Aucun joueur du Real Madrid n’a été retenu par le sélectionneur espagnol Luis Enrique pour disputer l’Euro, une première en compétition internationale. L’absent le plus emblématique: Sergio Ramos, dont la saison a été rythmée par les blessures.

Luis Enrique a annoncé lundi la liste des joueurs retenus pour disputer l’Euro (11 juin-11 juillet) avec l’Espagne. Outre la présence d’Aymeric Laporte, fraichement naturalisé, cette annonce a également été marquée par l’absence de joueurs du Real. C’est une première pour l’Espagne en compétition internationale (Euro et Coupe du monde). Historiquement, le Real a toujours été un grand réservoir pour la sélection espagnole. Lors du dernier Mondial en Russie, six joueurs du Real avaient été retenus (Ramos, Carvajal, Nacho, Isco, Vazquez, Asensio).

“Je dois chercher le meilleur pour le groupe”

Mais cette fois, Luis Enrique a choisi de faire sans le capitaine habituel de la Roja. Une nouvelle inattendue qui provoque un petit séisme en Espagne. “J’ai décidé qu’il ne serait pas dans la liste parce qu’il n’a pas pu jouer cette saison, particulièrement depuis janvier”, a justifié Luis Enrique au sujet du défenseur de 35 ans. “Je l’ai appelé hier (dimanche), ça a été dur, difficile. Je me sens mal, parce qu’il est très professionnel et il aide beaucoup la sélection. Et il pourra encore l’aider dans le futur. Mais je dois chercher le meilleur pour le groupe”, a poursuivi le sélectionneur.

En effet, la saison de Sergio Ramos a davantage été marquée par les pépins physiques que par ses performances sportives. Il a été absent durant presque toute la fin de saison du Real et n’a joué que cinq matchs en 2021. Il a été successivement blessé à la cuisse droite, au mollet gauche, a contracté le Covid-19 et a dernièrement été touché aux ischio-jambiers.

“Si Carvajal et Ramos avaient été bons, ils seraient venus”

Parmi les absences madrilènes, on peut également noter celle d’Asensio, Isco, Carjaval et Nacho. “Je ne remets pas en question le niveau de Nacho, mais je veux amener 24 joueurs. Il y en a trois ou quatre qui pourraient être sur la liste et qui le méritent”, a déclaré Luis Enrique. Mais l’Espagnol a fait ses choix. “Si Carvajal et Ramos avaient été bons, ils seraient venus”, a-t-il ajouté.

Certains observateurs risquent aussi de pointer du doigt les influences catalanes du sélectionneur, qui a entraîné le Barça entre 2014 et 2017. Les joueurs madrilènes paient également la saison délicate du Real, dont l’effectif vieillissant n’a pas été épargné par les blessures. Les Madrilènes ont terminé deuxième de Liga, à deux points de l’Atlético.

Source de l’article, 2021-05-24 14:36:22