Catégories

Levante UD

Catégories

Pour débuter cette 25e journée de Liga, Levante (8e, 31 pts) et l’Athletic Bilbao (10e, 29 pts) croisaient le fer ce vendredi soir à l’Estadi Ciutat de València. Un match qui s’est terminé sur un nul 1-1.

La suite après cette publicité

Roger avait ouvert le score sur penalty pour les locaux (33e) mais Garcia a égalisé de la même manière pour les visiteurs (56e). Au classement, Levante reste 8e mais l’Athletic revient derrière à deux points.

Footmercato

Accroché en milieu de semaine par Levante lors d’un match reporté de Liga, l’Atlético de Madrid a retrouvé les Granotes ce samedi pour le compte de la 23e journée de Liga. Et les Colchoneros ont craqué en concédant leur deuxième défaite de la saison en championnat. C’est en première période que José Luis Morales (30e) a ouvert le score avant que le club madrilène se retrouve sans solution. Dans les derniers instants de la rencontre, Jorge de Frutos a inscrit un but décisif synonyme de victoire pour Levante (90e +5).

La suite après cette publicité

Malgré la première apparition de Moussa Dembélé sous le maillot des Matelassiers, c’est donc une défaite 2-0 qui fait tache. L’Atlético de Madrid compte six points d’avance sur son rival historique, le Real Madrid mais ne dispose plus de la moindre journée d’avance. Ce soir, les Merengues tenteront d’ailleurs de réduire encore plus l’écart face à la Real Valladolid. Levante grimpe à la huitième place.

Footmercato

En forme en ce moment, Osasuna se déplaçait à Valence pour affronter Levante dans le cadre de cette 23e journée de Liga. Sur la pelouse des Granotas, à la lutte pour les positions européennes, l’équipe de Pampelune s’est imposée sur le score de 1-0.

La suite après cette publicité

C’est un but d’Ante Budimir, à la conclusion d’une belle séquence collective à un quart d’heure de la fin, qui a donné la victoire aux Rojillos. Ces derniers grimpent jusqu’à la douzième place, à deux petits points de leur rival du jour, toujours dixième.

Retrouvez le classement de la Liga ici.

Footmercato

Après la victoire du Séville FC mercredi contre le FC Barcelone (2-0), l’Athletic Bilbao et Levante s’affrontaient ce jeudi pour leur demi-finale aller de Copa del Rey. A San Mamés, les deux formations se sont quittées dos à dos (1-1).

La suite après cette publicité

Melero avait d’abord ouvert le score pour les visiteurs du jour (26e) avant l’égalisation de Martinez avant l’heure de jeu (58e). Les deux équipes se retrouveront le 4 mars pour la manche retour.

Footmercato

Alors que la finale de la précédente édition, reportée en raison de l’épidémie de coronavirus, opposant l’Athletic Club de Bilbao à la Real Sociedad, n’est programmée que le dimanche 4 avril prochain, on arrive déjà au stade des demi-finales de l’édition 2020/2021 de la Coupe du Roi. Une campagne excitante, avec des matches à rebondissements, comme ce Grenade-Barça, au tour précédent, remporté 5-3 après prolongation par les Blaugranas.

La suite après cette publicité

En demi-finales, disputées en matches aller-retour, les mercredi 10 février et 3 mars prochains, le Barça pouvait hériter de l’une des trois autres formations de Liga : Bilbao, Levante ou Séville. Et le tirage effectué ce vendredi au siège de la Fédération espagnole de football (RFEF), par Aritz Aduriz, a offert le Séville FC aux troupes de Ronald Koeman. Les Andalous recevront tout d’abord à Sanchez Pizjuan, alors que le retour se jouera au Camp Nou.

Le tirage des demi-finales :

Séville FC – FC Barcelone

Athletic Bilbao – Levante



Footmercato

Sans Sergio Ramos toujours blessé, le Real Madrid devait confirmer son regain de forme observé le week-end passé sur la pelouse d’Alavés. Le champion en titre recevait une formation de Levante dont il faut se méfier cette saison. Avant de se déplacer dans la capitale espagnole, le club de Valence n’avait plus perdu depuis six matches toutes compétitions confondues, occupant la 12e place de Liga. Carvajal était lui aussi absent pour ce match mais Zidane pouvait compter sur son milieu de terrain classique et un trio offensif composé de Benzema, Hazard et Asensio.

La suite après cette publicité

Malgré cet effectif encore très compétitif, le Real se tirait une balle dans le pied dès l’entame avec l’expulsion franchement évitable de Militão (9e). À dix contre onze, la tâche s’annonçait plus ardue mais ça n’empêchait pas Asensio d’ouvrir le score après un magnifique extérieur du pied de Modric (1-0, 13e). En infériorité numérique, les Madrilènes avaient forcément plus de mal à tenir le ballon, d’autant qu’en face, Levante sentait que le vent pouvait tourner. Ça n’a d’ailleurs pas manqué puisqu’à la demi-heure de jeu (1-1, 32e), Morales égalisait, terminant un joli mouvement d’ensemble.

