Catégories

Gian Piero Gasperini

Catégories

Le scénario a été cruel pour l’Atalanta de Gian Piero Gasperini. Opposée au Real Madrid en huitième de finale aller de Ligue des Champions, la Dea espérait mettre à mal des Merengues privés de neuf cadres (Sergio Ramos, Eden Hazard, Dani Carvajal, Karim Benzema, Eder Militão, Marcelo, Federico Valverde, Rodrigo, Alvaro Odriozola). Mais les espoirs italiens ont été réduits à néant en moins de vingt minutes. A la 17e minute, l’arbitre du match n’a pas hésité à expulser Remo Freuler après un contact avec Ferland Mendy alors que le Français filait au but. Treize minutes plus tard, nouveau coup dur avec la sortie sur blessure de Duvan Zapata.

La suite après cette publicité

Mais pour Gasperini, le rouge donné à Freuler et la clémence accordée à Casemiro (averti, le Brésilien aurait dû récolter un deuxième jaune pour simulation) ont tout simplement ruiné la rencontre. « Il reste l’amertume de ne pas avoir pu disputer ce match tant attendu. Au-delà du résultat, notre satisfaction a été de pouvoir jouer contre le Real Madrid en Ligue des Champions. Le match a été ruiné (par l’arbitre). Je ne sais pas quel aurait été le résultat (sans ce carton rouge), mais du coup ç’a été un autre match. La qualification n’est pas perdue, il suffit de gagner à Madrid. Mais il est clair que ce match pèse lourdement », a-t-il déclaré au micro de Sky Italia.

L’arbitre prend très cher

« Je ne sais pas ce qui se serait passé à 11 contre 11, cela aurait été un autre match, plus disputé, plus beau. Leur niveau technique, c’est le plus haut niveau. Pareil dans le jeu, en possession de balle, mais cela aurait été un autre match, plus ouvert, et nous avions bien commencé. Nous avons certainement bien défendu, nous avons failli tenir ce résultat. Le contact est un geste technique qui ne peut être supprimé, il y a la tentation de supprimer toutes les formes de contacts, c’est le suicide du football. Je ne dis rien sinon l’UEFA va me suspendre pendant deux mois », a-t-il déclaré, avant de terminer par une charge monumentale sur les arbitres de la rencontre.

« Nous ne pouvons pas avoir d’arbitres qui n’ont jamais joué au football et qui ne peuvent pas faire la distinction entre une faute et un tacle. S’ils ne comprennent pas cela, qu’ils changent de métier. Vous n’avez pas besoin d’être ingénieur à la NASA pour comprendre ces choses. Ce qu’il s’est passé ce soir, c’est sensationnel. En plus, ils ont des moyens télévisuels, mais même face aux images, ils ne peuvent pas comprendre. Ça vaut aussi pour notre championnat, hein, au moins ce soir on a joué plus. » Remonté le Gasperini !

Footmercato

En l’absence des trophées du Ballon d’Or, les trophées FIFA – The Best auront bien plus de visibilités cette saison. Récompenses attribuées par la FIFA, l’association qui gère le football mondial, elles livreront leur verdict le 17 décembre prochain. Ainsi, on connaîtra le meilleur joueur, le meilleur coach ou encore le meilleur gardien de la saison. Et dans ces différentes catégories, on dénombre plusieurs absents. Déjà au niveau des joueurs, ils sont onze à avoir été sélectionnés. On retrouve quatre joueurs de Liverpool comme Vigil van Dijk, Sadio Mané, Mohamed Salah et Thiago Alcantara (vainqueur de la Ligue des Champions avec le Bayern Munich), deux parisiens avec Neymar et Kylian Mbappé ainsi que des habitués comme Kevin De Bruyne, Sergio Ramos, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Robert Lewandowski est donc le seul joueur actuellement au Bayern Munich à figurer dans cette liste. On peut donc regretter l’absence de joueurs réguliers de bout en bout lors de cette année 2020 avec le Rekordmeister comme Joshua Kimmich, Thomas Müller, Serge Gnabry, Alphonso Davies ou encore Manuel Neuer. Important avec le PSG, Marquinhos aurait pu être de la partie comme Marcel Sabitzer pour Leipzig, Ciro Immobile pour la Lazio ou surtout Erling Haaland (RB Salzbourg puis Borussia Dortmund).

Pour ce qui est des coachs, Hans-Dieter Flick (Bayern Munich), Julen Lopetegui (Séville) et Jürgen Klopp (Liverpool) sont présents. La nomination de Zinedine Zidane (Real Madrid) est sujette au débat alors qu’il n’a gagné que la Liga sans briller sur la scène européenne. Celle de Marcelo Bielsa (Leeds) est encore plus surprenante puisque son fait d’arme est d’avoir ramené les Peacocks en Premier League. Avec un jeu léché certes mais cela est plutôt déroutant alors que Julian Nagelsmann (RB Leipzig), Gian Piero Gasperini (Atalanta), Thomas Tuchel (Paris Saint-Germain) auraient mérité leur place. Au niveau des gardiens enfin, Keylor Navas (PSG), Jan Oblak (Atlético), Thibaut Courtois (Real Madrid), Marc-André ter Stegen (FC Barcelone), Manuel Neuer (Bayern Munich) ou encore Alisson Becker (Liverpool) ont été choisis. Six éléments performants et réguliers sur la saison qui, pour le coup, ne souffrent pas vraiment de la moindre contestation.

Footmercato