Malgré les nombreux cas de Covid dans les effectifs de Premier League, les matchs continuent de s’enchaîner dans le championnat anglais. Un calendrier intenable pour Jürgen Klopp et Brendan Rodgers, qui rejoignent sur ce point Thomas Tuchel, qui a poussé un coup de gueule durant le week-end.

Leicester doit accueillir Liverpool, ce mardi en Premier League, deux jours seulement après la rouste reçue contre Manchester City (6-3) et malgré l’absence de très nombreux joueurs. Un calendrier intenable pour Brendan Rodgers, le coach des Foxes. « C’est ridicule, a-t-il fustigé ce lundi en conférence de presse. On sait tous que les joueurs ne peuvent pas avoir complètement récupéré 72 heures après un match. »

Entre le déplacement à l’Etihad Stadium et la réception des Reds, Leicester aura eu à peine plus de 48 heures de repos. « Jouer contre Liverpool mardi est ridicule, a continué Rodgers. Mais nous devons jouer alors nous n’allons faire aucun travail physique d’ici le match, seulement de la récupération et de la préparation vidéo. »

Jürgen Klopp, l’entraîneur des Reds, est un peu mieux loti que son homologue. Avec le report du match contre Leeds, lors du Boxing Day, ses joueurs n’ont plus joué depuis le 22 décembre. Mais il est tout de même solidaire. « La situation ne devrait pas être celle-ci, a-t-il regretté en conférence de presse. Nous devrions pouvoir en discuter chaque année. »

Tuchel a déjà poussé un coup de gueule dimanche

« Jouer le 26 puis le 28, ce n’est pas bien, je dis ça parce que c’est vrai et je pense que nous devons trouver des solutions, a poursuivi le coach allemand. Ce n’est pas si difficile de jouer au football d’une manière légèrement différente. Le 26 et le 29 (ce serait préférable, ndrl), où est le problème ? »

Pour la rencontre entre Leicester et Liverpool, les deux équipes devront faire sans une panoplie de joueurs, touchés par des blessures ou le Covid. Fabinho, Van Dijk, Thiago et Jones, du côté des Reds, ont par exemple été testés positifs ces derniers jours.

Dimanche soir, Thomas Tuchel avait déjà montré son énervement au sujet d’un enchaînement de matchs intenable en pleine pandémie. « Il n’y a pas assez de changements pour nous, a dénoncé le coach de Chelsea. Les cinq changements ont été inventés à cause du Covid. Toute l’Europe a cinq changements. Toute l’Europe a une trêve hivernale mais nous continuons de jouer et faisons reposer ça sur les épaules des joueurs. Ils nous font jouer tout le temps même quand on a le Covid. Nous avons de nouveaux blessés et ça ne va pas s’arrêter. Ça ne peut pas. Des gens dans des bureaux prennent ces décisions. C’est comme ça. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Après #Tuchel #Klopp #Rodgers #fustigent #eux #aussi #calendrier

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)