Catégories

National 2

Catégories

La FFF a tranché. Le Comité exécutif de la 3F a décidé, ce vendredi, de mettre un terme à l’exercice 2020-2021 de N2 ainsi que de D2 féminine, en raison de la pandémie de Covid-19. La FFF a acté une saison blanche concernant l’issue de ces deux championnats, ce qui signifie qu’aucune montée ni descente n’aura lieu cette saison.

La suite après cette publicité

«A la suite des dernières annonces du gouvernement, le Comex de la FFF a étudié la possibilité d’une reprise à compter du 3 mai mais, en raison d’un calendrier très restreint, avec un nombre important de journées à disputer, sans aucune possibilité de report, avec des délais incompressibles et nécessaires d’entraînements auparavant, il apparaît impossible de mettre en place une reprise satisfaisante et raisonnable de ces compétitions. La FFF tient à rappeler qu’elle avait obtenu du gouvernement un visa exceptionnel de reprise en février 2021 pour ces deux compétitions mais il avait été suspendu jusqu’à présent», précise également le communiqué publié par la FFF.

Footmercato

Annoncé à la tête d’un projet de rachat de l’Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal a finalement pris le contrôle du club de Hyères, septième de son groupe en National 2. Interrogé sur ses ambitions, notamment en termes de recrutement, l’homme d’affaires s’est confié à RMC Sport.

La suite après cette publicité

« Il faut beaucoup d’humilité pour revenir dans le monde amateur, quand on s’appelle Nicolas Anelka. Il a accepté ça avec plaisir. C’est aussi d’apporter sa vision. Il a envie de transmettre. C’est un challenge ici pour lui. Le N2 est un championnat atypique. Il faut des joueurs calibrés et pas surpris par ce championnat, qui savent où ils mettent les pieds. J’ai l’intime conviction que si vous mettez Ronaldo en N2, il va faire 30 minutes et le reste à l’hôpital », a-t-il déclaré.

Footmercato

C’est une excellente nouvelle qui vient de tomber. Alors que le monde du football amateur avait dû ranger les crampons depuis la fin du mois d’octobre 2020 à cause du reconfinement décidé par le gouvernement, seul le football professionnel avait pu continuer à jouer. Eh bien la FFF vient d’officialiser la reprise du N2 qui se fera le samedi 13 mars. A noter que la compétition sera soumise au respect du protocole suivant : tous les matches se dérouleront à huis clos, lien étroit avec les Agences Régionales de Santé (ARS) et application stricte de leurs décisions lors de cas positifs et/ou de cas contacts, tests PCR obligatoires (24h00 avant chaque match), présence d’un délégué FFF sur chaque match, présence d’un médecin jour de match pour contrôler les tests PCR négatifs, référent COVID dans chaque club, limitation stricte des accréditations aux personnes ayant une fonction opérationnelle essentielle à l’organisation du match, renforcement des dispositifs d’hygiène individuels et collectifs.

La suite après cette publicité

« Le championnat va reprendre à partir du 13 mars et les équipes concernées pourront s’entraîner collectivement après 18h sur dérogation. La Fédération Française de Football, après accord des autorités gouvernementales, est heureuse d’annoncer la reprise du National 2. Les équipes engagées dans ce championnat sont autorisées à reprendre les entraînements collectifs avec une dérogation au-delà de 18h dans le respect du protocole sanitaire d’entraînement. A l’instar de la Coupe de France masculine, cette décision prise en concertation avec les autorités gouvernementales va permettre aux clubs et joueurs concernés de retrouver le terrain et la compétition de manière progressive. Le Comité Exécutif de la FFF du 21 janvier 2021 a validé le nouveau format du championnat, qui consiste à terminer la phase des matchs aller puis à constituer une poule d’accession et une de maintien pour les matchs retour. Chaque poule est constituée de 8 clubs en fonction du classement arrêté à l’issue des matchs aller. Le nombre des accessions et des relégations restent identique. Le National 2 reprendra par la 10ème journée de Championnat le samedi 13 mars et s’achèvera le dimanche 13 juin. Pour les clubs éliminés de la Coupe de France, des matchs en retard pourront être fixés dès le 27 février et le 6 mars. Un protocole sanitaire strict devra être observé en raison de l’épidémie de la Covid-19 qui perdure et face à laquelle la Fédération appelle à nouveau à la plus grande vigilance et au respect essentiel des gestes barrières. Concernant les autres championnats masculins et féminins, la Fédération Française de Football travaille pour leur reprise et espère le visa du gouvernement », indique le communiqué publié sur le site officiel de la FFF.

