épisode malheureux. Sa détermination ne l’a pas quitté. Son objectif ? Revenir rapidement à son meilleur niveau le plus vite possible, si bien qu’il ne veut pas prendre de vacances. Il reste des examens à faire. Ensuite, le travail de reprise va commencer. L’idée c’est d’être opérationnel et au top dès la reprise du championnat avec Leipzig le 20 janvier prochain contre le Bayern Munich.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #comment #Nkunku #tente #digérer #son #forfait #pour #Mondial

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)