Catégories

Stéphane Ruffier

Catégories

C’était dans l’air depuis la rupture de son contrat avec l’AS Saint-Étienne, c’est désormais officiel. Stéphane Ruffier (34 ans) vient de prendre sa retraite. Le désormais ancien gardien de but qui a connu trois capes en équipe de France avait rejoint un peu plus tôt dans la journée l’Aviron Bayonnais. Un club où il avait évolué en jeunes avant de rejoindre Monaco (il y avait aussi été prêté un an). Avec le club évoluant en National 3 (D5), il aura une mission d’éducateur.

La suite après cette publicité

Vice-président du club, Jean-Pierre Mainard s’est exprimé à Sud Ouest et a confirmé que Stéphane Ruffier a décidé d’arrêter sa carrière : «Stéphane Ruffier m’a appelé avant-hier. C’est un vrai Bayonnais, qui sort de l’école de foot de l’Aviron. Il avait prévu d’arrêter sa carrière à la fin de son contrat en juin, mais avec ce qu’il s’est passé à Saint-Étienne, il le fait plus tôt. […] Il aurait pu continuer, faire une pige dans un autre club. Mais il avait déjà décidé d’arrêter à la fin de la saison.» Joueur de Monaco jusqu’en 2011, il avait rejoint ensuite l’AS Saint-Étienne avec qui il est devenu l’un des grands gardiens de l’histoire du club. Néanmoins, l’aventure s’est terminée avec une rupture totale suite notamment à un gros désaccord avec le coach Claude Puel.

Footmercato

C’est une petite bombe que vient de dévoiler l’Aviron Bayonnais ce mercredi. Le club de N3 a ainsi annoncé l’arrivée de… Stéphane Ruffier. L’ancien portier de l’ASSE ne défendra pas les cages du club basque, mais il rejoint la formation de Bayonne en tant qu’éducateur, avec pour mission de créer une académie de gardiens.

La suite après cette publicité

Une drôle de nouvelle. Synonyme de retraite ? On ne le sait pas encore, mais divers médias affirmaient que le portier de 34 ans pensait bel et bien à mettre un terme à sa carrière suite à son départ houleux des Verts. En attendant d’en savoir plus, il va pouvoir profiter d’un retour aux sources au sein de son club formateur avec une mission passionnante !



Footmercato

La suite après cette publicité

La nouvelle est tombée ce lundi matin. Après des mois de conflit avec l’ASSE et son entraîneur Claude Puel, Stéphane Ruffier a été libéré de son contrat. «Après la procédure disciplinaire engagée à l’encontre du joueur, l’AS Saint-Étienne a décidé de rompre le contrat de Stéphane Ruffier, lequel se terminait le 30 juin 2021. Stéphane Ruffier se trouve donc libre de tout engagement. L’ASSE regrette d’en être arrivée à cette décision, rendue inéluctable par l’attitude du joueur qui portait atteinte à l’institution».

Sans club, le portier pouvait donc s’engager dans un nouveau projet et trouver un point de chute. Mais ce lundi, RMC Sport rapporte que l’ancien gardien de l’AS Monaco, très affecté après la situation qu’il a vécue à Saint-Etienne, envisagerait très sérieusement de raccrocher les crampons et les gants. A 34 ans, prendre sa retraite sportive est donc une option que le natif de Bayonne étudie, lui qui veut passer du temps avec ses proches. Il va donc prendre le temps de la réflexion et annoncer sa décision dans quelques semaines. Affaire à suivre donc…

Footmercato

Depuis cet été, Stéphane Ruffier semble être en pleine bataille juridique avec l’ASSE. A défaut de faire attention aux ballons dans ses cages, le portier français doit suivre sa situation contractuelle avec attention. Pas dans les plans de Claude Puel, l’ancien international tricolore (3 sélections) attend de voir son cas.

La suite après cette publicité

Et le club forézien a annoncé vouloir le licencier, pour faute grave. Mis à pied, il doit maintenant trouver un accord avec la direction des Verts pour une rupture de contrat. Sauf qu’un représentant du club a déclaré à l’AFP que « la Ligue de Football Professionnel a constaté ce lundi qu’il n’y avait pas de conciliation entre Stéphane Ruffier et le club de l’AS Saint-Etienne ». La source explique qu’une décision finale sera prise dans les prochains jours pour en finir avec cette histoire.

