Catégories

Coupe d’Afrique des Nations

Catégories

Ce mardi marquait la fin des qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021 qui se déroulera au Cameroun (en 2022). Outre le pays organisateur, les géants que sont l’Algérie, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Sénégal, le Ghana, le Nigéria, le Maroc ou encore la Tunisie s’étaient déjà qualifiés depuis un moment. En ce dernier jour des qualifications, la Guinée-Bissau, l’Éthiopie et la Mauritanie ont décroché leur billet.

La suite après cette publicité

Le vainqueur du match entre le Bénin et le Sierra Leone déterminera le dernier qualifié, puisque le match prévu pour ce soir a été reporté. Le Cap-Vert lui termine devant le Rwanda et le Mozambique. Par contre certaines équipes visionneront la compétition à la télévision. Parmi les grands absents on compte l’Ouganda, l’Afrique du Sud, la République Démocratique du Congo, l’Angola, le Kenya, le Togo, la Zambie, le Congo ou encore Madagascar.

Les 24 qualifiés :

  • Algérie
  • Bénin ou Sierra Leone
  • Burkina Faso
  • Cameroun
  • Cap-Vert
  • Comores
  • Côte d’Ivoire
  • Egypte
  • Ethiopie
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Guinée Equatoriale
  • Guinée
  • Guinée Bissau
  • Malawi
  • Mali
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Nigéria
  • Sénégal
  • Soudan
  • Tunisie
  • Zimbabwe

Footmercato

Reprendre sa marche en avant, tel était l’objectif de l’Algérie ce lundi soir. Déjà qualifiés pour la prochaine édition de la CAN, les Fennecs, leaders du groupe H avec 11 points, demeuraient invaincus. Toutefois, après trois succès initiaux, ils restaient sur deux matches nuls dont le dernier face à la Zambie jeudi dernier (3-3). Au sein du stade Mustapha Tchaker de Blida, ils comptaient donc prendre les 3 points ce soir face au Botswana, déjà éliminé (4 points) et qui évoluait en 4-3-3. En face, Djamel Belmadi misait sur un 4-3-3 avec le trio Mahrez-Benrahma-Slimani devant. Rapidement, les Algériens prenaient les commandes de la rencontre et installaient leur jeu.

La suite après cette publicité

Mais les Zèbres étaient les premiers à se montrer dangereux. Lancé en profondeur, Onkabetse Makgantai réalisait un enchaînement contrôle-frappe puissante. Mais Oukidja, en deux temps, s’en sortait (8e). Les Fennecs réagissaient avec Zerrouki, souvent disponible, et obtenaient des occasions intéressantes avec Benrahma, dont la frappe était repoussée, puis Feghouli, qui plaçait une tête dégagée par Kabelo Dambe (15e). Peu après, Bennacer tentait sa chance sur coup franc (20e). Et à la 22e, les Verts ouvraient le score. Suite à un coup franc de Mahrez, le gardien adverse repoussait et Zeffane, qui suivait bien côté droit, marquait d’un tir croisé (1-0, 22e). Son premier but avec l’équipe nationale algérienne.

L’Algérie déroule et renoue avec la victoire

Pratiquement privé de ballon, le Botswana tenait bon, grâce à son gardien qui repoussait notamment un tir lourd de Mahrez (38e). Feghouli (42e) puis Benrahma (44e) essayaient aussi de doubler la mise avant la pause, mais le score ne changeait pas (1-0). A la reprise, Belmadi, que l’on a entendu mettre la pression aux arbitres en première période, voulait que ses troupes reviennent fort. Avec Slimani (hors jeu, 47e) et Bennacer (frappe au-dessus du cadre, 49e), les Verts se procuraient des occasions et se montraient agressifs. Mais les Zèbres, dont le pressing était plus intense, les embêtaient un peu plus et laissaient peu d’espace. Malgré cela, l’Algérie doublait la mise. Après un bon travail côté droit, Mahrez déposait le ballon sur la tête de Feghouli, qui trouvait la mire (2-0, 58e).

