Catégories

Dante

Catégories

Demain, à l’occasion de la 27ème journée de Ligue 1, l’OGC Nice se déplace sur la pelouse du Stade Rennais, avec un groupe presque au complet. Les Aiglons devraient enregistrer les retours de Youcef Atal, touché à la cuisse en janvier dernier, Kasper Dolberg, récemment absent à cause d’une appendicite, de Jordan Lotomba, absent depuis le 3 février, et de Danilo Barbosa écarté des terrains depuis décembre dernier à cause d’une déchirure musculaire.

La suite après cette publicité

Comme l’explique l’Équipe, malgré que ses derniers ont tous repris l’entraînement hier, aucun d’entre eux ne devrait être titulaire pour la rencontre au Roazhon Park. Autre satisfaction côté Nice, le retour progressif de Dante sur les terrains. Victime d’une rupture des ligaments croisés en novembre dernier, le défenseur brésilien a repris la course et entame «une étape supplémentaire dans sa rééducation» selon son coach Adrain Ursea. Il ne devrait cependant pas refouler les pelouses de Ligue 1 avant de nombreuses semaines.

Footmercato

Si l’éviction de Thomas Tuchel du Paris St-Germain a de quoi surprendre, celle de Patrick Vieira à la tête de l’OGC Nice est plus logique. Le fiasco en Europa League, couplé à des difficultés en championnat, a coûté sa place à l’ancien milieu d’Arsenal. Son capitaine, Dante, actuellement blessé, est revenu dans Nice Matin sur cette rupture.

La suite après cette publicité

Avant d’expliquer qu’il avait une bonne relation avec le coach, il a avoué que les joueurs avaient leur part de responsabilité dans son éviction : « on a vécu cet échec ensemble avec cette coupe d’Europe ratée. C’était une ambition du club et on n’a pas réussi. Le coach a travaillé dur pour nous faire progresser et réussir dans cet objectif. Malheureusement, on n’a pas pu se qualifier et on est tous déçus de voir le coach nous quitter. Si le coach est parti, ça veut dire que nous, on n’était pas bon sur le terrain. Il y a un sentiment de culpabilité ».

Footmercato

En fin de contrat en juin prochain avec l’OGC Nice, Dante (37 ans) ne refoulera pas les pelouses hexagonales cette saison. Victime d’une rupture des ligaments croisés face à Angers le 1er novembre dernier, le défenseur central brésilien restait dans l’expectative concernant son avenir.

La suite après cette publicité

Ce vendredi matin, les Aiglons ont officialisé la prolongation de leur capitaine sur Twitter. En revanche, le Gym n’a pas précisé la durée du nouveau bail signé par le principal protagoniste. L’idylle entre l’OGC Nice et Dante va donc se poursuivre pour la plus grande joie de toutes les parties…



Footmercato

Un énorme coup dur. Capitaine de l’OGC Nice et véritable patron de la défense, Dante s’est sérieusement blessé au genou gauche contre Angers le 1er novembre dernier. Victime d’une rupture d’un ligament croisé, le Brésilien de 37 ans ne rejouera plus cette saison et va devoir travailler dur pour revenir sur les pelouses. Un moment très difficile pour le numéro 4 qui, malgré une fin de contrat en juin prochain et une fin de carrière en approche, n’a jamais songé à raccrocher les crampons.

«Non, jamais, jamais. Parce que je me connais très bien, je n’étais pas prêt à m’arrêter avant la blessure. Après la blessure, encore moins. Je pense que je ne vais jamais m’arrêter sur ça et je comptais aussi beaucoup sur le soutien du club, des dirigeants. Ca m’a poussé encore plus. Je me connais très bien, c’est une belle épreuve et il va falloir me faire mal pour la surmonter, a expliqué Dante dans le Canal Football Club avant d’évoquer sa prolongation. On a un discours assez clair. Malgré que je n’ai rien signé… Il n’y a pas besoin pour l’instant. On a eu une relation assez franche et je suis sûr que je vais prolonger à l’OGC Nice.»



Footmercato

Une rencontre particulière. Jeudi soir, l’OGC Nice a disposé de l’Hapoël Beer-Sheva à l’Allianz Riviera dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de Ligue Europa (1-0) plusieurs heures après l’attentat qui a coûté la vie à trois personnes dans la Basilique Notre-Dame de l’Assomption. Présent sur RMC ce vendredi, le défenseur brésilien de l’OGCN Dante est revenu sur cette partie. Et ça n’a pas été facile.

«Ça nous a vraiment touchés. On aime le peuple niçois, la chaleur des gens ici. Ça nous touche, bien évidemment. Une des trois victimes est brésilienne. Elle vient de Salvador, d’où je viens aussi. C’était difficile… On va rester debout. On souhaite la paix, on veut vivre heureux», a déclaré le joueur âgé de 37 ans.

Footmercato

Capitaine de l’OGC Nice, Dante a participé au succès de son équipe contre l’AS Saint-Étienne dimanche après-midi, dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 (3-1). Mais le défenseur brésilien semble en avoir marre des fautes trop sifflées. Interrogé sur le sujet, le joueur de 37 ans n’a pas mâché ses mots. En France, on doit progresser car on gère très mal certaines actions. On ne parvient pas à faire un championnat plus compétitif car on ne donne pas l’option aux équipes de jouer avec une saine agressivité, a déclaré ce dernier dans des propos relayés par RMC Sport.

«J’aime le championnat français mais il y a certaines choses qu’il faut maîtriser. Il faut laisser jouer. On parle de moins en moins de jeu, de la solution du jeu, de la tactique, de choses qui intéressent, qui font progresser le championnat. (…) À chaque duel, il y a un avertissement. On ne peut pas, c’est mon avis, a conclu Dante. Des déclarations qui risquent de faire parler», alors que l’arbitrage est souvent pointé du doigt dans l’Hexagone.

Footmercato