« Nagelsmann est avant tout un professeur du football. Il souhaite que ses joueurs apprennent en permanence, même quand ils sont plus âgés. Il les prépare à la Bundesliga d’une manière générale, mais aussi, de façon plus spécifique, à chaque match. Pour que cela fonctionne, il met en place un programme pour chaque jour d’entraînement et chaque exercice correspond à une idée précise. » Dans son livre “Big Data Foot”, le journaliste allemand Christoph Biermann dévoilait les méthodes d’entraînement du jeune entraîneur de 33 ans du RB Leipzig dont la vision du football est basée sur 31 principes.

La suite après cette publicité

Depuis son arrivée sur le banc de Leipzig en juillet 2019, Julien Nagelsmann a justement mis en pratique ces fameux principes qui ont rapidement transformé son équipe, qui a finalement terminé à la troisième place de Bundesliga après avoir été en tête du championnat à la mi-saison. Le PSG va affronter une équipe protagoniste et joueuse comme l’Atalanta Bergame et le Borussia Dortmund. Mais peut-être encore plus créative.

Une équipe hybride

Le RB Leipzig de Nagelsmann ne se définit vraiment pas à travers un seul dispositif de jeu. Sa particularité est justement de pouvoir évoluer dans plusieurs schémas, qui changent d’ailleurs souvent au cours du même match. Cette saison, le RB Leipzig a évolué dans quasiment tous les systèmes de jeu existants passant allègrement du 3-1-5-1, comme face à l’Atletico de Madrid en quart de finale de C1, au 4-4-2 à plat ou en losange en passant par le 3-5-2 ou le 3-4-3 avec un faux 9. Cette équipe peut prendre toutes les formes comme les joueurs qui composent son effectif.


Le 3-1-5-1 mis en place contre l’Atletico de Madrid
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 3


Le 3-4-1-2 mis en place contre Dortmund lors 33e journée de Bundesliga
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 5


Le 3-4-3 mis en place contre Francfort lors 19e journée de Bundesliga avec Nkunku en piston gauche
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 7


Le 3-4-3 mis en place contre le Bayern Munich lors de la 21e journée de Bundesliga avec Olmo en faux 9
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 9


Le 4-2-3-1 mis en place contre l’Union Berlin lors de la 18e journée de Bundesliga
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 11


Le 4-4-2 à plat mis en place contre le FC Cologne lors de la 29e journée de Bundesliga
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 13


Le 4-4-2 losange mis en place contre le Fortuna Dusseldörf lors de la 32e journée de Bundesliga
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 15


Le 3-4-3 mis en place contre Tottenham, lors du huitième de finale aller de Ligue des champions

L’ancien parisien Christopher Nkunku a, par exemple, évolué à différents postes cette saison : attaquant gauche et droit dans une attaque à 3, ailier gauche, numéro 10, piston gauche, attaquant central dans une attaque à 2. Dani Olmo est constamment trimbalé entre le poste de faux 9, numéro 10 et ailier droit. Tyler Adams peut évoluer aussi bien en piston droit, que milieu défensif voire défenseur central. Konrad Laimer est actuellement positionné en piston droit alors qu’il a effectué la majorité de la saison au poste de milieu défensif tandis que Mukiele alterne entre le poste de piston droit et défenseur axial. D’ailleurs, les défenseurs centraux de l’équipe ont la particularité d’être grands (1,86m minimum) mais mobiles et très bons techniquement. Le RB Leipzig est donc une équipe qui aime brouiller les pistes et poser constamment de nouveaux problèmes à résoudre pour l’adversaire.

Des élèves du jeu de position

Ancien étudiant en école de commerce et entraîneur depuis ses 22 ans, Julien Nagelsmann est un adepte du jeu de position. Très populaire en Espagne, le jeu de position consiste à constamment générer des supériorités derrière chaque ligne défensive afin de progresser efficacement dans les 30 mètres adverses. Popularisé par le Barça de Pep Guardiola, qui fut une inspiration pour Nagelsmann, le jeu de position comprend certains principes immuables comme la recherche d’un homme libre, d’un troisième homme face au jeu (qui ne peut être trouvé directement mais seulement après un appui d’un autre joueur positionné souvent plus haut sur le terrain), une bonne occupation de tout l’espace du terrain à travers 5 zones bien définies avec idéalement un seul joueur par zone dans un petit périmètre et enfin fixer un adversaire par le dribble dans le but de libérer un espace pour un partenaire (le terme “conducción” est utilisé en Espagne pour définir cette action).

