Catégories

RCL

Catégories

Rien ne va plus à Bordeaux ! Déjà en pleine tempête économique après la décision de King Street de couper les vivres, et sportives avec une série de 11 défaites sur les 13 derniers matches, le club au scapulaire a réussi à creuser un peu plus son propre trou. Et devant tout l’état major qui plus est. En déplacement à Lorient, les Girondins ont sombré dès la première période avec un but de Wissa (18e) et un doublé de Moffi (19e, 43e). Le triple changement après le retour des vestiaires ne changeait rien. Pire même, Moffi s’offrait un triplé (79e). La réduction de l’écart du jeune Sissokho n’est finalement qu’anecdotique. Bordeaux s’incline lourdement 4-1, en plus d’afficher ses tensions au grand jour entre Basic et Adli, ou encore Printant sur le banc.

La suite après cette publicité

Un peu plus vers l’est, le Stade Rennais recevait une équipe de Dijon qui pouvait être reléguée à l’issue de la rencontre. Peu ou prou déjà condamné, le DFCO défendait crânement sa chance et ouvrait même le score sur un penalty de Benzia, bêtement concédé par Gomis (9e). Malgré ce mauvais départ, les Bretons ne se désolidarisaient, revenant même vite grâce à l’homme en forme Martin Terrier (16e). Le temps défilait mais pas la concentration des hommes de Bruno Genesio, lesquels finissaient par prendre l’avantage par… Terrier (71e). Dans la foulée, Tait (76e), Nyamsi (82e) puis Grenier en fin de rencontre (90e+2) scellaient un large succès 5-1, condamnant définitivement Dijon à descendre en Ligue 2.

Nantes passe devant Nîmes

La relégation, c’est justement ce que veut éviter le Nîmes Olympique, qui se déplaçait à Lens. Une rencontre émaillée de quelques faits de jeu, comme ce but assez curieux marqué par Guessoum contre son camp sous la pression de Ganago (17e). Dans la foulée, Sylla mettait ses crampons sur le visage du pauvre Ripart. Mis KO et ensanglanté, le capitaine nimois sortait du terrain, comme son agresseur, expulsé (24e). En supériorité numérique, les Crocodiles égalisaient par Ferhat sur penalty juste après la pause (52e) mais se faisaient surprendre sur cette magnifique reprise acrobatique d’Haïdara (76e). Si Lens reprend la 5e place à l’OM, Nîmes peut s’en vouloir. Cette défaite 2-1 fait très mal.

Car dans le même temps, Nantes s’est imposé à Strasbourg 2-1 et prend la 18e place, qui était occupée au coup d’envoi par les Gardois. Pourtant, l’après-midi avait mal débuté pour les Canaris avec le but d’Ajorque juste avant la pause (43e). En mal de résultats et de confiance, ils ont trouvé les ressources pour revenir au score par un but de Castelletto (53e), et même retourner complètement la situation. Au bout d’un contre mené par Chirivella et relayé par Moses, c’est Ludovic Blas qui a marqué le but de la victoire (77e). Cette troisième victoire sous Kombouaré offre un énorme bol d’oxygène et de l’espoir puisque Nantes est désormais barragiste.

Le classement de Ligue 1.

Les résultats de l’après-midi :

Strasbourg 1 – 2 Nantes : Ajorque (43e) ; Castelletto (53e)

Lorient 4 – 1 Bordeaux : Wissa (18e), Moffi (19e, 43e)

Rennes 5 – 1 Dijon : Terrier (16e, 71e), Tait (76e), Nyamsi (82e), Grenier (90e+2) ; Benzia (sp 9e)

Lens 2 – 1 Nîmes : Guessoum (csc 17e), Haïdara (76e) ; Ferhat (sp 52e)

Footmercato

Un nouveau joueur du RC Lens a été positif à la covid-19 ce matin, et il s’agit, d’après les informations de France Bleu Nord, de Gaël Kakuta. Le meneur de jeu nordiste devient le huitième joueur des Sang-et-Or a avoir contracté la maladie, rien qu’au mois d’avril.

