Catégories

Richarlison

Catégories

Après Arsenal, le tenant du titre, écarté par Southampton hier soir (1-0), Liverpool, battu ce soir par Manchester United (3-2) à Old Trafford, au tour des Toffees de Carlo Ancelotti de se lancer à l’assaut des 1/16es de finale de la FA Cup. Dans son antre de Goodison Park, Everton, sixième de Premier League, recevait Sheffield Wednesday. Avant-dernier de Championship (D2), les Hiboux étaient néanmoins dans une super forme : sur 3 victoire et 1 nul en championnat, avec la ferme intention de sauver leur tête.

La suite après cette publicité

Auteur d’un départ canon cette saison, il n’avait plus marqué depuis six rencontres et avait manqué les deux dernières sur blessure. Dominic Calvert-Lewin a ouvert le score dans ce match. Bien servi par André Gomes, il jaillit au second poteau et tacle le ballon dans le but de Joe Wildsmith (1-0, 29e). En seconde période, James Rodriguez a offert le 2-0 à Richarlison (2-0, 59e) et le 3-0 à Yerry Mina (3-0, 62e). Everton rejoint les 8es de finale, où il retrouvera le vainqueur de Wycombe-Tottenham.

Footmercato

Ce soir, la FIFA décernait tous ses prix FIFA-The Best. Et si les grands gagnants des récompenses masculines sont Robert Lewandowski et ses coéquipiers du Bayern Munich, Neymar est le grand absent de cette soirée.

La suite après cette publicité

Absent du onze de l’année et des trois finalistes pour le prix du joueur de l’année malgré un quadruplé hexagonal et un titre de vice-champion d’Europe, le Brésilien a de quoi être déçu. Et son compatriote Richarlison aussi. D’ailleurs, l’attaquant d’Everton a tweeté : « No Neymar, no party » (pas de fête sans Neymar).



Footmercato

Orphelin de son numéro 10 et capitaine brésilien Neymar, blessé aux adducteurs, le Brésil va devoir oeuvrer sans sa star. Et comme à chaque fois, c’est tout un pays qui retient son souffle. Malgré son forfait pour les deux rencontres contre le Venezuela le 13 novembre, puis contre l’Uruguay le 17 novembre comptant pour la troisième journée des qualifications du Mondial 2022, Neymar a été convoqué et a fait le voyage avec ses partenaires de la Seleçao.

Si ses chances de jouer ces deux rencontres sont infimes si ce n’est inexistantes, le Brésil a semblerait-il les qualités suffisantes pour venir à bout de ces deux sélections. C’est en tout cas ce qu’a affirmé l’attaquant Richarlison, qui estime qu’avec ou sans lui, tout est possible. «Nous avons joué la Copa América (en 2019) sans Neymar et nous avons été champions. C’est clair qu’il va nous manquer […] mais nous avons une bonne base et nous avons quoi faire, avec ou sans lui» a ainsi déclaré l’actuel meilleur buteur des Toffees au cours d’une conférence de presse virtuelle.

Footmercato

« Il fait ce qu’il veut. Frère, joue pas avec ! La vie de ma mère. Il joue contre nous. » Ces mots, prononcés par Karim Benzema à l’encontre de Vinicius Junior, à la mi-temps du match de Ligue des Champions entre le Real Madrid et le Borussia Mönchengladbach, font polémique en Espagne.

La suite après cette publicité

Mais aussi au Brésil où nombreux sont les compatriotes de l’ailier merengue à être montés au créneau pour le défendre. C’est le cas de l’attaquant d’Everton, Richarlison. Sous un post de Benzema sur Instagram, ce dernier a répondu en écrivant « Tropa do Vini malvadeza », que l’on peut traduire par « la méchanceté de l’équipe envers Vini ». Ambiance.


Footmercato

Pour le compte de la 3e journée de Premier League, la formation de Crystal Palace emmenée par son serial buteur Wilfried Zaha recevait sur sa pelouse Everton dans un duel de haut de tableau, les deux équipes ayant remporté leurs deux premiers matches de championnat. Dans ce début de match les Toffees prenaient très rapidement l’ascendant dans le jeu et l’incontournable Dominic Calvert-Lewin donnait rapidement l’avantage aux siens après ce bon service de Seamus Coleman (10e). Le buteur anglais s’offrait ainsi son 4e but de la saison, faisant de lui le meilleur réalisateur de ce championnat. Solides depuis deux matches, les partenaires de Mamadou Sakho ne l’entendaient pas de cette oreille et régissaient un quart d’heure plus tard sur ce bon corner de Townsend bien repris de la tête par Cheikhou Kouyaté qui permettait aux Eagles d’égaliser (26e).

Mais les hommes de Carlo Ancelotti n’avaient besoin que de dix minutes pour reprendre l’avantage par l’intermédiaire de Richarlison sur penalty (40e), après une main du latéral droit Joel Ward dans sa surface et utilisation du VAR. La seconde période était elle beaucoup plus calme et les deux équipes se ne créaient que très peu d’occasions. Les partenaires de James Rodriguez tenaient bon et l’emportaient pour la troisième fois en autant de matches (1-2), prenant par la même occasion la tête de la Premier League.

Footmercato