Belmadi en profitait pour faire des changements avec les entrées de Boulaya, Belaïli et Bounedjah à l’heure de jeu. Du sang frais pour apporter du peps. Dès la 62e, Belaïli percutait et se faisait bousculer dans la surface. L’arbitre n’hésitait pas et désignait le point de penalty. Mahrez se chargeait de le transformer (3-0, 64e). Peu après, Bounedjah pensait obtenir un penalty après avoir été taclé par l’arbitre. Mais cette fois-ci, l’arbitre laissait jouer, ce qui provoquait la colère de Belmadi. Logique puisqu’il y avait bien faute. Après un duel perdu à la 68e, Bounedjah marquait enfin d’un tir du droit suite à une belle passe de Belaïli (4-0, 72e). Ce dernier donnait une nouvelle passe décisive à la 88e, cette fois-ci pour Boulaya qui signait son premier but en sélection (5-0, 88e). Le score ne changeait pas et l’Algérie renouait avec le succès après deux matches nuls.

Footmercato

Un match qui était très attendu. Opposés au Togo ce jeudi dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2021, qui aura lieu en janvier prochain, les Comores n’avaient besoin que d’un point pour se qualifier pour la première fois de leur histoire pour la Coupe d’Afrique des Nations.

La suite après cette publicité

Au Stade Said Mohamed Cheikh, la sélection entraînée par Amir Abdou a fait match nul 0-0 face aux Éperviers ! Un résultat synonyme de qualification historique des Comores pour la première CAN de leur histoire.

Footmercato

Maillots

Le nouveau maillot extérieur de l’Algérie
©Maxppp

À l’instar des sélections européennes équipés par adidas comme l’Allemagne, l’Espagne ou la Belgique, l’Algérie vient de dévoiler sa nouvelle tunique extérieure.

La suite après cette publicité

L'Algérie dévoile son nouveau maillot extérieur 8


Comme le maillot domicile dévoilé en novembre 2020, ce nouveau maillot de l’Algérie est basé sur le template Condivo 21 qui est un design de base chez adidas), qui se distingue par la forme particulière du col et la présence des trois bandes uniquement sur le haut des épaules. On notera tout de même un imprimé ton sur ton (vert foncé sur fond vert) pour donner un peu de relief au maillot.

L'Algérie dévoile son nouveau maillot extérieur 10


Un short vert et des chaussettes vertes complètent cette nouvelle tenue extérieure des hommes de Djamel Belmadi, qui ne devraient toutefois pas la porter dès ce jeudi soir contre la Zambie, en éliminatoires de la CAN 2021.



Footmercato

La suite après cette publicité

Présent en conférence de presse ce jeudi pour dévoiler la liste des Bleus convoqués pour les rencontres face à l’Ukraine, le Kazakhstan et la Bosnie, Didier Deschamps a évoqué le cas Abdou Diallo. Le défenseur du PSG a en effet annoncé son choix d’être sélectionné désormais avec le Sénégal. Le sélectionneur national n’en veut absolument pas à l’ancien joueur du Borussia Dortmund.

« ça va dans un sens et dans l’autre. Les joueurs qui ont cette possibilité, à eux de choisir. Je n’ai jamais sélectionné un joueur pour le bloquer. Je n’ai pas tous les éléments. Il doit estimer que c’est un meilleur choix, je respecte ça même s’il a été capitaine des espoirs. Il avait cette liberté, il l’a prise. C’est sa décision, et je la respecte, » a ainsi confié Deschamps.

Footmercato

La suite après cette publicité

Il n’est parfois pas simple d’assumer le nom de famille de son père surtout lorsque ce dernier s’appelle Samuel Eto’o et pourtant. Seul fils parmi les 5 enfants de l’ancien Barcelonnais, Etienne Eto’o Pineda s’est démarqué avec les U20 du Cameroun face au Mozambique.

Titulaire avec les Lionceaux, le fils de Samuel s’est illustré en tout début de rencontre avec un magnifique coup franc direct. De quoi voir du positif pour la future carrière du jeune attaquant de 18 ans.

Footmercato

Au mois de novembre dernier, Pierre-Emerick Aubameyang faisait parler de lui à quelques heures d’un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations contre la Gambie. En effet, alors que l’attaquant des Gunners venait à l’instar de ses partenaires gabonais d’arriver en terres gambiennes, ces derniers étaient finalement restés bloqués à l’aéroport, avec l’obligation d’y passer la nuit à cause des tests liés au Covid-19. Une situation qui avait bien attristé le joueur d’Arsenal qui n’avait pas manqué de le faire savoir sur Instagram, en publiant des photos de ses partenaires dormant sur le sol de l’aéroport avec comme légende : «Beau travail CAF, c’est comme si nous étions de retour dans les années 1990».