La suite après cette publicité

En tout, 20 joueurs lensois ont été testés positifs au virus cette saison. L’international congolais de 29 ans, placé à l’isolement, manquera le match face à Nîmes à domicile ce dimanche à l’occasion de la 34ème journée de Ligue 1.

Footmercato

Après les victoires du LOSC, du PSG et du Stade Rennais, et le match nul spectaculaire entre Montpellier et l’OM, la 32e journée de Ligue 1 se poursuivait ce dimanche avec le traditionnel multiplex et quatre matches au programme. Après avoir vu le club phocéen lui revenir à hauteur, le RC Lens (5e, 49 pts) pouvait conforter sa place en cas de succès contre le FC Lorient (17e, 32 pts), très en forme ces derniers temps et qui était toujours en opération maintien. Rapidement, les Sang et Or prenaient le dessus avec une première frappe de Michelin (8e) mais le FCL répondait par l’intermédiaire de Lemoine (13e). Mais derrière, la rencontre basculait en faveur des locaux.

La suite après cette publicité

Suite à une faute sur Jean, Lens obtenait un penalty que Kakuta transformait (16e, 1-0). Leca sauvait ensuite son équipe (28e) avant de s’incliner devant Moffi et son coup de tête (29e, 1-1). Le buteur lorientais manque ensuite le doublé (31e, 34e) et pouvait s’en mordre les doigts puisque Jean redonnait l’avantage aux siens dans la foulée (39e, 2-1). En difficulté durant les 45 premières minutes, le RCL menait à la pause. Et en seconde période, les Lensois faisaient encore trembler les filets. Kalimuendo, opportuniste dans la surface, faisait le break avant l’heure de jeu (55e, 3-1). Banza, lui, se chargeait d’enfoncer le clou sur penalty à la 88e minute (4-1). Victorieux, le RC Lens réalisait un joli coup en confortant cette 5e place si précieuse. Le FCL restait 17e.

Khazri voit triple, triste spectacle à Nice

Au Stade Geoffroy-Guichard, l’AS Saint-Etienne (15e, 36 pts) recevait les Girondins de Bordeaux (13es, 36 pts) pour un match très important pour le maintien qui se rapprochait. La rencontre démarrait mal pour les Verts puisque Hwang ouvrait le score sur penalty (9e, 0-1). Mais l’ASSE inversait la tendance dans un match rempli de penaltys. Khazri en marquait également un (19e, 1-1) avant de doubler la mise dans le jeu quatre minutes plus tard (23e, 2-1). En feu, l’international tunisien voyait même triple en seconde période sur un autre penalty (72e, 3-1), avant un dernier but de Youssouf (81e, 4-1). Grâce notamment à son numéro 10, Saint-Etienne s’imposait et prenait la 13e place, Bordeaux passant 15e. Un changement de place sur le papier.

Dans le sud de la France, l’OGC Nice (9e, 42 pts) et le Stade de Reims (12e, 39 pts) croisaient le fer à l’Allianz Riviera, où le propriétaire Jim Ratcliffe était présent. Mais sur la Côte d’Azur, le match s’est terminé sur un résultat nul et vierge malgré un but d’El Bilal Touré, logiquement refusé pour hors-jeu. Un résultat qui n’arrange personne. Enfin, le Stade Brestois 29 (16e, 35 pts) défiait le Nîmes Olympique (18e, 29 pts) dans le Finistère. Après l’ouverture du score de Koné (11e, 0-1), Chardonnet égalisait (26e, 1-1). Ferhat pensait offrir la victoire aux Crocos mais un hors-jeu était signalé (49e) et on en restait là. Résultat, personne ne bouge au classement.

Le classement de Ligue 1 ici.

Les résultats de 15h :

  • Stade Brestois 29 1-1 Nîmes Olympique : Chardonnet (26e) ; Koné (11e)

  • RC Lens 4-1 FC Lorient : Kakuta (16e s.p), Jean (39e), Kalimuendo (55e), Banza (88e s.p) ; Moffi (29e)

  • OGC Nice 0-0 Stade de Reims

  • AS Saint-Etienne 4-1 Girondins de Bordeaux : Khazri (19e s.p, 23e, 72e s.p), Youssouf (81e) ; Hwang (9e s.p)

Footmercato

Coup dur pour le Racing Club de Lens. À trois jours de la réception de Lorient pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1 dimanche, les Sang-et-Or ont publié un communiqué expliquant que quatre joueurs de l’effectif professionnel avaient été testés positifs au Covid-19, sans dévoiler pour autant leurs noms.

