Yohan Cabaye a livré son sentiment sur les chances du PSG d’éliminer le Bayern Munich en Ligue des champions. Au micro de RMC Sport, l’ancien milieu francilien a salué la nouvelle force mentale du club de la capitale.

Auteur d’un match héroïque à Munich face au Bayern (2-3), le PSG a son destin entre les mains et pourrait rejoindre les demi-finales de Ligue des champions pour la deuxième année consécutive. Pour y parvenir, les protégés de Mauricio Pochettino devront encore finir le travail ce mardi lors du quart de finale retour au Parc des Princes (dès 21h sur RMC Sport 1). Plus facile à dire qu’à faire comme l’a rappelé Yohan Cabaye pour RMC Sport ce samedi.

“J’ai regardé très attentivement et c’est vrai que le résultat est positif. Maintenant il reste une deuxième manche, a prévenu l’international tricolore aux 48 sélections. C’est difficile de se projeter car cela reste une grosse équipe en face. On l’a vu notamment sur la physionomie du match aller. Le coach a dit que c’était un plan de jeu d’attendre en bloc et de partir en contre. Cela a bien fonctionné mais à domicile cela risque d’être un match différent.”

>> PSG-Bayern, c’est mardi 13 avril dès 21h sur RMC Sport 1

Cabaye salue la nouvelle force mentale du PSG

Passé par le PSG entre janvier 2014 et juillet 2015, Yohan Cabaye y a connu deux éliminations en quart de finale de Ligue des champions face à Chelsea et Barcelone. L’ex-milieu y croit pour Paris et pense même que le groupe s’est servi des récentes désillusions pour progresser.

“Il peut se passer plein de choses et j’espère très sincèrement que le PSG va se qualifier pour les demi-finales, a encore expliqué le joueur passé notamment par Lille et Newcastle. Je pense que mentalement ils ont progressé par rapport aux déconvenues des saisons précédentes. Cela leur sert aujourd’hui et notamment sur le match aller.”

Et de justifier la grosse irrégularité du PSG cette saison: “C’est une question d’implication, de motivation et de détermination, a souligné le néo-retraité. Quand le gros match arrive, ils parviennent à se transformer et à faire des résultats magnifiques. C’est un problème de concentration mentale et d’envie de se faire mal sur les matchs plus faciles.”

Les défaites cruelles, les humiliations, … autant d’expérience qui ont renforcé le PSG et façonné son épopée européenne. Près de dix ans avant le rachat du club francilien par les propriétaires venus du Qatar, le PSG doit montrer qu’il a retenu la leçon et doit montrer sa nouvelle force collective contre le Bayern.

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour suivre l’intégralité de la Ligue de champions

Source de l’article, 2021-04-10 19:09:31