Catégories

OSA

Catégories

Suite de la 32e journée de Liga ce dimanche soir avec deux rencontres à 18h30. Sur sa pelouse de l’Estadio Ramón Sánchez Pizjuán, le Séville FC recevait Grenade et le club andalou a fait le job en s’imposant 2-1, enregistrant une cinquième victoire de rang pour conforter sa quatrième place.

La suite après cette publicité

Dans l’autre match, le Celta de Vigo avait rendez-vous avec Osasuna à l’Estadio de Balaídos. Les Célticos se sont imposés 2-1 pour prendre la neuvième place, qui était la propriété de leur adversaire du jour.

Les résultats de 18h30 :

  • Séville FC 2-1 Grenade : Rakitic (16e), Ocampos (53e) ; Soldado (90e)

  • Celta de Vigo 2-1 Osasuna : Aspas (42e), Murillo (64e) ; Torres (77e)

Footmercato

Coup d’envoi de la 32e journée de Liga avec deux matches programmés à 19h : Levante-Séville et Osasuna-Valence. Les Sévillans avaient une belle carte à jouer sur la pelouse du neuvième du classement. En cas de victoire, les Andalous pouvaient chiper la troisième place du FC Barcelone (mais avec deux matches en plus). Mission accomplie grâce à une réalisation signée Youssef En-Nesyri. Séville grimpe sur le podium, Levante tombe au 12e rang.

La suite après cette publicité

L’autre match proposait un duel du ventre mou. Et après deux matches nuls consécutifs, Valence a de nouveau chuté. Malgré un but de Kevin Gameiro, le club che s’est incliné 3-1, Javi Martinez, Jonathan Calleri et Roberto Torres ayant fait la différence pour Osasuna. Au classement, Valence reste 14e, tandis que leurs hôtes du jour ont gagné trois places et pointent à la 8e place.

Retrouvez le classement de Liga

  • Levante-Séville : 0-1 (En-Nesyri)
  • Osasuna-Valence : 3-1 (Martinez, Calleri, Torres pour Osasuna ; Gameiro pour Valence)

Footmercato

Pour la 33eme journée de Liga, la Real Sociedad accueillait à 14h le Séville FC dans un match intéressant pour la course à l’Europe. Les deux équipes étant respectivement cinquième et quatrième. Dans le même temps, Elche, qui espérait sortir de la zone rouge, se déplaçait sur la pelouse d’Osasuna.

La suite après cette publicité

Dans un match assez animé et qui s’est joué en première période, ce sont les Sevillans qui ont pris le meilleur sur leur adversaire. Si Fernandez ouvrait le score pour la Real Sociedad (1-0, 5e), Fernando égalisait vingt minutes plus tard (1-1, 22e). En Nesyri donnait la victoire aux siens dans la foulée (1-2, 24e). Le Marocain a inscrit son 16eme but en Liga et aurait pu en marquer d’autres puisqu’il a touché deux fois les montants et a manqué un face à face. Avec cette victoire, Séville a largement assuré sa quatrième place puisqu’elle compte 17 points d’avance sur son adversaire du jour et peut même titiller les trois clubs du haut de tableau pour la course au titre. De son côté, Osasuna a disposé d’Elche qui pointe toujours à la 18eme place mais à seulement 3 points de Eibar, dernier qui a un match en moins. Kike Barja (1-0, 38e) et un CSC de Diego Gonzalez (2-0, 68e) ont donné la victoire à Osasuna.

Footmercato

Ce dimanche de Liga débutait à 14h avec cette opposition entre Villarreal, 6ème avant le coup d’envoi, et Osasuna, 14ème. L’objectif pour l’équipe d’Unai Emery était de s’imposer pour monter à la 5ème place alors qu’Osasuna cherchait à prendre le maximum de points pour valider son maintien dans l’élite du football espagnol.

La suite après cette publicité

En première période, aucun but n’était inscrit et les deux équipes rentraient donc aux vestiaires avec un score nul et vierge. 0-0 à la pause. En seconde période, le sous-marin jaune se faisait surprendre et était puni par Osasuna et Moncayola (64e). 1-0. Mais les les partenaires de Francis Coquelin et Etienne Capoue, remplaçants aujourd’hui, ne tardaient pas à revenir au score grâce à ce contre-son-camp de David Garcia (70e). Quatre minutes plus tard, Budimir permettait à Osasuna de repasser devant au tableau d’affichage (74e). 2 buts à 1, score final. Mauvaise opération pour Villarreal qui voyait sa série de trois victoires consécutives être stoppée. Pas de 5e place pour le sous-marin jaune donc qui restait 6ème alors qu’Osasuna grimpait d’une place et montait à la 13ème position.