La suite après cette publicité

Selon les informations de France Bleu Nord, les joueurs concernés seraient Loic Badé, Seko Fofana, Tony Mauricio et Ignatius Ganago. Des hommes importants de l’effectif de Franck Haise qui devra peut-être se passer d’eux pour la rencontre de ce week-end. Le média nordiste précise que de nouveaux tests seront passés demain à 48h du match.



Footmercato

La 31e journée de Ligue 1 offre un duel de haut de tableau entre le Racing Club de Lens et l’Olympique Lyonnais. A domicile, les Artésiens optent pour leur traditionnel 3-5-2 avec Jean-Louis Leca dans les cages derrière Jonathan Gradit, Loïc Badé et Steven Fortès. Les rôles de pistons sont assurés par Jonathan Clauss et Massadio Haïdara tandis que Yannick Cahuzac, Cheikh Doucouré et Seko Fofana prennent place dans l’entrejeu. Enfin, Florian Sotoca et Gaël Kakuta sont associés en attaque.

La suite après cette publicité

De son côté, l’Olympique Lyonnais s’organise dans un 4-3-3 classique avec Anthony Lopes comme dernier rempart. Il peut compter sur Léo Dubois, Marcelo Guedes, Jason Denayer et Maxwel Cornet en défense. Thiago Mendes est positionné en sentinelle auprès de Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes. Enfin, Tino Kadewere, Memphis Depay et Karl Toko Ekambi composent le trio offensif.

Suivez la rencontre sur notre live commenté

Les compositions

RC Lens : Leca – Gradit, Badé, Fortès – Clauss, Cahuzac, Doucouré, Fofana, Haïdara – Sotoca, Kakuta

Olympique Lyonnais : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet – Guimaraes, Mendes, Paqueta – Kadewere, Depay, Toko Ekambi

Footmercato

La suite après cette publicité

La course à l’Europe bat son plein en Ligue 1. Et deux prétendants s’affrontent ce soir dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1 (21h, à suivre en direct sur notre site). En effet, l’Olympique Lyonnais se déplace sur la pelouse du RC Lens. Les Artésiens devraient s’appuyer sur un 3-5-2 avec l’indéboulonnable Leca dans les buts. Un milieu renforcé avec Doucouré en pointe basse et le duo Sotoca-Kakuta en attaque.

Du côté de l’OL, c’est un traditionnel 4-3-3 qui devrait être proposé par Rudi Garcia. Marcelo et Denayer en défense centrale, Paqueta et Mendes au milieu et évidemment Depay en pointe de l’attaque.

Footmercato

Sur un nul à Reims et une défaite contre le PSG, l’Olympique Lyonnais (3e, 60 points) replonge dans le championnat, avec un déplacement samedi soir (21h) chez le promu lensois (5e, 48 points), qui n’a lui plus perdu depuis neuf rencontres de Ligue 1.

La suite après cette publicité

Pour cette rencontre comptant pour la 31e journée de Ligue 1, Rudi Garcia comptera sur un groupe de 20 joueurs. Seuls manquent à l’appel Houssem Aouar et Djamel Benlamri. La jeunesse, représentée par Melvin Bard, Maxence Caqueret et Rayan Cherki est au rendez-vous de Bollaert.

Le groupe de l’OL :

Le groupe du RC Lens :



Footmercato

Pour la 30eme journée de Ligue 1, Strasbourg accueillait le surprenant promu Lens. Les Sang et Or restaient sur une série de neuf matchs sans défaite en championnat et espéraient bien la prolonger pour assurer la cinquième place du classement. Surtout après la lourde défaite de Marseille face à Nice. De son côté, le RCSA pointait à une inquiétante quinzième place à seulement six points de la zone rouge et voulait donc se donner un peu d’air.