«Cela ne nous démotivera pas mais les gens doivent savoir et la CAF doit prendre ses responsabilités. Nous sommes en 2020 et nous voulons que l’Afrique grandisse, mais ce n’est pas ainsi que nous y arriverons», avait ainsi déclaré l’ancien Stéphanois. Un mois s’est écoulé et le comité de discipline des Confédérations Africaines de Football a finalement sanctionné la Fédération gabonaise à 8 250 € euros d’amende, décrivant un contenu offensant et dégradant envers l’instance du football africain. Il est également mentionné sur le site de la CAF que le jury disciplinaire a sanctionné la Gambie d’une amende de 100 000 € pour ne pas avoir fait preuve de loyauté, d’intégrité, et de sportivité envers la délégation gabonaise.

Footmercato

A l’occasion de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021, l’Algérie recevait le Zimbabwe à Alger. Leaders du groupe H avec six points, les Fennecs voulaient enchaîner avec un troisième succès consécutif dans cette phase de poules. Pour y parvenir, Djamel Belmadi alignait un 4-3-3 avec le trio Mahrez, Bounedjah, Brahimi en pointe. De son côté, Zdravko Logarusic optait pour un 5-4-1 avec l’attaquant de l’Olympique Lyonnais Tino Kadewere en attaque.

La suite après cette publicité

Les Warriors se procuraient la première opportunité du match. Khama Billiat dans la surface décochait une belle frappe bien repoussée par M’Bolhi vigilant (3e). Le tenant du titre éprouvait des difficultés en début de match et Kadewere coupait la trajectoire d’un coup-franc frappé par Musona, mais sa tête ne trouvait pas le cadre (17e). Il fallait attendre la 28e pour entrevoir la première occasion algérienne. Bien servi par Mahrez dans la surface, Bounedjah voyait sa frappe bien captée par Chipezeze. Trois minutes plus tard, les Fennecs ouvraient le score. Feghouli tentait sa chance de loin, Chipezeze commettait une faute de main et Bounedjah surgissait pour catapulter le cuir au fond des filets (1-0, 31e).

Ryad Mahrez dans tous les bons coups

Juste avant la pause, l’Algérie réalisait le break. Mahrez sur la droite adressait un centre dans le dos de la défense pour Feghouli dont la tête plongeante ajustait Chipezeze (2-0, 43e). Au retour des vestiaires, l’Algérie se faisait peur. Sur un long ballon, Kadewere se retrouvait seul face à M’Bolhi mais perdait son duel face au portier algérien (55e). Les hommes de Djamel Belmadi prenaient le large grâce à Mahrez qui d’un superbe piqué trompait Chipezeze (3-0, 67e). Douze minutes plus tard, le Zimbabwe réduisait le score grâce à Kadewere qui d’un petit piqué gagnait son duel face à M’Bolhi (3-1, 79e). Grâce à ce troisième succès, les Fennecs trônaient seuls en tête du groupe H avec neuf unités. Dans les autres matchs de la soirée, le Gabon accueillait la Gambie pour le compte de la troisième journée du groupe D. La rencontre démarrait sur d’excellentes bases pour les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang.

Dès la première minute, Denis Bouanga ouvrait le score pour les Panthères (1-0, 1ère). Juste avant l’heure de jeu, le Gabon prenait ses distances grâce à son capitaine Pierre-Emerick Aubameyang (2-0, 55e). En fin de match, la Gambie réduisait le score par Jobe (2-1, 82e). De son côté, le Burkina Faso accueillait le Malawi dans le cadre de la troisième journée du Groupe B. Les Etalons ouvraient le score rapidement par Lassina Traoré (1-0, 2ème). L’intéressé permettait aux siens de réaliser le break avant la demi-heure de jeu (2-0, 25e). En fin de match, le Malawi revenait au score sur un penalty marqué par Phiri (2-1, 81e). Dans le temps additionnel, les Etalons scellaient définitivement leur victoire grâce à Dabo (3-1, 90+1).