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 17


Les 5 zones du jeu de position

Les principes de ce jeu de position sont clairement visibles lors de chaque match du Leipzig de Nagelsmann avec une volonté de toujours construire ses actions au sol depuis le gardien de but (sauf exception) et de créer une supériorité numérique pour sortir le ballon. Contre l’Atletico de Madrid, cela s’est matérialisé par la constitution d’un losange entre les 3 défenseurs centraux et le milieu défensif (Kampl). Pourquoi un losange, qui peut faire penser à celui de l’Ajax de Van Gaal au début des années 1990, ? La réponse a peut-être été donnée par Christoph Biermann dans “Big Data Foot” : “il (Nagelsmann) demande aussi que les passes soient effectuées en diagonale, plutôt que sur le côté ou verticales. Cela permet d’atteindre plus d’angles et plus de profondeur. Il demande à ses joueurs de ne pas passer le ballon en première intention, car cela augmente le risque de mauvaises passes.”

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 19


La sortie de balle en losange du RB Leipzig face à l’Atletico
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 21


Quand les joueurs de l’Atletico ne pressaient pas Upamecano, ce dernier avait la possibilité de progresser balle au pied ou de jouer vers Kampl qui pouvait ensuite trouver un troisième homme lancé pour avancer sur le terrain
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 23


Si un milieu axial venait presser Kampl, le risque était de libérer un espace pour une passe directe vers Nkunku
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 25


Face à un 4-3-3 défensif, la solution pour Leipzig est d’ajouter un deuxième milieu en appui entre les lignes pour créer une nouvelle supériorité numérique
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 27


Si un joueur sort sur l’un des deux milieux à la relance, des espaces se libèrent avec possibilité de trouver des troisièmes hommes et d’avancer rapidement sur le terrain
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 29


Si aucun joueur ne sort sur l’un des milieux de Leipzig, toute l’équipe peut avancer en bloc sur le terrain

Contre l’Atletico, on a aussi souvent vu Upamecano casser la première ligne défensive des Colchoneros, focalisée sur les défenseurs plus excentrés, en progressant balle au pied. Si le jeu le demande, le défenseur français peut s’insérer au milieu de terrain comme ses partenaires de la défense centrale que sont Halstenberg et Klostermann. Grâce au jeu de position, le RB Leipzig arrive facilement à progresser sur le terrain et à s’installer dans le camp adverse et dès qu’il parvient à trouver un décalage sur le côté, on peut assister à une projection de plusieurs joueurs dans la surface (minimum 4) qui occupe toute les zones de la surface de réparation, avec au moins deux joueurs en soutien à l’extérieur en cas de renvoi hasardeux de la défense ou de contre-attaque. Le premier but inscrit par Olmo contre l’Atletico est justement consécutive à une séquence de construction sublime de 51 secondes où chaque joueur de champ de Leipzig a touché le ballon, qui a navigué deux fois de gauche à droite du terrain (avec des appuis à l’intérieur du jeu) avant le décalage décisif vers Sabitzer, qui avait le choix entre 5 partenaires qui étaient dans la surface de réparation d’Oblak.

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 31


Exemple de projections dans la surface avec 5 joueurs qui occupent toutes les zones
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 33


Le but d’Olmo contre l’Atletico avec 5 joueurs dans la surface de réparation prête à réceptionner le centre de Sabitzer, lui-même positionné dans la surface.
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 35


Avant le but d’Olmo, Upamecano avait conduit le ballon très haut sur le terrain
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 37


Toujours avant le but d’Olmo, Poulsen avait été trouvé à l’intérieur du jeu, ce qui a permis à l’équipe de libérer de l’espace sur le côté où se trouve déjà Sabitzer après un changement de position avec Laimer
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 39


Encore un exemple des projections vers l’avant et notamment du défenseur Klostermann à droite

Pressing et contre-pressing

Comme il aime se projeter avec plusieurs joueurs en attaque, le RB Leipzig limite les risques contre-attaques éclair en mettant en place le fameux gegenpressing ou contre-pressing en français. Aussi adopté par le PSG de Tuchel et le Liverpool de Klopp (qui est d’ailleurs la référence actuelle dans ce registre), le contre-pressing consiste à récupérer le ballon dans les sept secondes qui suivent la perte de balle pour 1) surprendre l’adversaire au moment où il est désorganisé et donc plus vulnérable 2) empêcher l’adversaire de progresser sur le terrain et l’acculer devant son but pendant de longues minutes. Pour réussir un bon contre-pressing, il faut que les joueurs soient positionnés à une distance raisonnable lors des phases de construction de jeu avec ballon et que ceux-ci aient le réflexe de presser à la fois le porteur du ballon mais surtout de lui couper les lignes de passe vers ses coéquipiers afin qu’il dégage le ballon où qu’il le perde. «Le jeune entraîneur (Nagelsmann) préfère forcer l’adversaire à faire une mauvaise passe plutôt que de gagner le ballon lors d’un face-à-face dont l’issue est trop aléatoire à son goût», indique Biermann dans Big Data Foot tandis que Nagelsmann déclarait lui-même : « Notre but est toujours d’utiliser une interception pour avoir l’avantage du rythme face à un adversaire qui s’est éparpillé et se retrouve mal organisé. »

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 41


Illustration du contre-pressing du RB Leipzig

Sur défense placée (sur un six mètres adverse par exemple), l’équipe peut s’organiser de différentes façons et avec un bloc soit très haut soit médian. Contre l’Atletico de Madrid, le RB Leipzig a principalement défendu en 4-2-3-1 en bloc médian pour inciter la charnière adverse, pas très rapide, à sortir. L’équipe s’est par la suite organisée en 4-4-2 pour mieux bloquer les montées de Renan Lodi, un latéral très offensif.

