Arrivé dans la peau du sauveur, Raymond Domenech vient de connaître un triste record. Avec une nouvelle défaite, ce dimanche contre l’AS Monaco, l’ancien sélectionneur des Bleus vient d’enchaîner un cinquième match sans victoire, une première dans l’histoire pour un nouvel entraîneur du FCNA. « Je ne me sens pas désarmé. Cette équipe a des ressources et des possibilités, et à un moment ou à un autre ça va venir », a-t-il déjà commencé par expliquer, avant de poursuivre.

La suite après cette publicité

« Je suis inquiet parce que dans notre situation et avec le calendrier qui arrive, ce n’est pas l’autoroute, mais plutôt l’Alpe d’Huez qui se présente. Mais c’est dans la difficulté que l’on voit les ressources d’une équipe et je pense que ma formation en a », a exposé Raymond Domenech, qui n’avait plus été coach en Ligue 1 depuis le siècle dernier. Mais ce n’est pas tout, 20 Minutes nous apprend ce lundi que Domenech est un peu dilettante.

Il a snobé une séance pour une escapade à Paris

Lundi dernier, un décrassage était organisé au centre d’entraînement de Nantes, la Jonelière. Ce n’est pas lui qui a dirigé cette séance. Mais, pire encore, il n’aurait même pas participé à une réunion de crise qui a eu lieu après le décrassage. Certains cadres des Canaris, qui étaient eux bel et bien présents, ont été très étonnés de son absence pour une escapade familiale dans la capitale ! Il ne lui est pas reproché que cela pourtant.

En effet, le média explique aussi qu’il est reproché au coach de Nantes une latitude trop large envers ses joueurs, qui semblent incapables de se responsabiliser en ces temps difficiles. Vu ce que proposent les Canaris version Domenech, il va falloir batailler jusqu’à la fin pour espérer garder sa place en Ligue 1 la saison prochaine. Mais, pour l’instant, cela s’annonce compliqué. Et dire que le FCN se déplace à Saint-Étienne ce mercredi avant de recevoir le leader, Lille…

Footmercato