Le classement de la Liga

Footmercato

Cette 29ème journée de Liga continuait ce samedi après-midi avec la rencontre entre Osasuna et Grenade, respectivement 13ème et 14ème au classement avant le coup d’envoi avec un point d’écart. Match important du milieu de tableau donc entre deux équipes qui n’ont pas encore assuré leur maintien à 9 journées de la fin de la saison.

La suite après cette publicité

En première période, aucune des deux équipes ne parvenait à trouver le chemin des filets. 0-0 à la pause donc. En seconde période, rien ne changeait et les deux équipes se quittent sur un match nul et vierge et restent dans la deuxième partie de tableau.

Le classement de la Liga

Footmercato

Huesca recevait ce samedi Osasuna pour le compte de la 28ème journée de Liga. Une rencontre entre deux équipes du bas de tableau. Huesca, 20ème et bon dernier, affrontait Osasuna, 13ème mais dont le maintien dans l’élite espagnol n’était toujours pas assuré. Malgré sa dernière place, Huesca pouvait encore croire à un maintien alors que seulement quatre points sépare l’équipe de Pacheta du premier non relégable.

La suite après cette publicité

En première période, aucun but n’était inscrit par les deux équipes. 0-0 à la mi-temps, et au coup de sifflet final également puisque le score ne parvenait pas à se débloquer en seconde période malgré la domination de Huesca. Résultat qui n’arrangeait personne et qui bloquait les deux formations au classement. Avec ce match nul, Huesca reste 20ème et Osasuna ne bouge pas de la 13ème position.

Le classement de la Liga

Footmercato

Suite de la 27e journée de Liga ce samedi avec la rencontre entre Osasuna (14e, 28 pts) et Valladolid (16e, 25 pts) à l’Estadio El Sadar. Dans ce match de deuxième partie de tableau, aucune des deux équipes n’a réussi à prendre le dessus et le tableau d’affichage n’a jamais bougé (0-0).

La suite après cette publicité

La rencontre a globalement été équilibrée même si les visiteurs ont eu plus d’opportunités intéressantes. Avec ce résultat, Osasuna grimpe d’une place et s’installe au treizième rang de cette Liga. Valladolid reste seizième avec trois points d’avance sur le zone rouge, pour le moment.

Le classement de Liga ici.

Footmercato

Avant de retrouver le Paris Saint-Germain en Ligue des champions mercredi prochain, c’est un Barça qui roule sur la Liga depuis plusieurs semaines qui se présentait sur la pelouse d’Osasuna ce samedi soir à l’occasion de la 26ème journée de Liga. Un FC Barcelone qui restait 15 matchs sans défaite en championnat. Oui, mais un Barça remanié. Ronald Koeman décidait de refaire confiance à Samuel Umtiti et titularisait le Français. L’entraîneur hollandais reconduisait son 3-1-4-2 avec Oscar Mingueza et Lenglet aux côtés de l’ancien Lyonnais, avec un duo Messi-Griezmann en pointe. Osasuna aussi réalise une saison correcte et reste sur une dynamique correcte avec 3 victoires et 2 défaites sur les cinq derniers matchs.

La suite après cette publicité

À la 1ère de minute de jeu, Jonathan Calleri tentait sa chance de la moitié du terrain alors qu’il avait vu la position avancée de Ter Stegen. Sa frappe était cadrée, mais manquait encore un peu de puissance pour inquiéter le portier allemand, qui intercepte le ballon. Belle entame de match avec ce joli geste. 10 minutes plus tard, Osasuna est encore à l’attaque, mais c’est cette fois-ci Kike Barja qui tentait sa chance à l’entrée de la surface, le dernier rempart catalan devait sortir une belle parade pour éviter l’ouverture du score. Dans cette première partie du match, Osasuna est l’équipe la plus combative et montre de belles qualités face à ce rouleau compresseur qu’est le Barça en Liga depuis plusieurs semaines. À la 30ème minute, Lionel Messi profitait de l’appel de Jordi Alba sur le côté gauche pour lui délivrer un superbe ballon. Le latéral espagnol se retrouvait sur le côté gauche de la surface et pouvait remettre la balle en retrait, mais préférait déclencher une puissante frappe qui finissait au fond des filets. 1-0 pour les Blaugrana. Entame poussive des joueurs de Ronald Koeman qui concrétisaient leur première réelle occasion devant le but. 4 minutes plus tard, Ruben Garcia recevait une longue balle en profondeur de Moncayola et se retrouvait seul face à Ter Stegen. Malheureusement l’Espagnol loupe son un contre un et bute sur le rempart allemand. À la mi-temps, le Barca menait 1-0 malgré une première période plutôt poussive dans le jeu. Osasuna se procurait le plus d’occasions avec 3 tirs cadrés contre un pour les Catalans. Malgré une possession de près de 70%, les Blaugrana avaient du mal à combiner dans le camp adverse.

