Dans une interview pour la matinale de RMC, Benjamin Pavard se confie sur sa mythique reprise de volée avec l’équipe de France contre l’Argentine, lors de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Quand on lui dit « 30 juin 2018, 57e minute », il y repense immédiatement. « Ma frappe, forcément ». Plus de quatre ans après, Benjamin Pavard (26 ans) a toujours un rappel quotidien de sa reprise de volée magnifique contre l’Argentine en huitièmes de finale du Mondial en Russie (4-3). « J’ai la photo qui est encadrée chez moi dans une salle. On voit que c’est marqué ’57e, but de Pavard’ et on voit avec le trajet du ballon. J’ai la photo chez moi donc ça rappelle de bons souvenirs », confie le défenseur de l’équipe de France, dans une interview diffusée mercredi sur RMC.

Ce bijou, les supporters ne l’ont pas oublié et lui en parlent encore: « Oui, forcément parce que c’était un but important, c’est le plus beau but aussi de la Coupe du monde, donc c’est un beau souvenir pour tout le monde ».

« Pas de fixette »

Sur le moment, le joueur du Bayern Munich ne s’est « pas posé de questions ». Que ce soit pour la frappe ou la célébration: « C’est Lucas (Hernandez) qui centre, la balle revient vers moi, je la prends super bien, c’était un moment où on n’était pas forcément très bien dans le match. En plus, je vois derrière, il y avait Greg Dupont (ancien préparateur physique, ndlr) avec les remplaçants aussi. Tu vois leurs bras qui se lèvent donc après inconsciemment, j’ai été voir le banc, j’ai fêté ça avec le banc. Mais après le match n’était pas fini. Tant mieux qu’on ait gagné le match parce que si j’avais fait cette frappe et qu’on n’avait pas gagné, ça n’aurait servi à rien ».

Et maintenant, Benjamin Pavard espère-t-il marquer au Qatar? « On ne sait jamais », dit-il. Tout en ajoutant: « Franchement, si je n’en mets pas et qu’on gagne la Coupe du monde, ça me va très bien. Si je peux en mettre, j’en mettrai. Mais je ne me focalise pas sur ça. Le plus important est d’avoir un bloc bien compact défensivement, de bien défendre avant d’attaquer, ce qui est mon rôle. (…) En tout cas je ne me fais pas de fixette dessus ».



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Ça #rappelle #bons #souvenirs #Pavard #revient #sur #volée #incroyable #contre #lArgentine

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)