Pour la première fois dans son rôle de président et directeur général par intérim après la mise en retrait de Noël Le Graët, Philippe Diallo s’est adressé ce jeudi aux salariés de la FFF.

La première prise de parole de Philippe Diallo devant les salariés de la Fédération française de football s’est déroulée ce jeudi matin dans l’auditorium du siège de l’instance. Nommé président et directeur général par intérim de la FFF après la mise en retrait de Noël Le Graët, l’homme de 59 ans s’est exprimé durant une trentaine de minutes devant ces salariés, dont beaucoup étaient connectés en visioconférence.

>> Toutes les informations sur l’affaire Le Graët au sein de la FFF en direct sur RMC Sport

Habillé d’une veste de costume sur un col roulé bleu, Philippe Diallo a d’abord tenu à préciser qu’il était important pour lui de s’exprimer en premier devant les salariés avant de prendre la parole dans la presse. « J’assume l’intérim jusqu’à la fin de l’audit, a-t-il confirmé. Et en fonction des conclusions de cet audit, des décisions seront prises. La fédération aura 15 jours pour répondre au premier rapport provisoire des enquêteurs. Je sais que vous vivez des moments compliqués. Mais je vous demande de continuer à travailler dans la confiance ».

« On n’est pas serein »

Sa priorité est d’assurer la continuité de fonctionnement de l’institution en protégeant et rassurant au maximum les salariés. Avec son ton toujours très calme qui le caractérise, Philippe Diallo a aussi voulu rappeler une nouvelle fois les résultats sportifs exceptionnels de la FFF dans toutes les catégories. « Malgré tout cela, on n’est pas serein », a-t-il déploré devant cette situation paradoxale. Le dirigeant a aussi eu une pensée pour la directrice générale Florence Hardouin, mise à pied à titre conservatoire par le comité exécutif et hospitalisée dans la foulée.

Une fois sa prise de parole terminée, les salariés pouvaient poser des questions. Peu ont pris la parole. Le secrétaire général du Comité social et économique (CSE) a tout de même tenté d’en savoir plus sur l’avenir car les salariés aimeraient être fixés sur la suite. Il n’a pas obtenu de réponse. Parmi les dossiers urgents que Philippe Diallo va gérer dans les prochains jours, il y a notamment la mise en place de la nouvelle direction de la Direction technique de l’arbitrage (DTA).



Source link
rmcsport.bfmtv.com #qua #dit #Philippe #Diallo #pour #première #prise #parole #devant #les #salariés #FFF

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)