Catégories

Carlo Ancelotti

Catégories

Ce mardi, la presse espagnole est unanime. Carlo Ancelotti va faire son grand retour sur le banc du Real Madrid. Le technicien italien, qui a quitté l’écurie madrilène il y a six ans, a été choisi pour prendre la succession de Zinedine Zidane.

La suite après cette publicité

Cet après-midi, la Cadena Cope donne des détails concernant le futur contrat du Mister. Selon le média ibérique, Carlo Ancelotti, qui va rompre son contrat à Everton, va parapher un bail de trois années à Madrid, soit jusqu’en 2024.



Footmercato

Carlo Ancelotti a quitté le PSG à l’été 2013, mais il continue de s’intéresser au club. Dans un entretien au Canal Football Club, l’entraîneur d’Everton a jugé l’envergure qu’avait pris le club français depuis quelques saisons. Selon lui, son ancienne équipe fait partie des plus grandes d’Europe. Il voit même en Pochettino un homme idéal pour faire en sorte que le PSG puisse enfin remporter cette Ligue des Champions tant désirée.

La suite après cette publicité

«Le PSG a changé, il est parvenu à signer des joueurs très importants, c’est l’une des meilleures équipes d’Europe. Paris a perdu la finale de la Champions League l’an passé, et la demi-finale cette année : perdre est quelque chose qui peut toujours se produire dans le football. Changer l’entraîneur a peut-être créé un petit peu de difficultés, mais Pochettino est un très bon entraîneur et je pense qu’il fera très bien la saison prochaine. »

Footmercato

Everton a rompu le signe indien ce samedi face à Liverpool. Après 22 ans d’abstinence, les Toffees ont enfin raflé la mise face au champion d’Angleterre. Un probant succès (2-0) obtenu à Anfield Road, ce qui rend l’événement encore plus symbolique pour les hommes de Carlo Ancelotti.

La suite après cette publicité

Quelques minutes après cette victoire historique, le manager italien s’est exprimé sur ses réseaux sociaux. « Ce match est dédié aux supporters d’Everton. Vous avez été patients, maintenant nous pouvons célébrer ensemble, » a ainsi commenté l’ancien entraîneur du PSG. Les fans d’Everton se souviendront encore longtemps de ce 20 février 2021…



Footmercato

Vendredi, alors qu’il dirigeait la séance d’entraînement de son équipe, Carlo Ancelotti a vu sa maison être cambriolée. Les cambrioleurs ont eu le temps de dérober un coffre-fort avant d’être interceptés par la belle-fille du technicien italien.

La suite après cette publicité

Selon les informations de The Sun, Carlo Ancelotti, marqué par cet événement, a décidé de renforcer la sécurité de son domicile en engageant notamment plusieurs gardes autour de sa maison. Selon les premières enquêtes de police, la maison de l’ancien entraineur du PSG était surveillé depuis quelques mois par les cambrioleurs qui avaient ciblés le coffre.

Footmercato

Le charme de la FA Cup. Lors du 3e tour de la Coupe d’Angleterre, les Spurs de Tottenham ont hérité du Marine FC. Club de 8e division basé à Crosby, municipalité située au nord de Liverpool, déposée le long des côtes de la Mersey et de la Mer d’Irlande, le Marine FC a pour particularité d’avoir comme voisin un certain Carlo Ancelotti. Le coach d’Everton habite à quelques encablures de Rossett Park, antre des Mariners et il s’est dit impatient d’accueillir José Mourinho et ses troupes dans le quartier.

L’Italien a expliqué lors d’une allocution face à la presse qu’il aurait assisté au match programmé en janvier, si la présence de spectateur était permise et s’il n’avait pas une équipe à diriger lui aussi. Il a également invité le coach des Spurs, José Mourinho à prendre un verre. «Je dois inviter Mourinho à prendre un verre après le match si cela est possible. Ce n’est pas loin de chez moi», a déclaré Ancelotti. «Je dois lui parler de la plage et du beau quartier qu’est Crosby. Je lui souhaite la bienvenue ici.»

Footmercato

Recruté cet été par Everton après avoir vécu une période pour le moins compliquée au Real Madrid, James Rodriguez semble se refaire une santé chez les Toffees, où il a notamment retrouvé l’un de ses anciens coachs au Real, Carlo Ancelotti. L’entraîneur italien en a d’ailleurs profité pour s’entretenir avec NBC Sports au sujet de son milieu de terrain colombien à qui il a redonné le goût, l’amour du football.

«James a passé pas mal de temps en Espagne, à Madrid et il n’a pas beaucoup joué. Il voulait un nouveau défi et était désespéré. Je pense qu’il est au bon endroit maintenant parce qu’il me connaît et je le connais. Everton veut s’améliorer et avoir un grand projet donc je pense qu’il a trouvé le bon club pour lui montrer sa qualité», dit-il avant d’évoquer ses qualités supérieures à la moyenne. «C’est un joueur formidable et talentueux. Il ne rate pas les passes, ne perd jamais le contrôle du ballon ou ne gaspille pas ses tirs. Il ne joue pas un football compliqué, il considère le football comme une chose simple.» Des mots qui devraient donner un peu plus le sourire au Colombien qui l’a déjà bien retrouvé depuis son arrivée sur les bords de la Mersey.

