Catégories

Ozan Kabak

Catégories

Parti sur les traces du défenseur central croate de Marseille Duje Caleta-Car (24 ans), Liverpool va finalement accueillir Ozan Kabak. Le défenseur turc de Schalke 04 âgé de 20 ans est une cible de longue date des Reds et un accord viendrait d’être trouvé comme l’annonce Sky Italia.

La suite après cette publicité

Ozan Kabak va ainsi débarquer en Angleterre sous la forme d’un prêt avec une option d’achat. Dans l’autre sens, Shkodran Mustafi (28 ans) devrait débarquer chez les Knappen en provenance d’Arsenal. Sky Germany vient d’ailleurs d’annoncer que le champion du monde 2014 va arriver libre pour les six prochains mois.



Footmercato

Liverpool, Manchester United, l’AC Milan et le RB Leipzig, rien que ça. Ces quatre cadors européens sont annoncés sur les traces d’Ozan Kabak (20 ans) par le Daily Mail ce mercredi. Le défenseur de Schalke 04 dispose donc d’une sacrée cote sur le marché, et ce, en dépit de la triste saison qu’il vit avec le club de la Ruhr, collectivement (18e et dernière place de Bundesliga) et individuellement (suspension de 5 matches en début de saison pour un crachat sur un joueur du Werder).

La suite après cette publicité

«Dans la situation actuelle de Schalke 04, il est presque impossible d’être bon, pour être honnête», nous a confié un de nos confrères de Fussball Transfers Tristan Bernert. Mais alors qu’est-ce qui attire tant les gros clubs cités auparavant ? Son potentiel ? Il est indéniable. International turc (7 reprises), il a prouvé par le passé qu’il savait hisser son niveau aux exigences de la Ligue des Champions, qu’il a jouée avec Galatasaray, et de la Bundesliga, où il a parfois brillé avec le VfB Stuttgart et donc Schalke 04.

Un prix en chute libre

Dur sur l’homme mais aussi capable de sortir proprement le ballon dans ses bons jours, son profil a évidemment de quoi plaire. Mais sa forme sportive du moment interroge forcément sur les offensives à venir sur le marché des transferts. C’est là que la dimension économique entre en jeu. En proie, comme bon nombre d’autres clubs, à de terribles difficultés financières (et mal embarqué dans la lutte pour le maintien avec seulement 4 points pris en 13 matches), l’écurie de Gelsenkirchen est dans l’obligation de vendre.

Et alors qu’elle réclamait encore dernièrement plus de 45 M€ pour lâcher le natif d’Ankara, sous contrat jusqu’en juin 2024, la direction de S04 accepterait désormais de le laisser filer pour près de moitié moins. À 25 M€, Ozan Kabak pourrait donc être transféré cet hiver. Et à ce prix-là, malgré ses difficultés récentes, le prospect redevient intéressant, voire très intéressant pour des cadors à la recherche de renforts défensifs fiables et peu coûteux. Affaire à suivre.

Footmercato

L’AC Milan n’a peut-être jamais aussi bien démarré un championnat. Toujours invaincu en Serie A, les Rossoneri impressionnent avec leur dynamique collective. Mais l’effectif n’est pas pour autant épargné par les blessures. Si celle de Zlatan Ibrahimovic est plus notable, la défense centrale est elle aussi bien touchée.

La suite après cette publicité

Déjà pas très fournie en nombre, l’arrière-garde va devoir être renforcée. Pour cela, les Lombards ont identifié quelques cibles comme Davinson Sanchez. Mais selon la Gazzetta dello Sport, Paolo Maldini aurait des préférences affichées pour Mohamed Simakan et Ozan Kabak. Les joueurs de Strasbourg et Schalke 04 pourraient bien être des options viables et finalement plus abordables.

Footmercato

Une scène qui a rapidement fait parler. Lors de la défaite de Schalke 04 contre le Werder Brême (1-3), le défenseur Ozan Kabak avait été l’auteur d’un crachat en direction de son adversaire Ludwig Augustinsson. Un geste qui n’est pas passé et le défenseur turc avait rapidement été expulsé pour sa faute (deuxième carton jaune), l’arbitre n’ayant pas vu sur le moment son mauvais geste.

La suite après cette publicité

Mais les instances se sont penchées sur son cas et la sanction vient de tomber. Le joueur de 20 ans, sous contrat avec le club allemand jusqu’en juin 2024, a écopé de cinq matches de suspension et d’une amende de 15 000 euros. Pour rappel, Ozan Kabak s’était excusé auprès de son adversaire peu de temps après la rencontre qui s’est disputée samedi dernier.



Footmercato

Les déboires de Schalke 04 se poursuivent. Après avoir été humilié en ouverture de la Bundesliga par le Bayern Munich (0-8), le club de Gelsenkirchen a à nouveau sombré, à domicile contre le Werder Brême (1-3). Un début de saison cauchemardesque pour les hommes de David Wagner, qui sont en plus au sein d’une polémique. Ainsi, le défenseur central Ozan Kabak a, à l’image d’un Angel Di Maria lors du Classique entre le PSG et l’OM, craché sur un adversaire, en l’occurrence Ludwig Augustinsson.

« Ce n’est pas beau, ça n’a rien à voir avec le football. Ce n’est pas du fair-play », a déclaré à la fin du match le joueur concerné aux micros de Sky Sports. Mais ce geste, condamnable, surtout en période de la pandémie actuelle du Covid-19, a aussi suscité l’indignation de Lothar Matthäus, légende du football : « c’était fait exprès, une action consciente. Se faire cracher dessus en tant que joueur, c’est le pire. J’espère qu’il sera puni ». Une sanction, le défenseur turc en aura une, puisqu’il a été expulsé plus tard dans le match. Mais pourrait voir sa suspension être gonflée alors qu’Angel Di Maria a lui pris 4 matchs pour un geste similaire. À voir maintenant comment statuera la commission de discipline allemande.

Footmercato