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

Les résultats de la soirée

Algérie 3-1 Zimbabwe : Bounedjah (31e), Feghouli (43e), Mahrez (67e) pour l’Algérie ; Kadewere (79e) pour le Zimbabwe

Burkina Faso 3-1 Malawi : Lassina Traoré (2e, 25e), Dabo (90+1) pour le Burkina Faso ; Phiri (81e, sp) pour le Malawi

Gabon 2-1 Gambie : Bouanga (1ère), Aubameyang (55e) pour le Gabon ; Jobe (82e) pour la Gambie

Footmercato

En vue des 3e et 4e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 face à Madagascar les 12 et 17 novembre, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire Patrice Beaumelle a dévoilé sa liste et il y a du très beau monde.

La suite après cette publicité

Outre les habitués Serge Aurier (Tottenham), Franck Kessie (AC Milan), Nicolas Pepé (Arsenal) et Wilfried Zaha (Crystal Palace), un petit nouveau et non des moindres fait son apparition pour la première fois en sélection. L’attaquant de West Ham et ancien international espoir tricolore Sébastien Haller (26 ans) a été appelé par le sélectionneur national qui a également convoqué Jérémie Boga, l’attaquant de Sassuolo que l’on avait plus vu en sélection depuis juin 2017.



Footmercato

Adama Traoré et l’Espagne, c’est une longue histoire à rebondissements, une succession de rendez-vous manqués. Du moins pour le moment. Monté en Premier League avec Wolverhampton à l’été 2018, le natif de L’Hospitalet en Catalogne a fini par taper dans l’œil de son pays de naissance. Sauf que rien ne se passe comme prévu. Convoqué pour la première fois avec la Roja en novembre 2019, l’ailier n’avait pu se rendre en sélection à cause d’une blessure.

La suite après cette publicité

Avant cela, il avait déjà été au centre d’un bras de fer entre l’Espagne et le Mali, pays de ses parents. Photographié avec le maillot des Aigles, Adama Traoré avait dû avoir recours à un rétropédalage dans les règles de l’art. « J’ai parlé avec le Mali, mais je n’ai rien signé. J’ai été en contact et ils m’ont fait part de leur intérêt. Il y a eu de la confusion, je n’ai rien décidé », plaidait-il avant de choisir le pays européen, là où il a toujours grandi. S’il n’avait pu honorer la première convocation de Robert Moreno, il n’a pas non plus pu répondre favorablement à celle de Luis Enrique le mois dernier.

Le Mali a convoqué Traoré

Appelé par le sélectionneur pour affronter l’Allemagne et l’Ukraine début septembre 2020 en Ligue des Nations, voilà que le musculeux Traoré est testé positif à la Covid-19. Un nouveau frein dans son intégration au sein d’une Roja qui est en pleine reconstruction de son effectif avec la venue de nombreux jeunes (Ansu Fati, Ferran Torres, Eric Garcia pour ne citer qu’eux). On pourrait aussi dire que le sort s’acharne, car le joueur est à nouveau au cœur d’un conflit entre le Mali et l’Espagne.

Après un an sans jouer, les équipes africaines se retrouvent enfin avant de poursuivre la campagne de qualifications à la prochaine CAN en 2021. Le sélectionneur Mohamed Magassouba a convoqué une liste de 31 joueurs dans laquelle on retrouve un certain Adama Traoré de Wolverhampton… S’agit-il d’un coup de bluff ? D’un moyen de faire pression ? Régulièrement appelé chez les jeunes Espagnols (U17, U19, Espoirs), l’attaquant est à nouveau confronté à un choix qu’il pensait avoir déjà fait.

Simple coup de bluff ou dernière tentative d’approche ?

Cette convocation est d’autant plus étonnante que les Aigles affrontent le Ghana et l’Iran dans le cadre de matches amicaux. S’il y répond favorablement, le joueur de 24 ans pourrait encore être appelé par l’Espagne à l’avenir. Alors que l’ancien international Espoirs français Abdoulaye Doucouré a été appelé pour la première fois à 27 ans par le Mali, il semblerait qu’il s’agisse ici d’une dernière tentative de cette sélection africaine pour récupérer Traoré, dont l’avenir semblait tout tracé avec l’Espagne. On attend impatiemment la prochaine liste de Luis Enrique.

Footmercato