Catégories

Lorenzo Insigne

Catégories

Véritable Dieu à Naples, Diego Maradona est aussi adulé par les joueurs actuels du club italien. C’est le cas de Lorenzo Insigne, l’attaquant et capitaine du Napoli. Alors que le Pibe de Oro est décédé le 25 novembre, l’Italien a tenu à rendre hommage à son illustre prédécesseur en se faisant tatouer le visage de l’Argentin sur sa cuisse. Et il est parfaitement réussi !

La suite après cette publicité

Footmercato

Véritable Dieu à Naples, Diego Maradona est aussi adulé par les joueurs actuels du club italien. C’est le cas de Lorenzo Insigne, l’attaquant et capitaine du Napoli. Alors que le Pibe de Oro est décédé le 25 novembre, l’Italien a tenu à rendre hommage à son illustre prédécesseur en se faisant tatouer le visage de l’Argentin sur sa cuisse. Et il est parfaitement réussi !

La suite après cette publicité

Footmercato

Pour le choc de cette 9e journée de Serie A, la formation du Napoli accueillait sur sa pelouse celle de l’AS Roma dans un match important sur le plan comptable. En cas de victoire, les Romains pouvaient prendre la place de dauphin au classement, à l’inverse des Napolitains qui ne pouvaient espérer revenir qu’à la 6e place. Si les hommes de Fonseca mettaient rapidement le pied sur le ballon, c’est bel et bien Mertens qui donnait une première frayeur au portier romain sur une frappe qui passait de peu à côté (12e). La Roma n’y arrivait plus et Lorenzo Insigne en profitait pour ouvrir le score à la demi-heure de jeu d’une superbe inspiration sur coup-franc (30e). Les visiteurs souffraient un peu plus chaque minute et l’attaquant belge du Napoli n’était pas loin de doubler la marque, sans la belle intervention de Mirante (43e).

Au retour des vestiaires, les choses ne changeaient pas. Lozano se montrait à son tour dangereux mais butait lui aussi sur Mirante qui maintenait à lui seul son équipe en vie dans cette rencontre (60e). Quatre minutes passaient et le portier romain devait cette fois s’incliner sur cette frappe de Fabian Ruiz qui passait entre les jambes de l’un de ses défenseurs et le surprenait totalement (64e). Mertens y allait de son doublé à dix minutes du terme et scellait le sort du match. Mais Politano ne l’entendait pas de cette manière et voulait à son tour participer à la fête en inscrivant sans l’aide de personne, le dernier but du match. La Roma qui restait sur une série de onze matches sans défaite, s’avouait vaincue et finissait par s’incliner 4-0. Au classement les hommes de Gattuso grimpent à la 5e place, juste devant leur adversaire du soir.

Footmercato

C’était la rencontre romantique de la 5e journée de Serie A, avec un duel de frères et un autre sur le banc opposant deux légendes du Milan : Filippo Inzaghi et Gennaro Gattuso. Il suffisait de voir l’émotion de Roberto Insigne au moment d’ouvrir la marque (1-0, 30e) pour comprendre. Des larmes de joie coulaient, pendant que le promu souffrait à domicile face au Naples de Lorenzo. Victor Osimhen marquait en position de hors-jeu (18e), avant que Fabián Ruiz s’offre une opportunité en or d’égaliser (39e) et que Konstantinos Manolas ne fracasse la barre juste avant la pause (44e).

La suite après cette publicité

Ce qui devait arriver arriva et Lorenzo Insigne, à force de tenter, remettait les siens à hauteur (1-1 60e). Complétement sous l’eau, Benevento craquait une deuxième fois sur une réalisation de l’entrant Andrea Petagna (2-1, 67e), à son tour servi par Matteo Politano. Une victoire acquise dans la douleur et les larmes qui offre à Naples une provisoire deuxième place. Dans l’autre match joué à 15 heures, le Spezia Calcio avait faire le break à la demi-heure de jeu par l’intermédiaire de Julian Chabot (1-0, 28e) et Kevin Agudelo (2-0, 31e), avant que Riccardo Gagliolo ne réduise l’écart (2-1, 34e) et que Juraj Kucka ne convertisse un penalty au bout du bout (2-2, 90e+3), synonyme de match nul.

Les résultats des matches de 15 heures :

Benevento 1 – 2 Naples : Roberto Insigne (30e) pour Benevento ; Lorenzo Insigne (60e) et Andrea Petagna (67e) pour Naples.

Parme 2 – 2 Spezia : Riccardo Gagliolo (34e) et Juraj Kucka (90e+3) pour Parme ; Julian Chabot (28e) et Kevin Agudelo (31e) pour le Spezia.

Le classement de la Serie A

Footmercato