La perle rare. À un an de la fin de son contrat, David Alaba (28 ans) est une opportunité exceptionnelle sur le marché. Peu de joueurs sont, comme l’Autrichien, capables d’évoluer, avec un niveau de performance élevée, à trois postes différents (milieu, latéral gauche et défenseur central). Seulement, avec la crise du Covid-19, les cadors européens, hormis Chelsea, se montrent frileux à l’heure de casser leur tirelire.

La suite après cette publicité

Le Bayern Munich pourrait bien en profiter pour finalement parvenir à prolonger son bail. Et pourtant, c’était plutôt mal embarqué. Après des passes d’armes médiatiques entre Uli Hoeness, ancien patron de l’écurie bavaroise, et ses représentants, Pini Zahavi et son père, Karl-Heinz Rummenigge a dû calmer le jeu. Face à la presse d’abord. Puis en privé ensuite.

Une nouvelle offre qui fait mouche

Et Bild révèle ce mercredi que l’homme fort du Bayern a non seulement renoué le dialogue avec ses interlocuteurs mais aussi marqué des points pour une possible prolongation. Le quotidien allemand dévoile les détails de cette offre qui pourrait faire basculer ce dossier. Il s’agit d’un nouveau contrat de 5 ans. Soit une année de plus que prévu.

Cette année supplémentaire permettrait, en partie, de compenser financièrement ce que l’entourage du gaucher souhaitait obtenir. Pour ne pas perturber l’équilibre de son vestiaire et sa grille salariale, Rummenigge lui propose un salaire de 11 M€ nets plus des primes pouvant monter jusqu’à 6 M€. Le natif de Vienne semble réceptif et désireux de poursuivre l’aventure en Bavière. Tout est bien qui finit bien. À moins d’un nouveau rebondissement…

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link