Bon dernier au classement, l’AS Saint-Etienne ne comptait pas investir d’argent cet hiver pour se renforcer. Alors que les dirigeants voulaient passer par des prêts ou des joueurs gratuits, la donne a changé. Selon nos informations, les dirigeants sont enclins investir de l’argent au mercato, quitte à « prendre des risques ».

Après une première partie de saison catastrophique avec cette 20ème place au classement, Saint-Etienne compte redresser la barre à partir du mois de janvier. Avec quatre points de retard sur Metz qui est barragiste, la tâche ne sera pas aisée. D’autant que des cadres comme Wahbi Khazri et Denis Bouanga partiront disputer la Coupe d’Afrique des nations.

Pour pallier ces départs, les Verts devraient se montrer actifs lors du mercato hivernal. Dans un premier temps l’idée des dirigeants était de réaliser un recrutement malin, c’est-à-dire s’appuyer sur des joueurs en prêt ou libres de tout contrat. Mais la donne a changé. Si les Vert ne disposent pas de fonds illimités, il a en revanche été acté par la direction qu’il y aura un recrutement par ligne d’effectué, quitte à investir des sommes d’argent.

Un mercato qui s’annonce agité

Selon nos informations, Saint-Etienne entend « prendre des risques » sur le marché des transferts afin de compléter un effectif trop tendre. De plus, la formation française doit encore percevoir les reliquats de transferts effectués par le passé. Notamment celui de Wesley Fofana, transféré à Leicester (il reste une dizaine de millions d’euros à percevoir). Joris Gnagnon ne sera donc pas la seule recrue du mois de janvier.

Après la défaite de mercredi face à Nantes (0-1), l’entraîneur Pascal Dupraz avait insisté sur l’importance de réaliser un bon mercato afin de se donner les chances de se maintenir dans l’élite: « Le mercato sera important. Il faut se dépêcher de recruter pour renforcer l’équipe, amener davantage de dynamisme et de cohérence dans toutes les lignes. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #changement #cap #pour #mercato #des #Verts

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)