Il est de retour en Ligue 1. Libre depuis son départ de Valladolid, Hatem Ben Arfa a accepté un nouveau défi en rejoignant Bordeaux. L’occasion pour lui de retrouver Jean-Louis Gasset, qu’il a côtoyé en équipe de France, et d’essayer de prouver au public français qu’il est capable de retrouver son meilleur niveau. Celui qui lui avait permis de se relancer à Nice, de signer ensuite au PSG et qu’il avait affiché seulement par séquences lors de son passage au Stade Rennais.

“Comment je me sens? Super bien”

“Dès que j’ai vu que Jean-Louis Gasset était l’entraîneur, ça m’a donné l’idée de venir. J’aime beaucoup sa philosophie d’homme et d’entraîneur. Bordeaux est un club historique, c’est un grand nom du championnat, il n’y a pas eu de difficultés à venir. On était en contact avec le club depuis un mois et demi, j’avais en tête de venir ici”, a-t-il expliqué ce jeudi lors de sa présentation aux médias. Il a également faire un point (rapide) sur sa condition physique. “Comment je me sens? Super bien”, a-t-il indiqué. Faut-il s’attendre à le voir faire ses débuts dès le samedi 17 octobre au Vélodrome contre l’OM?

“Je ne sais pas, je me suis entraîné, on verra”, a-t-il simplement ajouté. Présent à ses côtés, Alain Roche, le directeur sportif des Girondins, a également tenu à rassurer les supporters. “Je n’ai pas trop d’inquiétudes. Quand on a 33 ans, on sait se gérer. Son dernier match était en juillet (à Valence en Liga). Quand j’étais revenu à Bordeaux, j’avais passé neuf mois sans jouer, mais j’avais fait une bonne saison. Je n’ai pas d’inquiétudes”, a-t-il affirmé. Ben Arfa devra toutefois lever les doutes nés de sa dernière expérience en Espagne, lui qui n’a pris part qu’à cinq rencontres en six mois passées du côté de Valladolid.

Une “expérience positive” à Valladolid

“Le Covid-19 a foutu le bazar à tous les niveaux, mais ça a été une expérience positive dans l’ensemble, j’ai appris une nouvelle langue. Je suis content d’avoir eu cette expérience. Le temps n’a pas permis que je puisse m’imposer. C’est une période qui reste positive dans ma tête, je suis content d’être passé par Valladolid, il y a eu de beaux entraînements et de beaux matchs”, a ajouté l’ancien Niçois, clairement venu à Bordeaux pour travailler sous les ordres de Gasset. “J’aime beaucoup la façon dont il fait jouer ses équipes. C’est porté vers l’offensive, il aime créer du jeu et du surnombre. En tant qu’homme, je l’ai connu en équipe de France. J’ai senti de bonnes énergies, il a beaucoup de valeurs”, a souligné Ben Arfa.

Ses objectifs sont clairs en Gironde: “Gagner, prendre du plaisir, être compétiteur. En prenant du plaisir, on est plus performant.”



Source de l’article, 2020-10-08 01:15:35

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link