Footmercato

Le feuilleton Stéphane Ruffier touche à sa fin. Le gardien de l’AS Saint-Etienne, arrivé au club en 2011, traverse une période très compliquée depuis février dernier. Ecarté par Claude Puel à l’époque et ensuite mis à pied, le portier de 34 a une nouvelle été mis à pied par ses dirigeants il y a quelques jours, pour avoir raccourci une séance individuelle. Mais cette fois-ci, l’ASSE semble être passée à la vitesse supérieure.

D’après les informations de L’Equipe, le club du Forez a écrit une lettre à la commission juridique de la Ligue de Football Professionnel afin de licencier Stéphane Ruffier pour faute grave dans les prochains jours. Le quotidien sportif précise que les parties devront s’expliquer ce mardi. Mais l’issue ne s’annonce pas favorable pour le natif de Bayonne…

Footmercato

Malgré les difficultés actuelles de Saint-Étienne et Jessy Moulin, Stéphane Ruffier ne fera pas son retour dans les cages stéphanoises. L’Équipe annonce en effet ce mardi que le portier a de nouveau été mis à pied à titre conservatoire par sa direction pour avoir quitté une séance individuelle avant son terme.

La suite après cette publicité

Le portier ne peut donc pas s’entraîner au moins jusqu’au 2 décembre, date de l’entretien préalable à une éventuelle sanction. On pourrait aller jusqu’au licenciement pour faute grave, ce qui permettrait d’économiser le salaire de l’international tricolore (3 capes) jusqu’à la fin de son contrat, à savoir 4,2 M€ charges incluses. Triste fin d’aventure.

C

En attendant un inévitable procès aux Prud’hommes. Le côté procédurier de l’ASSE ressemble à la constitution d’un dossier allant dans ce sens. Au début de la préparation, Ruffier avait reçu un avertissement pour s’être rendu à un rendez-vous à l’école de ses filles, alors qu’il était tenu de rester dans sa chambre à L’Étrat, entre deux entraînements. Puis, comme d’autres « multirécidivistes », selon un dirigeant, une autre lettre recommandée fin août, pour avoir été aperçu en train d’enlever son masque sur le parking des joueurs en montant dans sa voiture. Là, il s’agit d’une deuxième mise à pied, en forme de pied de nez à tous ceux qui espéraient le retour de Ruffier dans la cage.

Footmercato

Défaits pour la troisième fois consécutive en Ligue 1 ce dimanche contre l’OGC Nice (1-3), l’AS Saint-Étienne vit une période pour le moins délicate. Avec 8 buts encaissés au total au cours de leurs trois derniers matches, ces derniers ne manquent pas d’essuyer de nombreuses critiques. Et forcément, la mise à l’écart de Stéphane Ruffier refait surface ces derniers temps dans la presse.

Interrogé au micro du Canal Football Club ce dimanche à propos de l’ancien portier titulaire des stéphanois, Claude Puel s’est montré très ferme et assure qu’il ne changera pas sa décision. «Il pourra peut-être rejouer le jour où je ne serai plus ici. J’ai pris une décision en début de saison, qui ne lui a pas plu. Il ne s’est pas conformé à ce que j’attendais de lui. On a développé trois gardiens et je suis très satisfait de la progression de mes trois gardiens. Et Stéphane Ruffier n’en fait pas partie.» On ne devrait donc plus revoir Stéphane Ruffier sous le maillot de l’AS Saint-Étienne à moins d’un départ de Claude Puel.

Footmercato

Il faisait pourtant le bonheur de Saint-Étienne depuis presque une décennie. Mais aujourd’hui, Stéphane Ruffier n’est plus en terre sainte au sein de l’effectif des Verts. L’ancien portier de l’AS Monaco a durant tout l’été fait l’objet de vives critiques, notamment de la part de son entraîneur avec qui les relations ne sont pas au beau fixe. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Claude Puel ne compte en aucun cas faire appel à lui cette saison.

Dans un long entretien accordé à l’Équipe ce vendredi, le coach des Verts s’est montré cru avec son désormais 4e gardien, mis à l’écart. «Non. Il a été décidé de s’appuyer sur trois gardiens (Jessy Moulin, Stefan Bajic et Etienne Green), qui ont énormément progressé. Voilà» dit-il avant d’affirmer avoir pourtant essayé de trouver un arrangement. «On a essayé, avec lui. Il y a eu systématiquement des fins de non-recevoir. Des décisions ont été prises et je m’y tiens». La saison risque d’être longue pour Stéphane Ruffier.

Footmercato