Un Barca poussif qui s’en sort bien

Au retour des vestiaires, un Français en remplaçait un autre, Samuel Umtiti laissait sa place à Ousmane Dembélé. Dès les premiers instants de la seconde période, la Pulga se procurait une première occasion franche, mais Sergio Herrera sortait bien et empêchait l’international argentin de marquer. 61ème minute de jeu, Frenkie de Jong était lancé en profondeur par Ousmane Dembélé, mais sa tentative de frappe était détournée par Aridane. Doucement, le Barca se réveillait et se rapprochait des buts d’Osasuna. 5 minutes plus tard, Ilaix Moriba et Martin Braithwaite venait remplacer Antoine Griezmann et Sergio Busquets. L’attaquant français aura été plutôt décevant ce soir. À la 69ème minute, Jonathan Calleri manquait de peu le cadre sur une belle tête dans la surface et seulement deux minutes plus tard, Budimir tentait lui aussi sa chance de la tête, mais hésitait entre remettre le ballon dans l’axe ou à la cadrer.

Et à la 82ème minute de jeu, Ilaix Moriba (18 ans), le jeune milieu de terrain espagnol, venait crucifier les espoirs d’égalisation d’Osasuna en inscrivant le deuxième but du Barça d’un bel enchaînement crochet frappe du gauche qui termine dans les filets. Pour son cinquième match avec le maillot du FC Barcelone, le joueur formé à la Masia inscrit son premier but. Et Guillermo Cuadra Fernández sifflait la fin de la rencontre. 2-0 score final. Nouvelle victoire du Barça en Liga cette saison, 16ème match sans défaite de suite et un bon résultat avant d’affronter le PSG au Parc des Princes la semaine prochaine, malgré une prestation loin d’être éblouissante. Succès également important pour l’équipe de Koeman qui confortait sa deuxième place avant le match entre l’Atlético et le Real Madrid. Les joueurs d’Arasante restaient à la 13ème position au classement de la Liga.

Le classement de la Liga

Footmercato

Mettre la pression sur l’Atletico de Madrid (1er). Voilà l’objectif du FC Barcelone (2e), ce soir (à suivre en direct commenté sur FM à 21h), en déplacement sur la pelouse d’Osasuna (13e). Une victoire pourrait permettre aux Blaugranas de revenir à deux petits points des Colchoneros, avant leur match face au Real Madrid (3e), ce dimanche.

La suite après cette publicité

Côté Osasuna, une victoire permettrait aux Rojillos de basculer dans la première partie de tableau en grimpant à la dixième place. Pour cette rencontre, Jagoba Arrasate propose un 4-4-2 à plat, dans lequel Calleri et Kike Barja seront en charge de l’animation offensive. De son côté, Ronald Koeman aligne un 3-5-2 avec un duo Messi-Griezmann à la pointe de l’attaque catalane.

Les compositions officielles

Osasuna : Sergio Herrera – Nacho Vidal, Aridane, David Garcia, Manu Sanchez – Roberto Torres, Moncaloya, Lucas Torro, Ruben Garcia – Calleri, Kike Barja

FC Barcelone : ter Stegen – Mingueza, Umtiti, Lenglet – Dest, de Jong, Busquets, Pedri, Alba – Messi, Griezmann

Footmercato

Ce jeudi, la Cour de justice de l’Union européenne devait statuer si oui ou non, le régime fiscal accordé pendant 25 ans au Real Madrid, au FC Barcelone, à l’Athletic Bilbao et à l’Osasuna Pampelune de la part de l’État espagnol à ces clubs était jugé comme illégale ou non. Finalement, la justice européenne a bien jugé que cette aide était illégale.

La suite après cette publicité

Pour rappel, en 1990, l’État avait fait passer une loi qui était censée obliger les clubs de football professionnel à devenir des sociétés anonymes sportives. Les quatre clubs précédemment cités avaient échappé à la règle et avaient jusqu’en 2016, bénéficié d’un taux d’imposition sur le revenu spécifique par rapport aux autres, plus avantageux.

Footmercato