Catégories

Layvin Kurzawa

Catégories

En l’absence de Juan Bernat, out jusqu’à la fin de la saison, le nouveau titulaire au poste de latéral gauche au PSG se prénomme Layvin Kurzawa. Alors que l’international français avait loupé 6 matchs de championnat entre septembre et octobre dernier après son carton rouge face à l’OM, il revient bien ces dernières semaines et il est même devenu titulaire dans l’esprit de Mauricio Pochettino.

La suite après cette publicité

Interrogé par les supporters du Paris Saint-Germain sur son retour en forme à travers une vidéo postée sur le site officiel du club, l’ancien monégasque répond : «oui, je constate aussi que j’arrive à enchaîner pas mal de bonnes prestations. Je suis content de moi et il faut que je continue pour moi et pour l’équipe aussi. On va continuer de travailler et ça va le faire». De quoi lui permettre de retrouver l’Équipe de France à quelques mois de l’Euro ?

Footmercato

Pour ce troisième Classique de la saison, le Paris Saint-Germain est allé s’imposer 2-0 à l’Orange Vélodrome contre l’Olympique de Marseille (24e journée de Ligue 1). Une victoire que les Parisiens ont forcément fêté dans les vestiaires et notamment Layvin Kurzawa.

La suite après cette publicité

Sur une vidéo partagée sur ses réseaux sociaux, le latéral gauche français chambre gentiment les Phocéens avec Leandro Paredes en reprenant la musique «Bande Organisée» que les joueurs de l’OM avaient énormément repris après leur succès au Parc des Princes en septembre.



Footmercato

Layvin Kurzawa a fait son retour dans le onze de départ du Paris Saint-Germain, lui qui est toujours suspendu en Ligue 1 (6 matches au total) après son coup de sang face à l’OM. Et contre Istanbul Basaksehir, le latéral gauche a réalisé un match plein. Est-ce grâce à ses dernières semaines sans Ligue 1 ?

« Exactement, j’ai pu travailler. Je me suis fait ma préparation, en fait, pendant ce temps. Je me sens bien, tout simplement. J’ai du coffre et je vais continuer à travailler pour en avoir plus encore », a-t-il déclaré après la rencontre au micro de RMC Sport.

Footmercato

Coupable d’un mauvais geste sur Jordan Amavi lors du dernier classique Paris SG-Olympique de Marseille (0-1, 3e journée de Ligue 1), Layvin Kurzawa a écopé d’une lourde suspension de six matches. Le latéral gauche est revenu sur cet incident au cours d’un entretien accordé au Figaro.

«Je ne suis pas fier de ce que j’ai fait, mais c’est fait. Maintenant, je suis passé à autre chose, le club aussi. Je n’ai pas grand-chose d’autre à dire… C’était une réaction à chaud que je n’aurais pas dû avoir. Basta», a-t-il lâché, révélant qu’il n’y avait pas eu de sanction en interne de la part du club de la capitale. «Non, pas de sanction, mais des discussions. La leçon est retenue». Affaire classée.

Footmercato

C’est l’un des choix forts de Leonardo cet été. Le directeur sportif du Paris SG a choisi de prolonger Layvin Kurzawa (28 ans) jusqu’en juin 2024. Alors qu’il discutait pour rempiler le temps du Final 8 de Ligue des Champions à l’issue de son premier bail parisien, le latéral gauche a vu le club de la capitale lui offrir un contrat de longue durée.

La suite après cette publicité

«On y a tous cru (sourire). Moi-même j’ai été surpris ! Dans le foot, comme dans la vie, ça va vite…», a-t-il d’abord raconté dans les colonnes du Figaro avant d’entrer dans le détail des discussions. «Il s’est passé que Leonardo a contacté mon agent, j’ai eu une discussion avec Leonardo en tête à tête et il m’a dit qu’il voulait me prolonger de quatre ans. Ça s’est passé rapidement, j’ai vite réfléchi, et j’ai décidé de prolonger. Il y a eu des négociations, et on a fini par arriver à quatre ans», a-t-il confié.

Un retour précieux pour Tuchel

Bien dans ses baskets et en famille à Paris, le défenseur international tricolore (13 sélections, 1 but) n’a donc pas beaucoup hésité avant de dire oui à la proposition rouge-et-bleu. Désormais, l’ancien Monégasque espère enchaîner et retrouver ses sensations de joueur, lui qui a écopé de 6 matches de suspension pour son coup de sang lors du dernier PSG-OM (0-1, 3e journée de Ligue 1).

«Physiquement, je me sens très bien. Le temps de la suspension m’a permis de beaucoup travailler, de m’entraîner, de faire des choses en plus qu’on ne peut pas faire quand on joue tous les trois jours. Et je le ressens aujourd’hui», a-t-il conclu. Une bonne nouvelle pour Thomas Tuchel qui, avec la longue indisponibilité de Juan Bernat, gravement touché au genou, ne pouvait dernièrement compter que sur le seul et inexpérimenté Mitchel Bakker (20 ans) pour assurer les arrières de Kylian Mbappé et Neymar à gauche.

Footmercato