Catégories

Dries Mertens

Catégories

Depuis quelque temps à Naples, Dries Mertens est très souvent touché par les blessures. Des blessures qui l’ont tenu éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Mais ces dernières semaines, l’attaquant belge retrouve du rythme et du temps de jeu. Il a d’ailleurs inscrit un doublé lors de la rencontre face à la Roma portant son total de la saison à 7 buts et 6 passes décisives.

La suite après cette publicité

Convoqué avec la Belgique pour les prochains matchs, le joueur de 33 ans est revenu sur ses années à Naples et sur sa carrière qui se rapproche toujours un peu plus de la fin. « A Naples, je suis un roi, c’est vrai, mais il suffit de peu pour perdre le trône. Pour l’instant, je vis un conte de fées. Je n’ai pas peur que ma popularité s’arrête après le football. Je n’ai pas peur que les gens m’oublient. Être un entraîneur après ma carrière, c’est trop stressant. Les entraîneurs sont toujours fatigués. Pour l’instant, je veux continuer à jouer, parfois, je me dis que je peux le faire jusqu’à 40 ans, parfois, je me dis que je n’ai pas encore d’enfants, que si j’arrête, je peux voyager dans le monde entier. Ce serait bien de découvrir de nouvelles choses, même si nous sommes dans une bulle maintenant », a-t-il déclaré au média belge HLN.

Footmercato

Opposé à l’Inter mercredi soir dans le cadre de la 12e journée de Serie A, le Napoli s’est incliné sur le score de 1-0. Mais surtout, le club napolitain a perdu son attaquant Dries Mertens sur blessure, remplacé par Andrea Petagna en début de partie. Et les dernières nouvelles ne sont pas forcément bonnes.

La suite après cette publicité

«Dries Mertens, qui a été remplacé lors du match Inter-Napoli hier, a réalisé des examens à la clinique Pineta Grande, qui ont révélé une blessure du premier/deuxième degré à la cheville gauche avec atteinte du compartiment médial. Son état sera réévalué dans trois semaines. Mertens a déjà commencé la réhabilitation, qui se poursuivra en Belgique pendant la période de Noël», expliquent les Partenopei.



Footmercato

Pour le compte de la 8e journée de Serie A, Naples recevait sur sa pelouse l’AC Milan dans un match ô combien important pour les deux équipes. En l’emportant, les Rossonero pouvaient ainsi reprendre la tête du championnat, à l’inverse de Napolitains qui ne pouvaient que prétendre à une troisième place en cas de victoire. Mais rapidement dans ce match, les partenaires de Zlatan Ibrahimovic prenaient l’ascendant et obligeaient Meret à s’employer à deux reprises devant Rebic puis Calhanoglu (9e, 10e). Une excellente entame de match récompensée à la 20e minute de jeu par une nouvelle réalisation d’Ibrahimovic que rien ne semble pouvoir arrêter malgré ses 39 ans. Le Suédois était la réception d’un bon centre de Hernandez et trompait le portier napolitain d’un coup de tête à bout pourtant. Les joueurs de Gattuso tentaient de réagir mais Mertens, puis Di Lorenzo manquaient de peu l’opportunité de réduire l’écart (27e, 28e).

Politano s’essayait à son tour mais Donnarumma sortait le grand jeu (29e). Au retour des vestiaires, le géant suédois voyait une nouvelle fois double sur ce centre de Rebic qu’il propulsait dans la lucarne droite du gardien, faisant ainsi grimper son compteur but à dix réalisations en six matches de Serie A disputés. Ce dernier pensait même s’offrir un triplé à l’heure de jeu mais l’arbitre le refroidissait en signalant une position de hors-jeu. L’occasion pour Mertens de redonner un peu d’espoir aux siens deux minutes plus tard en réduisant la marque d’une belle frappe qui laissait le portier italien impuissant (63e). Le Napoli tentait d’aller chercher le point du nul mais rien n’y faisait. Jens Petter Hauge y allait de son but dans les dernières secondes et scellait le sort du match. Zlatan Ibrahimovic et le Milan finissaient par s’imposer trois buts à un et débuteront la prochaine journée du Calcio en tête du classement.

Footmercato

Pour le compte de la seconde journée de Serie A, deux belles rencontres étaient au programme ce dimanche après-midi. L’AC Milan se déplaçait sur la pelouse du promu Crotone pendant que le Napoli accueillait lui le Genoa avant le choc de la soirée entre l’AS Roma et la Juventus. Dominateurs dans ce match, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic se créaient quelques belles occasions mais devaient attendre la 45e minute de jeu et une faute adverse pour obtenir un penalty et prendre l’avantage par l’intermédiaire de Franck Kessie, qui profitait de l’absence du géant suédois pour transformer ce coup de pied arrêté aux six mètres. Au retour des vestiaires, Brahim Diaz creusait rapidement l’écart et débutait parfaitement sa saison sous ses nouvelles couleurs. Un but qui suffisait aux Milanais qui profitaient du manque de lucidité de leurs adversaires pour ainsi l’emporter et grimper sur le podium du Calcio (0-2).

Dans l’autre rencontre de l’après-midi, le Napoli démarrait également très fort et n’avait besoin que de dix minutes pour prendre l’avantage par l’intermédiaire de Hirving Lozano qui transformait l’offrande de Mertens en but. Il ne se passait plus grand-chose avant la seconde période qui était elle bien différente. En effet, dès la reprise, Zielinski puis Mertens corsaient l’addition avant que Lozano ne vienne s’offrir un doublé peu après l’heure de jeu. Le Macédonien Elif Elmas voulait lui aussi participer au spectacle et offrait aux siens un cinquième but après un gros effort individuel (69e). Mais ces cinq buts ne suffisaient pas au bonheur des Napolitains qui voyaient Politano clore les débats à vingt minutes du terme et ainsi mettre fin à la désastreuse soirée de Federico Marchetti (6-0).

Footmercato