Footmercato

Battu pour la troisième fois consécutive cette saison en Premier League, ce samedi contre Manchester United (1-3), Everton traverse une période plus que délicate après son excellent début de saison. S’il n’a pas vraiment les mots pour expliquer cette défaite, Carlo Ancelotti a admis au micro du club à l’issue de rencontre, qu’il va falloir changer bien des choses et revenir plus concentré au retour de la trêve internationale.

«On n’a pas bien défendu du tout. On a concédé deux buts beaucoup trop facilement. Il n’est pas difficile de comprendre ce qu’il s’est passé cet après-midi. On a mal défendu et on va devoir travailler la-dessus parce que on a pris trois buts aujourd’hui, deux buts à Newcastle, deux à Southampton, et deux à Liverpool. Il faut corriger cela. Oui, je pense que nous pouvons marquer trois à quatre buts par match, mais pour ça il faut être bien meilleur qu’en ce moment. C’est une période compliquée où nous devons apprendre à gérer les difficultés. Nous avons très bien commencé la saison et nous devrons revenir après la pause internationale et rester concentrés, a ainsi mentionné le coach des Toffees, insatisfait de ne pas voir son équipe prendre à nouveau la tête du championnat ce samedi.



Footmercato

Il y a quelques semaines, Carlo Ancelotti était élu meilleur entraîneur de l’histoire du Paris SG au sortir d’une consultation auprès des supporters parisiens organisée pour les 50 ans du club. Interrogé ce mardi par France Football, le technicien italien, aujourd’hui à la tête d’Everton, s’est exprimé à ce sujet. Avec humour, détachement et respect comme à son habitude.

«D’abord, j’ai été surpris car je n’ai pas passé énormément de temps à Paris. Ensuite, c’est un grand honneur de savoir que j’ai laissé cette trace dans le cœur des gens. Très honnêtement, c’est une période formidable. La seconde saison, on a gagné le titre et été éliminé par le Barça en quart de finale de Ligue des Champions sans avoir perdu (2-2, 1-1). Mais j’ai été surpris d’être choisi parmi d’autres qui ont beaucoup apporté au club comme Laurent Blanc, Thomas Tuchel, Artur Jorge, Luis Fernandez…», a-t-il lâché, expliquant qu’il trouvait son ancienne écurie «sur le bon chemin pour remporter la Ligue des Champions» et qu’elle a manqué «simplement un peu d’expérience. Un peu de ce qu’on appelle la tradition, également» lors du Final 8 de C1. «Ils ont eu, aussi, la malchance de rencontrer une équipe irrésistible, qui gagnait tous ses matches», a-t-il analysé.

Footmercato

Lors de la saison 2012-2013, le Paris Saint-Germain était entraîné par un certain Carlo Ancelotti. L’actuel technicien d’Everton, qui avait alors remporté la Ligue 1 durant cet exercice, avait par exemple Zlatan Ibrahimovic sous ses ordres. Mais malgré le titre en fin de saison, tout n’a pas été rose et le coach italien a eu quelques moments de colère. Dont un qui a marqué Thiago Motta, alors milieu au PSG. Aujourd’hui entraîneur, l’Italien est en effet revenu pour RMC Sport sur cet épisode spécial lors d’une mi-temps.

«Carlo on savait, il ne s’énervait pas trop. Mais quand il s’énervait, c’était… Tu le voyais de loin qu’il était énervé parce qu’il était rouge et il parlait en italien. Il ne pouvait pas parler en français dans ces moments-là. Ce jour-là, il arrive dans le vestiaire et il était très énervé. Très, très énervé. Notre match était moyen. Avec le respect, contre une équipe qui ne pouvait pas nous mettre en difficulté comme c’était le cas. Il y avait une bouteille d’eau, elle était vide je pense. Il a frappé dedans (et ça a atterri) dans la tête d’Ibra. (…) On se demande ce qui va se passer. Imagine la tête d’Ibra. Mais Ibra a compris, comme tous les autres. C’était un moment où il n’était pas content, il avait raison. Il n’a pas fait exprès, bien sûr. Il ne s’est rien passé. Carlo continuait à crier, Ibra a regardé ses chaussures. Ça s’est fini comme ça. Il s’est dit: “Je me tais, Carlo a raison, c’est le coach.” C’est beaucoup de respect. Il avait beaucoup de respect pour Carlo.»

Footmercato

Il aura donc fallu attendre la sixième journée de Premier League pour voir Everton rendre les armes. Les Toffees qui ont été battus sèchement par Southampton (2-0) devront composer au moins un match sans Lucas Digne. Le latéral gauche français a été expulsé après avoir déséquilibré Kyle Walker-Peters (72e). Une expulsion que ne semble pas avoir digéré Carlo Ancelotti. Le technicien italien n’a pas caché son courroux suite à cette décision du corps arbitral.

« Le carton rouge est une blague. Ce n’était pas intentionnel. Cela méritait peut-être un jaune, mais ce n’était certainement pas un comportement dangereux. Tout ce qui s’est dit cette semaine autour de Pickford, de Richarlison (expulsé contre Liverpool), a peut-être pesé dans sa décision. Et si c’est le cas, ce n’est pas juste, » a ainsi fustigé le manager d’Everton. Un dimanche après-midi à oublier pour les Toffees…

Footmercato