Footmercato

Actuel 13e du Groupe A de National 2, le Vannes Olympique Club vient d’annoncer un partenariat technique avec le City Football Group. «Le Vannes Olympique Club par l’intermédiaire de son président Maxime Ray a conclu un accord de partenariat technique avec le City Football Group, programme mis en place par le club Anglais de Manchester City pour partager son savoir-faire. Ce partenariat va permettre au Vannes Olympique Club de poursuivre son développement grâce à un partage d’expériences, de technologies et de formation des staffs et équipes. Cette collaboration permettra à notre club d’améliorer son savoir-faire technique dans le but d’atteindre les objectifs fixés. Des échanges et des évènements en commun seront organisés lorsque les conditions sanitaires le permettront», peut-on lire sur le communiqué officiel.

La suite après cette publicité

Le directeur général de la division « global football » du City Football Group Brian Marwood a expliqué au Télégramme le pourquoi du comment. «Maxime et moi partageons les mêmes points de vue sur le football. Notre collaboration a débuté lorsque nous étions en train de passer au crible les opportunités sur le marché français avec l’intention de réaliser une opération qui créerait de la valeur pour les deux parties. Le VOC est un club passionnant qui a l’ambition de monter en puissance au cours des prochaines saisons et une forte volonté de structuration professionnelle. Vannes est également une ville dynamique avec de bonnes infrastructures sportives et une municipalité qui soutient le sport. Il était naturel pour nous de prolonger notre relation avec Maxime Ray et la municipalité de Vannes au travers de cette collaboration technique. Nous aurons l’occasion de partager les meilleures pratiques en matière de détection des talents et de méthodes de formation, et d’explorer d’autres domaines d’intérêt commun dans l’univers du football», a-t-il expliqué. Après Troyes il y a quelques mois, le CFG continue à investir le marché français.



Footmercato

«Anelka : l’incompris». C’est ce documentaire diffusé sur Netflix qui a convaincu Mourad Boudjellal de miser sur Nicolas Anelka pour le poste de directeur sportif du Hyères FC. Le nouveau patron du club varois l’a expliqué au micro de RMC Sport ce jeudi.

La suite après cette publicité

«Je regardais un reportage sur Netflix, j’ai été surpris par sa façon de s’exprimer. J’ai entendu qu’il voulait transmettre, je suis entré en contact avec lui, on a discuté à Marseille il y a trois semaines dans un hôtel, on a beaucoup de points communs sur la culture urbaine. J’ai trouvé qu’il avait une réflexion sur le football vraiment intelligente. J’ai aussi cherché un directeur sportif qui écoute la même musique que les joueurs car c’est très important», a confié le président du HFC. Le duo promet de faire des étincelles.

Footmercato

Nicolas Anelka ne fait décidément rien comme les autres. Déroutant sur le terrain comme en dehors, le retraité âgé de 41 ans est devenu officiellement hier le directeur sportif d’Hyères, club de National 2, désormais présidé par Mourad Boudjellal. Un attelage particulièrement savoureux, dont le but est de faire grimper les échelons au club varois pour, pourquoi pas, atteindre un jour la Ligue 1. Les explications d’Anelka sur son choix étaient en tout cas très attendues, et c’est au journal Nice-Matin qu’il a livré ses premières déclarations.

La suite après cette publicité

« Oui, je veux m’inscrire à Hyères dans la durée. Maintenant que j’ai obtenu mes diplômes d’entraîneur, je peux me concentrer sur Hyères à 100 % », assure-t-il d’emblée, comme pour rassurer sur son implication dans ce projet. Pourquoi a-t-il choisi de rejoindre Boudjellal ? « Ça s’est passé très simplement. C’était assez fluide. Il n’y a pas vraiment eu beaucoup de questions à se poser. J’ai su que Mourad voulait reprendre Hyères. Il m’a parlé du projet, qui est très intéressant, même si c’est un club de National 2. Et le fait de travailler avec lui, ça donne encore plus de poids. »

Quel recrutement ?

Actuellement 7e de son groupe (le championnat est arrêté depuis fin octobre à cause des restrictions sanitaires), le Hyères Football Club est désormais sous le feu des projecteurs. Pour Anelka, le challenge est intéressant car il peut partir d’une feuille blanche ou presque. S’il assure qu’il y a « une bonne base », il compte bien ajouter sa touche en tant que directeur sportif, et notamment sur le recrutement. « On veut prendre des joueurs, mais on ne veut pas faire n’importe quoi ».
Forcément, avec son nom et celui de Boudjellal, Hyères attire peut-être des joueurs habituellement hors de portée pour un club de N2. « Oui, il y a des joueurs très intéressés pour venir. Y compris ceux qui évoluent à un niveau supérieur. Mais on ne fera pas n’importe quoi », prévient Anelka, qui semble vouloir éviter le classique piège des joueurs fatigués venus faire une dernière pige. Parviendra-t-il à donner un nouveau souffle à l’effectif varois ? On attend avec impatience les premières décisions d’Anelka le directeur sportif !

