La polémique était grande autour du match entre la Juventus et le Napoli en Serie A. Si la rencontre a été annulée car les Napolitains ne se sont pas présentés à cause d’une mise en quarantaine, les joueurs de la Vieille Dame étaient bien présents sur la pelouse de l’Allianz Stadium, espérant gagner par la suite sur tapis vert. Une technique et des méthodes qui n’ont pas plu en Italie, et même au-delà du football. Le président de la Campanie, région de Naples, n’a pas hésité à s’en prendre directement à Andrea Agnelli.

Via un live sur Facebook, Vincenzo De Luca a attaqué les valeurs humaines du président turinois : « c’est un homme passionné de philosophie, ainsi que de football. Je voudrais lui rappeler ce que Schopenhauer a dit : “la gloire doit être gagnée tandis que l’honneur suffit pour ne pas perdre”. Si je m’étais comporté comme ça, j’aurais perdu mon honneur sportif. Que reste-t-il dans ces attitudes de l’esprit sportif ? Parlons du sport, de ses valeurs, de la loyauté, de la compétition honnête et du respect des adversaires. Mais comment se réduire à la mesquinerie pour gagner une rencontre alors que les adversaires ont été mis en quarantaine contre leur propre volonté ? » Une déclaration qui pourrait bien relancer la polémique autour de ce match.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link