La suite après cette publicité

Il ne fallait pas attendre longtemps pour voir le match s’emballer. C’est le défenseur lensois Haïdara qui profitait d’une mauvaise sortie de Kawashima sur corner pour ouvrir le score (0-1, 6e). Malgré ce but, Strasbourg ne baissait pas les bras et trouvait aussi la faille. Qui d’autre que l’ancien Lensois, Jean Ricner Bellegarde pour punir son club formateur ? Le jeune milieu de 22 ans trompait Leca et inscrivait son premier but en Ligue 1 (1-1, 20e). Finalement, les hommes de Thierry Laurey finissaient pas craquer avant la pause. Seko Fofana, arrivé cet été en provenance de l’Udinese, redonnait l’avantage aux siens (1-2, 40e). Le score ne bougera plus. Lens enchaîne un dixième match consécutif sans défaite en Ligue 1 et conforte sa cinquième place à trois longueurs de l’OM.

Retrouve le classement complet de Ligue 1 ici.

Footmercato

On dispute les 1/16es de finale de la Coupe de France ce week-end. Au lendemain des qualifications de Toulouse (L2) et Boulogne-sur-Mer (N1), quatre matches étaient au programme en ce début de samedi après-midi. Au stade Bauer de Saint-Ouen, le Red Star (N1) a joué un bien vilain tour au RC Lens. Après avoir ouvert le score par Pape Meissa Ba, sur un service de l’ancien Lensois, Benjamin Gomel (1-0, 21e), les Sang et Or ont recollé par Facundo Medina (1-1, 29e) avant de prendre l’avantage après la pause, par Cheick Doucoure (1-2, 49e). Mais en fin de match, les Audoniens ont réalisé l’exploit de l’emporter grâce à Diego Michel (2-2, 83e) et Alan Dzabana (3-2, 90e+1). Le 5e de Ligue 1 prend la porte. Le 6e de National 1 verra les 8es de finale.

La suite après cette publicité

De son côté, Montpellier, septième de Ligue 1, se déplaçait au Stade Pierre Pibarot pour affronter l’Olympique d’Alès en Cévennes (N3). Après avoir pris l’avantage par Jordan Ferri (0-1, 11e), le MHSC s’est fait rejoindre sur une réalisation d’Oussama El Bakkal (1-1, 22e). En fin de match, Gaetan Laborde a sorti Montpellier d’un mauvais pas (1-2, 84e). De son côté, Sedan (N2) a disposé de FC Saint-Louis Neuweg (N3), grâce à deux buts inscrit en seconde période. Alexandre Ramalingom (0-1, 72e)et Aziz Dahchour (83e) sont les buteurs. Enfin, aux tirs au but, le GFA Rumilly Vallières, 11e du groupe C de National 2, a sorti le FC Annecy de Kevin Saccani, pensionnaire de National 1 (1-1, 6-5 t.a.b). On connaît désormais les six premiers qualifiés pour les 8es : Montpellier, Toulouse, Boulogne-sur-Mer, le Red Star, Sedan et le GFA Rumilly Vallières.

Footmercato

Véritable révélation avec le RC Lens dans cet exercice 2020/2021 de Ligue 1, Jonathan Clauss (28 ans) s’épanouit avec le maillot des Sang-et-Or. Latéral droit à vocation offensive, il a même délivré 4 passes décisives cette saison. Des performances qui pourraient attirer l’œil de clubs à la recherche d’un latéral droit, capable d’évoluer un cran plus haut et dans différents schémas.

La suite après cette publicité

Interrogé par L’Équipe sur un possible départ cet été, le défenseur français passé par l’Arminia Bielefeld répond : «je ne me suis pas posé la question. C’est la première fois de ma carrière que j’ai la chance de signer trois ans (juin 2023). S’il devait y avoir une opportunité, les dirigeants du club sont assez compétents, à l’écoute, pour savoir ce qu’il y aura de mieux pour le club et pour moi. Mais pour l’instant, il n’y en a pas», a-t-il expliqué. Rien n’est fermé donc, tout est possible pour Jonathan Clauss cet été.

Footmercato