Le Real dans un nouveau mauvais jour

Malgré un léger mieux du Real, le score ne bougeait plus jusqu’à la pause. Les protégés de Zidane revenaient sur le pré avec une meilleure maîtrise collective. Dans un bon jour, Asensio s’affirmait comme le principal danger, alors qu’à l’inverse, Hazard traversait ce match telle une ombre. Le Belge cédait même sa place à l’heure de jeu pour l’entrée d’un Vinicius bien plus volontaire. Trop volontaire même car en voulant défendre sur Clerc, le jeune Brésilien ne ralentissait pas suffisamment sa course et concédait un penalty un peu idiot à l’entrée de sa surface.

Heureusement pour lui, Courtois enfilait son costume de sauveur et repoussait d’un gant ferme sur sa gauche la tentative de Roger Marti (64e). Sauf rien n’allait aujourd’hui pour les Merengues qui n’offraient plus rien dans le jeu entre un Benzema disparu, un Asensio essoufflé, un Casemiro descendu en défense centrale et un Vinicius qui faisait à nouveau n’importe quoi. Les Granotes profitaient de ce décrochage collectif pour jouer court ce corner et permettre à Rochina de trouver Marti en retrait (1-2, 78e). Mené, le Real n’a pas réussi à revenir et doit à nouveau s’incliner après une très mauvaise après-midi.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Le classement de la Liga ici.

Footmercato

Invaincu depuis fin novembre en championnat, le Real Madrid veut maintenir la pression sur l’Atlético en revenant à quatre unités du leader (bien qu’il restera deux matches de plus à jouer aux Colchoneros). Ce qui passe par une victoire à l’Estadio Alfredo Di Stéfano contre le douzième du championnat, Levante, pour le compte de la 21e journée de Liga. Pour cette rencontre, Zinédine Zidane dispose d’un groupe encore amoindri en défense avec les absences de Sergio Ramos (genou gauche), Dani Carvajal, Lucas Vazquez, Nacho, mais aussi Valverde et Rodrygo.

La suite après cette publicité

Le technicien français n’a d’autres choix qu’Álvaro Odriozola à droite de la défense, alors qu’Éder Militão est titulaire en charnière aux côtés de Raphaël Varane. En attaque, Eden Hazard et Karim Benzema, très performants contre Alavés le week-end dernier, sont associés à Marco Asensio. En face, Paco López dispose les siens avec Sergio León en pointe et Óscar Duarte en défense centrale.

Les compositions des équipes :

Real Madrid : Courtois – Odriozola, Militao, Varane, Mendy – Casemiro, Kroos, Modric – Asensio, Benzema, Hazard.

Levante : Fernández – Miramón, Duarte, Postigo, Clerc – Malsa, Radoja – Morales, Melero, Martí – León.



Footmercato

La suite après cette publicité

Ne pas laisser l’Atletico s’échapper. Voilà l’objectif du Real Madrid (2e) qui reçoit Levante (12e) cet après-midi (16h15) à l’Estadio Alfredo-Di-Stéfano. En cas de victoire, les Merengue pourraient revenir à quatre points de la première place. Mais face à eux se dresse une formation de Levante qui ne lâchera rien et dont l’objectif sera de grappiller quelques places au classement.

Pour cette rencontre, les Madrilènes seront une nouvelle fois privés de Zinédine Zidane. Son adjoint, David Bettoni ne devrait donc pas innover en alignant un 4-3-3 habituel, à en croire AS. Un onze de départ à la tête duquel Karim Benzema sera épaulé par Marco Asensio et Eden Hazard. Côté Levante, Paco López pourrait, lui, proposer un 4-2-3-1 où le seul Dani Gómez tentera de faire sauter le verrou madrilène.

Footmercato

Trois huitièmes de finale de Coupe du Roi se jouaient ce mardi soir en Espagne. Levante s’est d’abord qualifié brillamment en l’emportant sur la pelouse de Valladolid (2-4), grâce notamment à un joli coup franc à ras de terre d’Enis Bardhi.

La suite après cette publicité

Villarreal s’est de son côté imposé sur la pelouse de Girona (0-1), grâce à son prodige Yeremi Pino. Le Betis a dû passer par la case prolongation pour se qualifier aux dépens de la Real Sociedad. Borja Iglesias inscrivait le doublé de la délivrance dans une rencontre que chaque équipe a terminé à dix suite aux expulsions d’Antonio Sanabria et Asier Illaramendi.

Les résultats du soir :

  • Valladolid 2-4 Levante (Toni 13e, Weissman 65e – Bardhi 23e, Malsa 45e, Coke 59e, Morales s. p. 77e)

  • Betis 3-1 Real Sociedad (Canales 79e, Iglesias 96e et 111e – Oyarzabal 13e)

  • Girona 0-1 Villarreal (Pino 19e)

Footmercato

Valladolid se déplaçait sur la pelouse d’Eibar ce vendredi soir. Pour lancer cette 20e journée de Liga, les deux équipes ont fait match nul 2-2 et stagnent dans le ventre mou du championnat, les Granotes occupant la 12e place, alors que les visiteurs sont 16es.

La suite après cette publicité

La rencontre a connu des rebondissements car les deux formations ont mené un moment durant ces 90 minutes. Après l’ouverture du score de Levante par Gomez (62e), Valladolid a égalisé puis pris l’avantage grâce à Alcaraz (73e) puis Olano (78e). Les locaux sont revenus dans la foulée par Marti (83e).

Le classement de la Liga ici.

Footmercato