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 43


Le 4-2-3-1 en phase défensive contre l’Atletico avec un repositionnement du piston droit Laimer en milieu défensif
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 45


Changement de dispositif en cours de match en passant en 4-4-2 pour limiter l’apport de Lodi sur le côté

Contre le Bayern Munich, en février dernier, l’équipe a pressé très haut en 4-3-3 pour forcer le Bayern a joué long. Comme indiqué en introduction, chaque match détient son plan de jeu et l’équipe a complètement intégré tous les schémas possibles et peut s’adapter à des changements en cours de match.

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 47


Le 5-2-3 mis en place contre le Bayern Munich qui s’est rapidement transformé en 4-3-3 bloc haut pour éviter les percées d’Alphonso Davies puis 5-4-1 quand le Bayern Munich parvenait à progresser sur le terrain
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 49


Illustration du pressing haut face au Bayern Munich avec un Adams au marquage de Davies et un coulissage de toute la ligne défensive

Les failles à exploiter pour le PSG

Comme toutes les équipes protagonistes, qui aiment aussi se projeter à plusieurs en attaque et qui n’hésitent pas à presser très haut l’adversaire, le RB Leipzig est vulnérable si son contre-pressing est raté ou s’il perd la balle dans les premièrs mètres de sa phase de construction. Contre Dortmund, l’équipe s’est faite piéger de ces deux façons avec un exploit individuel de Hummels en défense pour se débarrasser de 3 joueurs par le dribble avant de lancer Brandt sur le premier but et une perte de balle au milieu de terrain sur le deuxième but. Même si Upamecano a la vitesse pour couvrir l’espace dans son dos, le RB Leipzig reste aussi vulnérable en profondeur et peut souffrir face à un Kylian Mbappé, qui est sans doute la menace ultime dans ce registre. Contre l’Atletico de Madrid, l’équipe a aussi souffert des dédoublements sur le côté de Lodi et a donc dû procéder à une réorganisation tactique (en passant en 4-4-2) pour mieux protéger ses flancs.

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 51


Sur cette action, Carrasco fixe Klostermann, l’arrière droit du 4-2-3-1 défensif de Leipzig mais personne ne contrôle la montée de Lodi
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 53


Après une remise de Carrasco, le latéral gauche brésilien se retrouve lancé et va créer une opportunité de marquer pour son équipe


Quand Joao Felix a fait son entrée sur la pelouse pour l’Atletico, on a aussi vu à quel point Leipzig peut souffrir face à un joueur techniquement dominant. Le Portugais a effectué de nombreuses percées directement dans le cœur du jeu et a provoqué un penalty sur l’une de ces phases. Quand on voit le match de Neymar contre l’Atlanta, et les différences qu’il a faites justement dans cette partie du terrain, le RB Leipzig peut avoir du souci à se faire car même si l’équipe est collectivement impressionnante, elle a rarement été confrontée à des joueurs comme Neymar.

Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 55


Sur l’action menant au penalty pour l’Atletico de Madrid, tout part d’un contrôle orienté de Felix qui a éliminé en une touche Sabitzer
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 57


Le Portugais a ensuite rapidement progressé sur le terrain et trouvé un appui avec Diego Costa
Comment joue le RB Leipzig de Julian Nagelsmann? 59


Lancé dans la surface, Felix provoque la faute de Klostermann et le penalty qu’il inscrira avec brio. Une action que peut largement reproduire Neymar

S’il a bien tenu le choc face au Bayern Munich, notamment grâce à un replacement en 5-4-1 quand le Bayern parvenait à s’installer dans son camp, le RB Leipzig va devoir gérer un casse-tête entre la capacité d’élimination et de création de Neymar et de Di Maria dans le cœur du jeu et la menace de Mbappé dans la profondeur. L’Atalanta, incapable de ressortir proprement le ballon en deuxième période en quart de finale, s’était aussi fait piéger à l’usure. Le match se jouera certainement dans cette faculté qu’aura Leipzig à pouvoir tenir le ballon juste après des séquences défensives mais aussi à limiter l’influence de joueurs qualitativement supérieurs aux siens.

Source de l’article, Frederic Yang 2020-08-17 13:28:44

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link