Footmercato

Depuis près d’un an maintenant, Mourad Boudjellal fait la Une dans le sport et plus particulièrement dans le football. Il a d’abord tenté de prendre possession du club de football de Toulon, puis, avec Mohamed Ayachi Ajroudi, de l’Olympique de Marseille. Après moult déclarations, cette offre a été rejetée par Frank McCourt, le patron de l’OM. Mais finalement l’ancien patron du RCT va bien s’implanter dans le sud de la France et dans le football.

La suite après cette publicité

Ce lundi, il a signé pour devenir le président du Hyères football club, juste à côté de Toulon. Il devrait arriver avec Nicolas Anelka, qui sera directeur sportif du club, comme cela était annoncé il y a peu de temps. Place donc à une nouvelle aventure pour le club, qui évolue actuellement en National 2 et qui est coaché actuellement par l’ex-attaquant Lilian Compan.



Footmercato

S’il n’est pas encore officiellement directeur sportif du Hyères FC, en passe d’être racheté par l’homme d’affaires Mourad Boudjellal, Nicolas Anelka travaille déjà d’arrache-pied sur le recrutement de l’écurie varoise. Selon les informations de Var-Matin, l’ancien international tricolore compte boucler 12 arrivées dans les prochains jours.

La suite après cette publicité

Trois noms sont déjà avancés par le quotidien régional : l’attaquant ivoirien Christian Kouakou (29 ans, ex-Caen, Nîmes, Tours), le latéral gauche ivoirien Zé Diabaté (31 ans, ex-Dinamo Bucarest, Dijon, Ajaccio) et le buteur Sébastien Persico (34 ans, Chartres). L’objectif est clair, viser la montée en National 1 en cas de reprise des championnats amateurs (le HFC est actuellement 7e de son groupe de National 2, à quatre points du leader, le GOAL FC).

Footmercato

Mourad Boudjellal ne cesse de surprendre. L’ancien patron du Rading Toulon (rugby) qui est devenue le nouveau président du club du FC Hyères avait décidé de nommer, il y a quelques jours, Nicolas Anelka comme nouveau directeur sportif du club. Ce samedi, on apprend qu’un autre ex-international français pourrait arriver également.

La suite après cette publicité

En effet, selon les informations de Var-Matin, Mourad Boudjellal aimerait faire venir Adil Rami. Le Champion du monde qui évolue à Boavista « pourrait avoir envie de boucler la boucle ». À 35 ans, cela ressemblerait à un dernier défi avant de raccrocher les crampons. Toujours selon le journal varois, le nom d’un autre international français circule pour venir renforcer l’équipe, celui de Yohan Cabaye libre depuis son départ de Saint-Étienne.

Footmercato

La suite après cette publicité

La vie est décidément bien étrange. Englué dans une volonté de rachat de l’Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal semble avoir baissé les armes. Mais pour autant, l’ancien patron du RCT (rugby) n’a pas abandonné son idée de rentrer dans le monde du football. Aux dernières nouvelles, il était même en passe de réaliser l’un de ses rêves et donc d’entrer dans ce monde en devenant le nouveau patron du club de Hyères. Et il n’arriverait pas les mains vides.

En effet, selon les informations de Var Matin, il aurait déjà trouvé son directeur sportif. Ce poste deviendrait la propriété de l’ancien attaquant international français Nicolas Anelka. L’avant-centre de 41 ans reviendrait donc en France après deux périodes au Paris Saint-Germain en tant que joueur (1996-1997 et 2000-2002) et un passage en tant qu’entraîneur des jeunes dans l’équipe du Lille Olympique Sporting Club (LOSC) en 2018.

Des discussions depuis une petite semaine

Il n’en est pas à son premier essai de l’après-football puisqu’il a aussi entraîné, en tant qu’adjoint, en Chine (Shanghai Shenhua, 2012) tout en étant joueur puis en tant qu’entraîneur principal (tout en étant joueur à nouveau) en Inde du côté de Mumbai City en 2015. Avec cette nomination, Mourad Boudjellal frapperait donc déjà un grand coup, comme il avait pu le faire lorsqu’il était patron du Rugby club toulonnais en recrutant Tana Umaga.

Nicolas Anelka, avec une carrière riche, démarrerait donc dans un club de Natinoal 2. Le projet lui a été présenté récemment les discussions durent depuis une petite semaine selon nos informations. À lui maintenant de faire ses preuves à ce poste ô combien important dans le football et dans un projet qui risque de décaper. En tout cas quand on connaît le profil de son patron, Mourad Boudjellal.

Footmercato